Skip to main content

La longue saison de la LNH mettra à l'épreuve les jeunes Penguins

LNH.com @NHL

PITTSBURGH - La dernière campagne a été joyeusement longue, mais la saison estivale terriblement courte. Les Penguins de Pittsburgh ont passé l'été à exhiber la coupe Stanley au sein des communautés desquelles ils proviennent, mais la nouvelle saison de la LNH frappe déjà à la porte.

Prêts, pas prêts, on y va!

Les Penguins ont passé 21 des 25 derniers mois sur la patinoire, et ils pourraient ajouter neuf autres mois consécutifs au compteur si jamais ils parviennent à répéter l'exploit du printemps dernier en devenant les champions de la LNH pour une deuxième saison consécutive - une première depuis les Red Wings de Detroit, en 1997-1998.

Les meilleurs joueurs des Penguins sont toujours jeunes - dans d'autres sports, Sidney Crosby, Evgeni Malkin, Jordan Staal et Marc-André Fleury commenceraient seulement leur carrière respective. Il s'agira plutôt d'une sixième campagne pour Fleury, et d'une cinquième pour Crosby. Les jeunes joueurs ont moins de difficulté à guérir d'une blessure, récupèrent plus rapidement d'un long voyage à l'extérieur et rebondissent plus facilement à la suite de défaites écrasantes.

La jeunesse n'assure cependant pas la motivation ou le désespoir, et non seulement les Penguins ont remporté la coupe Stanley la saison dernière, mais ils se sont aussi inclinés en finale en 2008. ??a fait beaucoup de matchs - 208, si on compte ceux en séries éliminatoires en excluant les rencontres préparatoires - et beaucoup de larmes.

L'entraîneur-chef des Penguins, Dan Bylsma, qui a inscrit son nom sur la coupe Stanley avant même de prendre part à son premier camp d'entraînement, a passé beaucoup de temps durant la période estivale à songer à la préparation de sa formation en prévision de la prochaine campagne. Pas seulement pour le début de la saison, mais pour les mois de janvier à mars aussi.

Comme le dit si bien le gardien des Red Wings Chris Osgood, c'est une chose d'être motivé à disputer un match au milieu du mois d'octobre - mais c'est passablement plus difficile après avoir remporté la coupe Stanley.

"Je n'utiliserais pas le terme inquiet. J'ai pensé à cela pendant un bon moment, a confié Bylsma. C'est une chose à laquelle nous devons penser avec précaution, en utilisant les mots justes et en élaborant des horaires et des entraînements précis, en gardant en tête que nous avons disputé beaucoup de hockey récemment.

"Nous sommes conscients que nous avons remporté la coupe Stanley parce que les gens nous le rappellent sans cesse."

Bylsma a bien pris soin de ne pas surtaxer Crosby et Malkin durant les matchs préliminaires, même si la majorité des entraîneurs emploient la même stratégie avec leurs joueurs étoiles. Aucun d'entre eux n'a participé au match de mardi face aux Maple Leafs de Toronto.

En plus de la longue saison de la LNH, le coeur de la formation des Penguins devrait participer aux Jeux olympiques de Vancouver, en février.

Crosby et Malkin passeront alors d'une saison déjà éprouvante à une atmosphère de séries éliminatoires tandis qu'ils représenteront leur pays d'origine, puis devront retourner chez les Penguins afin de participer au dernier sprint avant la classique printanière de la LNH.

Les Jeux olympiques compliqueront donc ce qui était déjà une longue campagne, mais l'attaquant Bill Guerin a déclaré que les vedettes des Penguins devraient profiter du moment.

"Et puis quoi?, a questionné le vétéran de 38 ans. C'est ce qu'ils font de mieux.

"C'est leur métier, leur vie, ce qu'ils aiment faire. Les Jeux olympiques sont une belle expérience, un grand honneur. Tu dois profiter de ces occasions lorsqu'elles se présentent, tu ne dois pas laisser passer le train, et surtout t'amuser."

En voir plus