Skip to main content

José Théodore bloque 28 rondelles et blanchit le Canadien 3-0

LNH.com @NHL

WASHINGTON - Les matchs se suivent, mais ne se ressemblent pas pour le Canadien. Impeccable deux jours plus tôt à Detroit, il a été incapable de poursuivre sur sa lancée, vendredi, face aux Capitals de Washington, qui l'ont emporté 3-0 devant une salle comble au Verizon Center.

"Je suis extrêmement déçu. Je ne sais pas ce qui se passe avec cette équipe-là, a pesté l'entraîneur Guy Carbonneau, qui avait le visage long. On n'était pas prêts à jouer. On a beau répéter les mêmes choses aux joueurs. ?a entre par une oreille et ça ressort par l'autre."

José Théodore a repoussé 28 lancers pour signer son 27e jeu blanc en carrière. Il a effacé la contre-performance qu'il avait connue à son premier match contre son ancienne équipe, le 21 octobre 2006. Ce soir-là, il avait cédé huit fois au Centre Bell, dans un revers de 8-5 de l'Avalanche du Colorado.

"J'ai tourné la page sur le passé, a commenté Théodore, en ayant le triomphe modeste. Ce qui est le plus satisfaisant à mes yeux, c'est qu'on soit parvenu à vaincre une des meilleures équipes de l'association même privés de sept joueurs. ??a démontre quelle genre d'équipe on a."

Théodore a ajouté qu'il s'est bien senti dès la période de réchauffement et qu'il savait qu'il serait dur à déjouer.

Thomas Fleischmann, son neuvième, Alexander Ovechkin, son 13e, et David Steckel, son quatrième, ont déjoué Jaroslav Halak, qui a été confronté à 30 tirs.

Le Tricolore (12-6-4) n'a joué qu'une bonne période, la deuxième, contre une formation décimée par les blessures. Les six membres du corps défensif des Caps ne totalisaient que 670 matchs dans la LNH, soit beaucoup moins que Roman Hamrlik à lui-seul, qui s'approche du plateau des 1100 rencontres.

Les Capitals (13-7-3), meneurs de la section Sud-Est de l'Association Est, sont demeurés invaincus en temps réglementaire à domicile (8-0-2) cette saison.

"On a une jeune équipe. Ma moyenne doit se situer en-dessous de 2,00 à domicile et à plus de 4,00 à l'étranger, a noté Théodore. On doit trouver un meilleur équilibre. ??a va venir avec l'expérience et la confiance que vont acquérir les jeunes."

Le Canadien est de retour au Centre Bell, dès samedi. Les Sabres de Buffalo seront les visiteurs.

Erreur coûteuse

Dans un premier tiers peu relevé, l'erreur de Francis Bouillon s'est avéré fort coûteuse. Les Capitals en ont profité pour inscrire le seul but, à 11:03.

Fleischmann avait le bâton au bon endroit sur la glace et il a coupé la tentative de passe du défenseur, de derrière son but. Fleishmann a remis le disque à Michael Nylander qui lui a aussitôt renvoyé, et Halak n'y pouvait rien.

Le Canadien a été plutôt réservé, ne mettant Théodore à l'épreuve pour la première fois qu'à la neuvième minute.

Halak, lui, a été sollicité dès la 42e seconde. Un revirement de Hamrlik a permis à Donald Brashear de décocher un tir en provenance de l'enclave. Le jeune gardien a eu la mitaine vive.

Théodore vigilant

La deuxième période a été nettement plus animée. Le CH a bien travaillé, en ayant l'initiative 13-7 dans les tirs. Théodore ne lui a rien cédé. Halak a aussi été bon.

Le gardien des Caps a frustré Kovalev à bout portant, avant que Halak ne stoppe Kozlov en étirant la jambière droite, au terme d'une descente en surnombre en compagnie d'Ovechkin.

L'étourdissant numéro 8 a représenté une menace à chacune de ses présences ou presque. Il a de plus malmené le géant Ryan O'Byrne à quelques reprises.

Théodore a été alerte au cours d'une séquence, en bloquant trois tirs en succession. Il a quelque peu joué de chance sur la déviation par Chris Higgins du lancer de Hamrlik.

La "machine russe"

Il est difficile de contenir Ovechkin pendant toute une soirée. La "machine russe" a frappé, tôt en troisième période, et les visiteurs ont baissé les bras. Il a surgi du coin droit de la zone adverse pour, à toutes fins utiles, passer la rondelle au travers du corps de Halak.

Le Canadien a par la suite résisté à une double supériorité numérique longue de 1:42. Mais les Capitals ont marqué peu de temps après, à 8:46. Kovalev a raté quelques occasions de déblayer la rondelle du territoire. Steckel a redirigé un lancer du défenseur de Sami Lepisto.

En voir plus