Skip to main content

John Tortorella des Blue Jackets reçoit le trophée Jack Adams

L'entraîneur reçoit cet honneur pour la deuxième fois en carrière après avoir aidé Columbus à établir des records d'équipe pour les victoires et les points au classement

par LNH.com @NHL / LNH.com

John Tortorella, des Blue Jackets de Columbus, a remporté le trophée Jack Adams remis au meilleur entraîneur dans la LNH, mercredi à Las Vegas, à l'occasion du Gala de la LNH 2017 et du repêchage d'expansion de la LNH présenté par T-Mobile.

Tortorella, qui aura 59 ans ce samedi, s'était également vu attribuer le Jack Adams en 2004, alors qu'il dirigeait le Lightning de Tampa Bay. Les autres finalistes cette année étaient Mike Babcock, des Maple Leafs de Toronto, et Todd McLellan, des Oilers d'Edmonton. 

Les Blue Jackets ont connu leur meilleure saison depuis qu'ils ont fait leurs débuts dans la LNH en 2000. Columbus a établi des records d'équipe pour les victoires (50) et les points au classement (108) pour ainsi terminer au troisième rang de la section Métropolitaine et participer aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour la troisième fois dans l'histoire de la concession. Les Blue Jackets ont par ailleurs connu une séquence de 16 victoires d'affilée, une de moins que le record de la LNH de 17 qui a été établi en 1992-93 par les Penguins de Pittsburgh.

« J'ai dit sur la scène que ce qui m'enthousiasme le plus, c'est que je reçois ce prix au nom d'une organisation, et je suis simplement heureux que notre organisation reçoive un peu de reconnaissance au cours de la saison morte. J'espère que cela va nous motiver en vue de la prochaine saison, car nous avons connu toute une saison, mais les choses seront plus difficiles l'an prochain. Il s'agit donc d'une bonne chose pour notre organisation. C'est ce qui me rend le plus heureux. »

Tortorella a également été finaliste pour le Jack Adams en 2003 avec le Lightning et en 2012 avec les Rangers de New York.

Babcock, qui a 54 ans, n'a pas encore remporté le Jack Adams même s'il a été finaliste en 2008 et 2014, alors qu'il était à la barre des Red Wings de Detroit; il a décroché la Coupe Stanley avec cette équipe en 2008. Babcock a mené les Maple Leafs en séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour la première fois depuis 2013. La formation torontoise a pris le quatrième rang au classement de la section Atlantique avec 95 points, ce qui représente une amélioration de 26 points par rapport à la saison précédente, sa première avec les Maple Leafs. Babcock a par ailleurs permis à six joueurs recrues de disputer plus de 75 matchs chacun, dont le joueur de centre de 19 ans Auston Matthews, le premier choix du repêchage 2016 de la LNH. Les Maple Leafs ont affiché un dossier de 40-27-15, alors qu'ils ont atteint le cap des 40 victoires pour la première fois depuis la saison 2006-07. 

McLellan, 49 ans, a permis aux Oilers d'accéder aux séries pour la première fois depuis 2006. Edmonton a terminé deuxième dans la section Pacifique avec une récolte de 103 points, soit 33 de plus qu'en 2015-16, à sa première campagne à la barre de la formation albertaine. Les Oilers ont montré une fiche de 47-26-9, obtenant leur total le plus élevé de victoires depuis les 50 gains qu'ils ont obtenus en 1986-87. McLellan a été finaliste pour le Jack Adams en 2009, alors qu'il était à la barre des Sharks de San Jose.

En voir plus