Skip to main content

L'Avalanche doit effacer un déficit de 3-0 en dépit de blessures

LNH.com @NHL

DENVER - Les affrontements généralement serrés entre Colorado et Detroit n'ont jamais autant basculé dans un sens, au tableau comme à l'infirmerie.

Les Red Wings peuvent enlever la série dès le quatrième match, jeudi, au Pepsi Center. Aucun des cinq précédents affrontements ne s'est déjà terminé par un balayage.

L'Avalanche a perdu ses sept matchs face aux Red Wings en 2007-2008. Trois de ces revers ont été encaissés par jeu blanc en saison. Pour atteindre la finale de l'Association Ouest, les joueurs de Joe Quenneville devront effacer un déficit de 3-0, un exploit accompli pour la dernière fois il y a 33 ans.

L'Avalanche ne joue pas comme une équipe capable d'inverser les rôles comme l'ont fait les Maple Leafs de Toronto (1942) et les Islanders de New York (1975). Il s'agit des deux seules formations ayant réussi à combler un déficit de trois matchs dans l'histoire de la Ligue nationale.

"Les Red Sox sont revenus contre les Yankees", a rappelé le capitaine du Colorado, Joe Sakic.

Dans la série de championnat de la Ligue américaine en 2004, les Red Sox ont éliminé les Yankees après avoir perdu les trois premiers matchs de la série.

"C'est déjà arrivé. On doit seulement se préoccuper du quatrième match", a ajouté Sakic.

L'Avalanche a perdu le troisième match 4-3. Paul Stastny, blessé à un genou dès la première période, n'a pu terminer la rencontre.

"Tout le monde a ses petits bobos et les blessures vont survenir au cours d'une série", fait valoir l'attaquant Andrew Brunette de l'Avalanche, auteur de deux buts mardi. "C'est arrivé durant toute la saison. D'autres équipes ont eu des blessés. Ca fait partie de la réalité du hockey."

Le centre Peter Forsberg et le défenseur Scott Hannan ont pu affronter les Red Wings malgré de légères blessures. Ryan Smyth (pied) a dû par contre déclarer forfait. Stastny a été examiné après la première période et l'équipe a annoncé qu'il ne serait pas de retour.

L'Avalanche était déjà privé de l'attaquant à Wojtek Wolski (épaule) dont la saison est terminée.

En voir plus