Skip to main content

Kailer Yamamoto : Le petit géant

L'attaquant de cinq pieds six pouces a récolté 99 points en 65 rencontres cette saison

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

Kailer Yamamoto ne pourra jamais se défiler. Du haut de ses 5 pieds 6 pouces - 5 pieds 6,25 pouces pour être exact - l'attaquant des Chiefs de Spokane ne correspond pas particulièrement au profil tant recherché par les équipes de la LNH.

Malgré l'éclosion récente de joueurs de petite taille comme Johnny Gaudreau (Flames de Calgary), Conor Sheary (Penguins de Pittsburgh) et Tyler Johnson (Lightning de Tampa Bay), la tendance demeure aux patineurs au gabarit imposant.

« Je ne pense pas que la taille a une importance, a affirmé Yamamoto. C'est ce que tu as dans le coeur. Les gars vont être plus gros que toi, mais tu dois être plus explosif et plus rapide qu'eux. »

Avec du coeur, l'Américain aux racines hawaïennes et japonaises a tout fait pour forcer la main d'une des 31 formations de la LNH. Absolument tout. Si bien qu'il a de très bonnes chances de devenir le premier joueur de moins de 5 pieds 8 pouces à être réclamé au premier tour lors du repêchage, qui aura lieu au United Center de Chicago.

La première ronde sera présentée le 23 juin (19 h (HE); NBCSN, SN). Les rondes 2 à 7 se tiendront le 24 juin (10 h (HE); NHLN, SN).

Il est indéniable que Yamamoto représente un choix risqué, mais il pourrait rapporter gros.

L'ailier droit a connu une impressionnante campagne au cours de laquelle il a amassé pas moins de 99 points, dont 42 buts, en 65 rencontres dans la Ligue de hockey de l'Ouest. Cette récolte lui a permis de se hisser au 17e rang des meilleurs espoirs nord-américains sur la liste du Bureau de dépistage de la LNH. 

Et ce n'est pas seulement l'histoire d'une campagne. Depuis son arrivée dans la ligue à l'âge de 16 ans, il a enregistré des saisons de 57 points en 68 matchs et de 71 points en 57 rencontres, respectivement.

La question est plutôt de savoir s'il pourra poursuivre son développement et s'adapter au niveau professionnel. Pour l'instant du moins, sa vision du jeu et son intelligence sur la patinoire lui permettent de se démarquer même s'il concède bien souvent plusieurs livres à ses adversaires.

« Je veux gagner du poids cet été, a dit celui qui pèse 146 livres. Mon objectif est de 160 livres. Je mets la barre haute, même si c'est dur pour moi de gagner du poids. Mon frère avait le même poids à cet âge et il s'est mis à en prendre à 19-20 ans. »

L'influence de Johnson

Le hasard a fait en sorte que Yamamoto suit les traces d'un joueur au physique similaire en Tyler Johnson (5 pieds 8 pouces, 185 livres). Les deux sont originaires de Spokane, dans l'État de Washington, et les deux ont évolué pour les Chiefs sous les ordres de l'entraîneur Don Nachbaur. 

Le seul aspect qui pourrait les différencier d'ici quelques jours, c'est que Johnson n'a jamais été repêché.

« Tyler Johnson avait la même mentalité, il ne se souciait pas de la taille, a expliqué Nachbaur. Il voulait toujours la rondelle et tentait de s'en emparer en premier. Peu importe si le joueur adverse mesurait 6 pieds 6 pouces ou 5 pieds 4 pouces. Et Kailer a le même désir. »

Les deux joueurs s'entraînent d'ailleurs ensemble au cours de la saison estivale à Spokane. La mère de Johnson a notamment été la première entraîneuse de patinage de Yamamoto lorsqu'il était jeune.

« Je m'entraîne avec Tyler et Derek Ryan (Hurricanes de la Caroline) depuis trois ans, a expliqué Yamamoto. Ils me poussent vraiment à devenir le joueur que je dois être. Leur éthique de travail est incroyable, ça me montre ce que je dois faire pour me rendre là. 

« Tyler me rappelle toujours de ne pas écouter mes détracteurs, d'avoir confiance en moi et de continuer de croire en mon rêve. »

Avec la collaboration de Mike G. Morreale

En voir plus