Skip to main content

Karlsson heureux d'être avec Ottawa après la date limite des transactions

Le défenseur a dit n'avoir jamais voulu partir et espère être voué à un avenir prometteur à Ottawa

par Tom Gulitti @tomgulittinhl / Journaliste NHL.com

WASHINGTON - Le défenseur des Sénateurs d'Ottawa Erik Karlsson a hâte de se concentrer sur le hockey maintenant que la date limite des transactions dans la LNH est chose du passé et que les rumeurs à son sujet vont s'estomper, à tout le moins jusqu'à la fin de la saison.

« Le côté business du hockey a pris le dessus pendant un bout de temps et c'est bien de pouvoir simplement se remettre au hockey et faire ce que j'aime », a déclaré Karlsson après l'entraînement matinal des Sénateurs au Capital One Arena, où ils affronteront les Capitals de Washington mardi (19 h HE, NBCSWA, TSN5, RDS, NHL.TV).

Les derniers jours ont été stressants pour Karlsson et sa femme Melinda, qui est enceinte, en raison des rumeurs d'échanges qui s'intensifiaient. Les Sénateurs ont choisi Karlsson avec le 15e choix au total lors du Repêchage 2008 de la LNH et le défenseur de 27 ans a joué neuf saisons pour Ottawa. Quand l'heure limite pour les transactions est passée, il était soulagé.

« Je n'ai jamais voulu partir, a affirmé Karlsson. Je n'ai jamais eu mon mot à dire là-dedans. C'est une partie du hockey que je ne contrôle pas. Entendre son nom un peu partout à travers la Ligue nationale était très énervant et c'est quelque chose que je n'ai pas aimé. J'ai toujours aimé jouer ici. La ville d'Ottawa est mon chez-moi. J'aime tout de cette ville. J'aime les partisans et je suis en paix avec l'endroit où je me trouve. J'ai signé un contrat à long terme ici pour une raison. »

Le contrat de six ans de Karlsson prend fin après la saison 2018-19 et il est admissible à être joueur autonome sans compensation le 1er juillet 2019. Les Sénateurs peuvent s'entendre avec Karlsson pour une prolongation de contrat à partir du 1er juillet et le directeur général Pierre Dorion a dit lundi qu'il prévoit lui soumettre une offre de contrat s'il est encore avec l'équipe le 1er juillet.

Le mot à retenir est « si ». Karlsson et Dorion se sont rencontrés brièvement lundi, mais Karlsson a avoué qu'ils n'ont pas encore discuté d'une prolongation de contrat. Il ne s'attend pas à ce que ça arrive avant le 1er juillet.

« Pour ma part, le côté business du hockey devra attendre un peu, mais quand le temps viendra, je prendrai une décision et peu importe ce que décideront les grands patrons, ce sera hors de mon contrôle », a expliqué Karlsson.

Karlsson a répété à quel point il aime jouer à Ottawa et il a indiqué avoir récemment acheté une maison là-bas. Il a toutefois donné l'impression de vouloir en savoir plus sur le plan de reconstruction de l'organisation avant de s'engager à long terme avec un contrat.

Video: ANA@OTT : Karlsson tranche le débat en prolongation

« Je suis ici depuis très longtemps et j'ai fait d'Ottawa ma maison et ce sera toujours le cas, a dit Karlsson. Lorsque le temps viendra, j'espère qu'il y aura une place pour moi dans l'avenir et que l'équipe ira dans une direction qui me plait pour que nous ayons une chance de gagner dans un futur rapproché. »

Les Sénateurs (21-30-10) sont à 17 points de la deuxième place de quatrième as donnant accès aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley dans l'Association de l'Est avec 21 matchs à jouer. C'est ce qui les a menés à échanger les attaquants Nate Thompson, Derick Brassard, Nick Shore et le défenseur Dion Phaneuf en retour d'éléments pour l'avenir au cours des deux dernières semaines.

« Nous ne sommes même pas proches de prendre part aux séries et ce sont des choses qui surviendront. Ce n'est rien d'anormal », a avancé Karlsson, qui a aidé les Sénateurs à atteindre la finale d'Asssociation Est la saison dernière. « C'est triste de voir de tels joueurs partir, des vétérans qui ont été ici longtemps. Je suis proche de tous ces gars, donc je leur souhaite le meilleur en espérant que le retour nous aidera dans le futur, mais j'en suis convaincu. Ce sont des choses qui arrivent lorsqu'une situation comme celle dans laquelle nous nous trouvons survient. »

Karlsson a 42 points (cinq buts, 37 assistances) en 56 matchs cette saison, au deuxième rang chez les Sénateurs derrière l'attaquant Mark Stone, qui cumule 56 points (19 buts, 37 passes). Karlsson a raté les cinq premiers matchs de la saison, lui qui se remettait d'une opération pour réparer des tendons déchirés dans son pied gauche lors de la saison morte. Il a avoué que son pied a nui à son jeu en première moitié de saison, mais qu'il se sent en santé actuellement.

« J'ai commencé à me sentir très bien durant le temps des Fêtes, a-t-il précisé. En ce moment, je me sens mieux que depuis un bon bout de temps. Je suis emballé de jouer le reste de la saison et d'améliorer mon jeu. Pendant l'été, je veux m'assurer que lorsque je reviendrai la saison prochaine, je serai au sommet de ma forme. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.