Skip to main content

Hossa et Conklin reviennent hanter les Penguins dans un gain de 3-0

LNH.com @NHL

PITTSBURGH - Marian Hossa a rappelé aux Penguins de Pittsburgh, dimanche, à quel point il leur avait été utile lors des séries éliminatoires du printemps 2008; le gardien Ty Conklin leur a rappelé à quel point il avait été bon la saison dernière.

Hossa a inscrit un but crucial au milieu de la troisième période et Conklin a fermé la porte à ses anciens coéquipiers pour mener les Red Wings de Detroit vers une victoire de 3-0, lors de leur première visite au Mellon Arena depuis leur conquête de la coupe Stanley en juin dernier.

Pavel Datsyuk a obtenu les deux autres filets des Red Wings dont l'éventuel but de la victoire à mi-chemin du deuxième vingt, pendant une attaque à cinq, après que les Penguins eurent laissé filer trois occasions avec l'avantage d'un homme pendant la première période.

Datsyuk, qui totalise 22 buts cette saison, a complété son doublé avec 2:12 à jouer à la troisième période soit quelque six minutes après le filet de Hossa, réalisé grâce à un bel effort individuel.

Hossa avait suscité la colère des partisans des Penguins en rejetant une mirobolante offre de plusieurs années pour accepter un contrat d'une seule saison avec les Red Wings, en juillet dernier. Dimanche, il a tourné le fer dans la plaie en surprenant Marc-André Fleury à l'aide d'un tir du revers après avoir déjoué l'attaquant Jordan Staal. Il s'agissait de son 30e but de la saison.

"J'ai essayé de donner tout ce que j'avais sur mon revers et j'ai cherché à décocher mon tir le plus rapidement possible", a relaté Hossa. "J'espérais que mon tir ait suffisamment de force pour se rendre au but. J'ai été un peu surpris que la rondelle aboutisse dans le filet."

Trois défenseurs des Penguins se trouvaient entre Hossa et Fleury, mais ça n'a pas empêché le patineur slovaque d'inscrire un sixième but à ses quatre derniers matchs.

"Si vous lui accordez une seule seconde dans l'enclave, il va réussi un jeu spectaculaire", a rappelé le défenseur des Penguins Kristopher Letang.

Hossa a été copieusement hué chaque fois qu'il a sauté sur la patinoire pendant les deux premières périodes. On a même pu entendre quelques-uns des 17 132 spectateurs scander "Traître, traître".

"On s'attendait tous à ce qu'ils le huent un peu, mais à certains moments, c'était plutôt méchant", a déploré le gardien des Red Wings.

A l'autre bout de la patinoire, Conklin a stoppé 25 tirs et réalisé son sixième jeu blanc de la saison, un de moins que le meneur dans la LNH à ce chapitre, Steve Mason des Blue Jackets de Columbus.

Conklin a été fort bien appuyé par ses coéquipiers qui ont anéanti les efforts des deux meilleurs marqueurs de la LNH, Evgeni Malkin et Sidney Crosby. Malkin a été limité à quatre tirs au but tandis que Crosby a dû patienter avant les derniers moments de la troisième période pour enfin tester Conklin.

"Nous n'avons obtenu aucune deuxième chance de marquer", a noté l'entraîneur en chef des Penguins Michel Therrien.

"Ils ont dégagé le devant du filet avec beaucoup d'efficacité. Ils peuvent compter sur des joueurs élites et ils savent très bien jouer au hockey", a rappelé Therrien.

Les Red Wings ont ainsi signé une quatrième victoire d'affilée tandis que les Penguins, qui seraient exclus des séries éliminatoires si la saison prenait fin aujourd'hui, ont perdu quatre de leurs six dernières rencontres.

En voir plus