Skip to main content

Jacques Martin se dit à l'aise dans son rôle de directeur général

LNH.com @NHL

Les Panthers de la Floride ont réalisé un virage important cet été après avoir raté les séries au cours des sept dernières saisons. Jacques Martin a décidé de se concentrer exclusivement sur son travail de directeur général, Peter DeBoer a été nommé entraîneur, le capitaine Olli Jokinen a été échangé, la brigade défensive a intégré trois nouveaux éléments - Bryan McCabe, Keith Ballard, Nick Boynton - et le vétéran Cory Stillman s'est greffé à l'équipe.

"Nous avons amélioré notre défense avec l'addition de trois nouveaux visages. Ces défenseurs vont nous permettre de faire mieux circuler la rondelle et d'être plus productifs en attaque", a expliqué Martin avant le match entre les Panthers et le Canadien, lundi soir, au Centre Bell.

Ces changements devraient rendre les Panthers plus attrayants dans un marché où le hockey a toujours bien des difficultés à s'implanter.

"Nous voulons mettre l'accent sur la possession de la rondelle et l'échec-avant. Ce style cadre bien avec les équipes de Peter", a ajouté Martin.

Le bon choix

Martin se dit convaincu d'avoir fait le bon choix en embauchant DeBoer.

"Il a eu beaucoup de succès dans le junior. Il a remporté la Coupe Memorial (Kitchener) et ses équipes ont toujours été compétitives.

"C'est un bon technicien en plus d'être un excellent communicateur et un très bon motivateur", a-t-il ajouté.

DeBoer fait valoir que Martin n'intervient pas dans ses décisions, ce qu'il apprécie.

"Je m'estime chanceux de l'avoir à mes côtés, dit DeBoer. Il a été derrière un banc et il sait ce qu'un entraîneur peut ressentir. Il est toujours prêt à m'écouter et à me conseiller si je lui demande. Mais en même temps, il me laisse toute la latitude pour diriger l'équipe."

Martin peut maintenant consacrer tout son temps à ses responsabilités de dg. Il y voit des avantages.

"Je m'adapte bien après avoir coaché pendant plusieurs années et dirigé plus de 1000 matchs. Je peux maintenant voir à toute l'organisation. Nous avons des joueurs dans la Ligue américaine (Rochester), le junior, les collèges américains et en Europe. Je crois être en mesure d'être plus efficace dans mon rôle."

Un dossier "chaud"

Le défenseur Jay Bouwmeester représente un des dossiers chauds de Martin. Agé de 25 ans, Bouwmeester deviendra joueur autonome sans compensation le 1er juillet prochain.

"Nous avons eu des discussions avec son agent au cours de l'été", explique Martin sans entrer dans les détails.

Les Panthers pourront lui offrir un nouveau contrat à partir du 1er janvier. Si aucune entente n'intervient, le défenseur natif d'Edmonton deviendra un des joueurs autonomes les plus recherchés en juillet prochain. Le salaire de Bouwmeester est de 4,875 millions $ US en 2008-2009.

En voir plus