Skip to main content

La situation est à peine plus rose chez les Penguins dans le moment

LNH.com @NHL

MONTREAL - L'affrontement de mardi au Centre Bell va mettre en présence deux équipes qui tirent le diable par la queue. Le Canadien n'a obtenu qu'une victoire dans ses six derniers matchs. La situation n'est guère plus rose chez les Penguins de Pittsburgh, qui montrent une fiche de 4-5-1 dans leurs 10 dernières rencontres.

Les finalistes de la coupe Stanley en 2008 ne participeraient même pas aux séries éliminatoires si la saison prenait fin aujourd'hui, même en ayant dans leurs rangs les deux meilleurs marqueurs de la LNH en Evgeni Malkin et Sidney Crosby.

Malkin et Crosby vont bien par le temps qui court, l'entraîneur Michel Therrien les utilisant ensemble. Le personnel de soutien à l'attaque doit amener plus d'eau au moulin.

"On ne peut pas demander à 'Gino' et à 'Sid' de tout faire", a affirmé au quotidien Tribune-Review l'attaquant Maxime Talbot.

Petr Sykora fait bien avec 18 buts. Les Miroslav Satan (deux buts en 20 matchs), Pascal Dupuis, Jordan Staal, Tyler Kennedy et Talbot doivent apporter une meilleure contribution. Ruslan Fetodenko est à l'écart du jeu depuis quelques semaines en raison d'une fracture de la main droite.

Therrien estime que les Pens sont sur la bonne voie, même s'ils ont perdu leurs deux derniers matchs - 4-3 en prolongation contre les Devils du New Jersey, vendredi, et 5-4 face aux Maple Leafs de Toronto, samedi.

"Samedi, on aurait pu l'emporter. On a affiché une belle force de caractère en essayant fort d'effectuer une remontée en troisième période, a souligné l'entraîneur au cours de son point de presse, lundi. Et vendredi, on est passé à une trentaine de secondes de signer notre plus grosse victoire de la saison. Tout ça est positif."

Therrien a dit que l'équipe est déjà en "mode séries", en faisant le vide sitôt les matchs terminés.

"Notre plus important match est toujours le prochain", a-t-il résumé.

(...)

On dit à Pittsburgh que le directeur général Ray Shero est prêt à bouger afin d'acquérir un ailier en mesure de produire aux côtés de Sidney Crosby. La saison dernière, Shero avait pu mettre la main sur Marian Hossa, des Thrashers d'Atlanta, à la date limite des échanges.

Cette année, on lui prête des intentions de s'intéresser particulièrement au cas de Marian Gaborik, du Wild du Minnesota. Blessé, Gaborik ne doit pas revenir au jeu avant la mi-mars, au plus tôt.

Les Penguins seraient également intéressés à rapatrier Colby Armstrong, qu'ils ont cédé aux Thrashers dans l'échange de Hossa. Armstrong est un bon ami de Crosby.

(...)

C'est le deuxième duel Penguins-Canadien de la saison, le premier au Centre Bell. Le Tricolore a remporté le premier à Pittsburgh, le 27 décembre, au score de 3-2. Les deux autres confrontations vont avoir lieu le 19 février, à Pittsburgh, et le 11 avril à Montréal - dernier match de la saison régulière du CH.

(...)

Sergei Gonchar a reçu le feu vert afin de s'entraîner avec ses coéquipiers sans aucune contrainte, lundi. Le vétéran défenseur des Penguins pourrait revenir dans "moins de trois semaines", selon l'entraîneur Michel Therrien. Opéré à l'épaule gauche le 2 octobre, Gonchar devait être absent pendant une période de quatre à six mois. Il reviendrait donc après une période de récupération de moins de cinq mois.

(...)

Le gardien Mathieu Garon a connu des débuts chancelants avec les Penguins, samedi. Il a permis cinq buts aux Maple Leafs dans la défaite de 5-4 des siens. Garon en était à son premier match depuis que les Pens ont fait son acquisition des Oilers d'Edmonton, il y a quelques semaines.

"Il a mal paru, mais il était rouillé, a dit Michel Therrien. C'est un bon vétéran qui voulait faire bonne impression. Je n'ai pas perdu confiance en lui. Il va ravoir la chance de se racheter."

(...)

Trois défenseurs du Canadien font partie des 10 meilleurs de la LNH au chapitre des tirs bloqués. Roman Hamrlik est cinquième avec 121 lancers bloqués. Mike Komisarek est deuxième avec 177 et Josh Gorges 10e avec 108.

(...)

Les Penguins ont retourné l'attaquant ontarien Paul Bissonnette à leur équipe-école de Scranton-Wilkes-Barre, lundi. Bissonnette, qui en était à son quatrième rappel de la saison, ne montre qu'une passe et 22 minutes de pénalités à son dossier, en 15 matchs.

En voir plus