Skip to main content

La métamorphose du Heinz Field amorcée

Les préparatifs pour le duel en plein air du 25 février entre les Flyers et Penguins sont commencés

par Wes Crosby / Correspondant NHL.com

PITTSBURGH - La métamorphose du Heinz Field de Pittsburgh s'est amorcée, lundi, en vue du duel entre les Flyers de Philadelphie et les Penguins de Pittsburgh, le 25 février (20h HE; TVA Sports2, SN, NBC), dans le cadre de la Série des Stades Coors Light 2017 de la LNH.

« Chacun des matchs en plein air que nous préparons revêt un cachet particulier », a affirmé Dan Craig, vice-président des opérations des installations et des opérations hockey de la LNH. Pour nous, de faire la mise en scène pour un match entre deux grands rivaux du même État, c'est fantastique. »

Heinz Field, domicile des Steelers de Pittsburgh de la NFL, a déjà été l'hôte d'une rencontre en plein air de la LNH, soit la Classique hivernale entre les Capitals de Washington et les Penguins en 2011. La pluie avait repoussé le début de l'affrontement de 13h à 20h HE.

Les prévisions météorologiques à Pittsburgh pour un 25 février font état d'une température moyenne qui oscille entre 37 et 45 degrés Fahrenheit, avec des possibilités de chutes de neige, selon weather.com.

L'expérience précédente de Craig au Heinz Field l'a aidé à mieux planifier l'imprévisible, en devançant quelque peu l'échéancier.

« Il y avait eu un peu de pluie (en 2011), mais rien de trop alarmant, a rappelé Craig. Nous sommes à la merci des conditions de la météo, mais tout se passe bien jusqu'à maintenant. Nous avons commencé dimanche et nous sommes déjà à installer la tuyauterie. D'être déjà familier avec le site, ça nous facilite la tâche. Nous sommes en bonne position. »

Le chef de direction des Penguins Travis Williams a dit qu'il allait de soi qu'on tienne l'événement au Heinz Field puisqu'environ 60 000 billets ont été vendus. Il reste encore des billets, a précisé Williams.

« Nous sommes très heureux de ramener un match en plein air à Pittsburgh, a dit Williams. Nous travaillons en étroite collaboration avec les Steelers et la famille Rooney, ainsi évidemment qu'avec la LNH.

« La familiarité avec le Heinz Field, pour tout le monde, faisait le plus de sens. Ç'a été une décision facile. »

 

 

 

 

 

En voir plus