Skip to main content

CMJ: Formenton est un cas incertain après sa blessure à la jambe droite

L'espoir à l'attaque d'Ottawa se déplace en béquilles et doit passer des tests médicaux plus approfondis sous peu

par Kevin Woodley / Correspondant NHL.com

VICTORIA, Colombie-Britannique - Alex Formenton passera des tests médicaux plus approfondis après avoir subi une blessure à la jambe droite dans un match hors-concours dans le cadre du camp de sélection du Canada en vue du Championnat mondial junior 2019 de la FIHG (CMJ).

Formenton, un espoir à l'attaque des Sénateurs d'Ottawa, se déplaçait en béquilles avec une attelle sur son genou droit jeudi, une journée après s'être blessé dans la victoire de 3-2 du Canada en tirs de barrage contre une équipe d'étoiles du réseau universitaire canadien au Q Centre mercredi.

À LIRE AUSSI: CMJ: Le Canada amorce sa préparation | CMJ: Dominique Ducharme ne changerait rien à son parcours

Il a été frappé juste au-dessus du genou droit en tentant de contourner un défenseur avec 14,6 secondes à faire en prolongation. Il a patiné vers le banc par lui-même, mais il était incapable de mettre du poids sur sa jambe droite.

« C'est le protocole standard qu'il n'utilise pas sa jambe jusqu'à ce que les examens aient été passés, a dit Bullock. Nous ne voulons pas qu'il mette du poids sur sa jambe jusqu'à ce que nous ayons utilisé tous les outils à notre disposition. On ne sait pas tout encore. Les examens plus approfondis dans les prochaines heures nous en diront plus. »

Bullock a déjà contacté la famille de Formenton, son équipe junior, les Knights de London dans la Ligue de hockey de l'Ontario (OHL) et le directeur général des Sénateurs Pierre Dorion.

« Tout le monde est au courant, nous attendons d'avoir plus d'informations », a dit Bullock.

Le Championnat mondial junior (CMJ) aura lieu du 26 décembre au 5 janvier à Vancouver et Victoria, en Colombie-Britannique, et Formenton, âgé de 19 ans, devrait être un élément clé pour le Canada, qui tente de défendre son titre à ce tournoi réunissant les meilleurs joueurs du monde de moins de 20 ans. Formenton a amassé quatre points (deux buts, deux passes) en plus d'être efficace à court d'un homme pour le Canada au CMJ 2018. Lui et l'attaquant Max Comtois (Ducks d'Anaheim) sont les deux seuls joueurs de l'édition de l'an dernier à être présents au camp.

« Nous aimerions l'avoir au sein de l'alignement dès le début, mais nous n'allons pas fournir d'échéancier en ce moment, a mentionné Bullock. Le moral d'Alex est bon, un peu plus qu'hier soir. Il était de bonne humeur aujourd'hui et il est fébrile d'être examiné pour que l'on sache exactement avec quoi il devra composer.

« Évidemment, tu ne peux pas acheter de l'expérience. Il était avec nous l'an dernier et il a grandement contribué à nos succès. Il est très important pour cette équipe. Mais la beauté de notre pays est que nous avons de la profondeur. »

Studnicka s'illustre

L'attaquant Jack Studnicka (Bruins de Boston) a inscrit deux buts pour le Canada mercredi.

Il a montré sa vitesse et son talent sur son premier but, alors qu'il s'est faufilé entre les défenseurs à la ligne bleue pour s'échapper avant de déjouer le gardien à 6:26 de la première période. Il s'est ensuite posté dans l'enclave pour marquer sur un retour en avantage numérique à 6:13 de la période médiane.

Studnicka, sélectionné en deuxième ronde (53e au total) du repêchage 2017 de la LNH, a montré au cours de la Vitrine du mondial junior au mois d'août qu'il pouvait exceller contre les meilleurs joueurs de son groupe d'âge, en récoltant notamment un but et une passe dans un gain de 6-5 contre les États-Unis. Il était alors opposé à un trio qui comprenait les attaquants Jack Hughes, qui devrait être le premier joueur sélectionné au repêchage 2019, et l'attaquant des Sénateurs Brady Tkachuk.

« Ça m'a donné confiance de voir qu'on me faisait confiance contre des joueurs aussi talentueux, a noté Studnicka. Je vais tenter d'apporter cette confiance à ce tournoi. »

La confiance qu'il a gagnée au cours de l'été l'a aidé à connaître un excellent début de saison avec Oshawa dans la Ligue de hockey de l'Ontario (OHL), alors qu'il a amassé 33 points (12 buts, 21 passes) en 29 rencontres.

« Jack est un joueur très intelligent, a analysé l'entraîneur du Canada Tim Hunter. Il est aussi très polyvalent. Il peut jouer au centre, à l'aile et un peu partout dans la formation, en plus de pouvoir écouler les punitions et jouer en avantage numérique. Il possède de belles aptitudes et il est le genre de personne que nous aimons. Des joueurs qui sont en quelque sorte des couteaux suisses comme lui, plus nous en avons, mieux c'est. »

Plan pour la fusillade

L'attaquant du Canada Shane Bowers (Avalanche du Colorado) a marqué en neuvième ronde de la fusillade et le gardien Ian Scott (Maple Leafs de Toronto) a stoppé Slater Doggett pour confirmer la victoire du Canada.

Le Canada a passé près de 15 minutes à la fin de son deuxième entraînement à travailler sur la fusillade, et Hunter a confirmé que davantage de travail allait être consacré aux tirs de barrage à mesure que le tournoi va approcher.

« Nous avons des gardiens qui sont des spécialistes de cette facette du jeu, ainsi que certains joueurs, alors lorsque nous allons avoir formé notre équipe, nous allons mettre un plan en place », a expliqué Hunter.

Scott a repoussé 18 des 19 tirs dirigés vers lui en 34 minutes de jeu avant d'être remplacé par Michael DiPietro (Canucks de Vancouver) à mi-chemin de la rencontre, et il s'est dressé devant six des neuf tireurs qu'il a affrontés en fusillade. DiPietro a réalisé 18 arrêts sur 19 tirs en 30 minutes de temps de jeu.

Matt Villalta (Kings de Los Angeles) a défendu le filet de l'équipe d'étoiles universitaire canadienne et a stoppé 28 lancers en plus de repousser cinq tentatives en tirs de barrage.
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.