Skip to main content

Hockeyville: Thetford Mines s'interroge sur la transparence du concours

LNH.com @NHL

THETFORD MINES - La Ville de Thetford Mines tourne la page et concède la victoire à Terrace, en Colombie-Britannique, qui a été couronnée "Hockeyville 2009" en fin de semaine dernière. Mais elle se pose plusieurs questions et déplore le silence des organisateurs du concours.

Thetford Mines, une ville de 26 000 habitants, a obtenu 739 000 votes, officiellement.

Pourtant, le maire de Thetford Mines, Luc Berthold, a dit en entrevue savoir que quelque 3 millions de votes ont été logés en faveur de sa municipalité. Il a obtenu ce chiffre de Bell Canada.

M. Berthold a reconnu que les organisateurs se réservaient le droit d'annuler certains votes, mais ne voit pas pourquoi autant peuvent l'avoir été. Les votes multiples étaient non seulement permis, ils étaient encouragés.

Le maire de Terrace, David Pernarowski, a quant à lui reconnu, plus tôt cette semaine, ne pas savoir comment sa collectivité, qui compte 20 000 âmes, a pu s'y prendre pour accumuler 1,9 millions de votes. Il a cependant assuré que la campagne avait suscité énormément d'enthousiasme.

Luc Berthold demande à la Société Radio-Canada (SRC), à la Ligue nationale de hockey (LNH) et à Kraft Canada de mettre en place, à l'avenir, un système de votation transparent, vérifié par une firme de comptables indépendante.

Thetford Mines a terminé au cinquième et dernier rang parmi les finalistes, derrière Terrace, mais aussi Woolwich, en Ontario, Humboldt, en Saskatchewan, et Harbour Grace, à Terre-Neuve-et-Labrador.

En voir plus