Skip to main content

Le Canadien a intérêt à connaître une grosse semaine sinon...

LNH.com @NHL

BROSSARD - Le Canadien régresse depuis que Bob Gainey a pris la relève de Guy Carbonneau derrière le banc. L'équipe n'a récolté que quatre points sur une possibilité de 12 en six matchs, soit depuis le début de la séquence cruciale de neuf rencontres sur 10 à domicile.

On dit, dans la LNH, qu'on "sépare les hommes des enfants" après le match des étoiles. Depuis la présentation de l'événement à Montréal, le 25 janvier, le CH est resté au stade de l'enfance. Et on ne le voit pas passer à l'âge adulte d'ici peu...

L'étau se resserre, il ne possède plus qu'une avance d'un point aux dépens des Panthers de la Floride, en huitième position.

Le Tricolore a intérêt à connaître une excellente semaine, sinon il risque de se sortir de la course pour l'obtention d'une place en séries éliminatoires dans l'Est.

Il accueille au Centre Bell trois équipes de bas de classement, soit dans l'ordre: les Thrashers d'Atlanta, mardi, le Lightning de Tampa Bay, jeudi, et les Sabres de Buffalo, samedi. Une récolte inférieure à cinq points sur les six à l'enjeu ferait reculer davantage l'équipe.

"Il s'agit de matchs accessibles pour nous, a commenté Guillaume Latendresse, dimanche. On doit aller chercher des points. Ce sont des matchs qui peuvent nous redonner confiance, nous procurer un regain de vie."

Accessibles, peut-être. Mais inutile de préciser, dans le contexte actuel, qu'il n'y a rien d'acquis pour le Canadien, qui vient d'échapper des matchs contre les Islanders de New York, les Sénateurs d'Ottawa et les Maple Leafs de Toronto, trois autres équipes de bas de classement.

D'autant plus qu'il a déjà subi deux défaites en trois sorties cette saison contre les Thrashers et le Lightning chacun, en plus de perdre trois fois en cinq duels face aux Sabres.

"Ce sont des matchs très importants pour nous. Mais ça vous le savez déjà", a mentionné le défenseur Roman Hamrlik, en réalisant la vérité de La Palice qu'il venait de lancer aux journalistes.

Halak ou Price?

Comme si ça n'allait pas suffisamment mal, Gainey a un autre problème sur les bras: la situation des gardiens. L'entraîneur souhaitait que Jaroslav Halak lui facilite la tâche en vue des prochains matchs, en offrant une solide prestation samedi. Or, Halak a été décevant et c'est le retour à la case départ. Fera-t-il appel à Halak ou à Carey Price, mardi? Comme Price a livré une bonne performance à Atlanta, il y a quelques semaines (défaite de 2-0), sera-t-il le "nouvel homme" de la situation?

En voir plus