Skip to main content

La resurfaçeuse a chassé Tomas Plekanec de la patinoire à l'entraînement

LNH.com @NHL

BROSSARD - Tomas Plekanec est toujours le premier joueur à sauter sur la patinoire avant un entraînement. Lundi au Complexe sportif Bell, à Brossard, Plekanec a aussi été le dernier à quitter la glace. A la demande du conducteur de la resurfaçeuse.

A la veille du match contre les Blackhawks de Chicago, le Tchèque a fait du temps supplémentaire dans l'espoir de relancer le trio qu'il complète avec les frères Andrei et Sergei Kostitsyn. Le retour d'Andrei K. doit être confirmé mardi matin. Les trois joueurs ont d'ailleurs travaillé pendant 15 minutes sous la direction de Doug Jarvis avant l'arrivée du reste de l'équipe.

Un mandat bien défini

Gainey n'est pas satisfait de ce trio dont le mandat est de soutenir offensivement l'unité du capitaine Saku Koivu.

"Ces trois joueurs correspondent bien à la définition du joueur de deuxième trio. C'est pourquoi l'équipe a besoin d'une meilleure production de leur part, a déclaré Gainey. Malheureusement, il ne semble pas y avoir de 'chimie' entre eux. C'est donc à eux de la trouver."

L'entraîneur n'est pas satisfait de leur jeu, ni de leur approche.

"Ils ne font pas tout ce qu'il faut pour réussir, a-t-il noté. Ils ne doivent pas travailler individuellement mais bien trouver une solution en se parlant. Ils doivent aussi se retrousser les manches."

On se demande lequel des trois doit assumer le plus de leadership. En principe, ce rôle revient à Plekanec, un jeune vétéran de quatre saisons dans la Ligue nationale.

"Les Kostitsyn sont de jeunes joueurs qui cherchent encore à faire leur place dans la LNH", a fait observer Gainey.

Plekanec vit actuellement une "traversée du désert". Après ses deux matchs de suspension à la mi-février, il était revenu en force, récoltant sept buts et quatre passes en sept rencontres. Depuis, il a été limité à deux buts et une aide en 11 matchs.

Andrei K. est plongé dans une léthargie aussi profonde. Avant d'être touché par un virus, il comptait un but et une passe en 14 rencontres. Quant à Sergei, il a été tenu en échec en trois matchs depuis son rappel de Hamilton.

Latendresse ou Lapierre?

Gainey n'écarte pas l'idée de promouvoir un joueur dans le deuxième trio si les résultats tardent à venir. Guillaume Latendresse pourrait représenter une solution. Depuis son retour d'une blessure à l'épaule gauche, Latendresse a marqué trois buts et amassé une passe en six matchs tout en affichant un différentiel de plus-2 dans un trio à caractère défensif. Le centre Maxim Lapierre pourrait aussi mériter une promotion. Il a réussi trois buts, récolté deux passes et maintenu un différentiel de plus-6 en six matchs. Durant cette période, il a enregistré 18 lancers, soit de deux moins que le meneur Alex Kovalev.

En voir plus