Skip to main content

Joe Pavelski, des Sharks, est un joueur transform? depuis le d?but des s?ries

LNH.com @NHL

SAN JOSE, Calif. - Au moment d'amorcer les s?ries, on surnommait Joe Pavelski "Little Joe" (petit Joe), ce qui tombait sous le sens puisqu'il joue au sein de la m?me ?quipe que le colosse Joe Thornton.

Mais maintenant qu'il a marqu? sept buts dans les s?ries, le surnom de l'attaquant de cinq pieds et 11 pouces des Sharks de San Jose est devenu "Big Pavelski" (le gros Pavelski), en hommage au film des fr?res Coen "The Big Lebowski".

"Si vous avez suivi l'?quipe et l'avez regard? jouer, vous savez qu'il a jou? du hockey inspirant et marqu? des buts importants, a not? l'entra?neur Todd McLellan. Il a trouv? une mani?re d'avoir un impact sur les matchs. C'est le but des s?ries. Il faut hausser son niveau de jeu et trouver une mani?re de faire sa marque ? chaque soir."

C'est ce que Pavelski a fait jusqu'ici ce mois-ci. Apr?s avoir marqu? cinq buts pour aider les Sharks ? ?liminer l'Avalanche du Colorado en six matchs au premier tour, il a r?ussi le premier but, puis l'??ventuel filet vainqueur, dans le gain de 4-3 contre les Red Wings de Detroit, jeudi, ce qui a permis ?? San Jose de prendre les devants 1-0 dans la s??rie demi-finale d'association.

Ses deux buts en avantage num??rique contre les Wings ont permis de faire la d??monstration de ses atouts. Sur le premier but, il a accept?? un relais de Dan Boyle dans l'enclave et battu Jimmy Howard d'un tir des poignets pr??cis. Sur le deuxi??me filet, il a trouv?? un espace libre vers le c??t??, saisi la passe de Boyle et tromp?? Howard entre les jambi??res.

"C'est un joueur tr??s intelligent, a soulign?? Boyle. Il voit le jeu, il a une bonne vision d'ensemble. Il a un excellent tir. Tous ses buts des derniers jours, ce sont des tirs tr??s pr??cis."

Les sept buts de Pavelski sont un sommet jusqu'ici dans les s??ries de la LNH, ?? ??galit?? avec Mikael Samuelsson, des Canucks de Vancouver. Il tentera d'ajouter ?? ce total lors du deuxi??me match de la s??rie contre Detroit, dimanche.

Il y a un an, Pavelski avait ??t?? limit?? ?? une seule mention d'aide dans la d??faite du premier tour contre les Ducks d'Anaheim. C'??tait l?? une autre d??ception venue s'ajouter aux pr??c??dentes pour lui et les Sharks. Pavelski l'avait pris tr??s dur. C'est pourquoi il savoure particuli??re ses succ??s actuels.

"C'est le temps de l'ann??e qui compte et c'est excitant, a dit Pavelski. Et tu veux ??tre bon. L'an dernier, on a vu ce qui arrive quand on ne performe pas. Et la fa??on dont on se sent."

Pavelski, un homme au temp??rament tranquille, refuse de reconna??tre que les Sharks sont devenus son ??quipe. Il donne vite le cr??dit de ses succ??s ?? ses compagnons de trio Ryane Clowe et Devin Setoguchi.

"Dans les s??ries, tu peux te retrouver 'dans la zone', a-t-il dit. Ce n'est pas seulement moi, c'est aussi Clowe et Seto. Nous passons beaucoup de temps sur la glace ensemble. Leur niveau d'intensit?? et tout aussi ??lev?? et on peut constater leur niveau de production."

Ce trio a supplant?? le trio en or de Thornton, Patrick Marleau et Dany Heatley ?? titre d'unit?? la plus prolifique des Sharks. Le pr??tendu deuxi??me trio a 12 buts jusqu'ici dans les s??ries, compar?? ?? seulement deux pour l'unit?? tant vant??e, qui a produit 40 pour cent des filets des Sharks pendant le calendrier r??gulier.

Tandis que Setoguchi ajoute de la vitesse au trio et que Clowe se sert de sa taille pour remporter les batailles le long des bandes, Pavelski a ??t?? l'??l??ment-cl?? de l'unit??.

"Il est tellement constant en ce moment, a dit Thornton. Il est affam??. Il semble toujours se trouver pr??s de la rondelle. Il brille en ce moment et nous voulons qu'il continue."

En voir plus