Skip to main content

Gallant croit que les Panthers vont rebondir

La Floride tire de l'arrière 2-1 face aux Islanders à la suite d'une défaite en prolongation dimanche

par Mike G. Morreale @mikemorrealenhl / Journaliste NHL.com

L'entraîneur des Panthers de la Floride Gerard Gallant est sûr que son équipe saura rebondir avec une performance encore plus convaincante contre les Islanders de New York lors du match no 4 de la série de première ronde dans l'Association de l'Est qui sera présenté au Barclays Center, mercredi (20h, H.E.; USA, SN, TVA Sports 2, SUN, MSG+).

Les 24 dernières heures ont été difficiles pour les Panthers, qui ont laissé filer une paire d'avances de deux buts dans un revers de 4-3 encaissé en prolongation contre les Islanders de New York lors du match no 3 dimanche. La Floride, qui détenait une avance de 2-0, a vu un but être refusé en début de deuxième période, quand l'entraîneur des Islanders Jack Capuano a contesté avec succès un jeu, prétendant que les Panthers étaient en situation de hors-jeu.

Les Islanders mènent présentement la série quatre de sept 2-1.

« Je sais que ce sont les séries, mais je pense que nous avons joué trois bons matchs dans cette série, a dit Gallant. La série pourrait facilement être 2-1 en notre faveur, mais ils ont été plus chanceux. Je pense que nous avons connu un bon premier match (un revers de 5-4) et que les deux équipes étaient pratiquement nez à nez lors des affrontements 2 et 3.

« Je crois que cette équipe rebondira parce que c'est ce que nous avons fait toute l'année. »

Gallant est satisfait des performances des jeunes joueurs qui ont occupé des rôles importants au sein de la formation. Les Panthers comptent neuf joueurs qui en sont à leurs débuts dans les séries éliminatoires de la Coupe Stanley dans cette série, de ce nombre, on dénote les attaquants Jonathan Huberdeau, Aleksander Barkov, Nick Bjugstad, Garrett Wilson, Greg McKegg et Rocco Grimaldi, ainsi que les défenseurs Aaron Ekblad, Alex Petrovic et Michael Matheson.

« C'est comme un autre match pour ces jeunes hommes, a dit Gallant. Ce sont les séries, donc les émotions seront un peu amplifiées, mais je pense que nos jeunes ont joué de manière remarquable et j'en suis très heureux. »

Gallant a dit que rien de ce qu'ont fait les Islanders ne l'a surpris. En plus de leur remontée lors du match no 3, les Islanders ont également surmonté un déficit d'un filet pour l'emporter par la marque de 5-4 lors du match no 1, le 14 avril.

« Ils ont une bonne équipe de hockey, ils ont de l'expérience et ils ont quelques très bons joueurs, a dit Gallant. Ils ne vont pas abandonner comme ça dans leur propre amphithéâtre. »

Gallant a donné congé à ses réguliers sur la glace, lundi en matinée, mais l'attaquant Vincent Trocheck (pied) et le défenseur Steven Kampfer (bas du corps) ont chaussé les patins de leur propre gré au Prudential Center, à Newark.

« Une fois que le soigneur me dira comment il [Trocheck] se sera comporté et comment il se sentira, nous allons savoir s'il peut s'entraîner [mardi], » a dit Gallant.

Avant de se blesser le 29 mars, Trocheck pivotait l'un des trios les plus productifs du circuit avec l'ailer gauche Jussi Jokinen et l'ailier droit Reilly Smith.

Échangé à deux reprises en l'espace de trois ans par les Stars de Dallas en 2013 et les Bruins de Boston en 2015, Smith mène tous les marqueurs au cours des présentes séries éliminatoires avec quatre buts, huit points et une moyenne de points par match de 2,67, en trois rencontres. Il a trouvé un bon niveau de confort au sein d'un trio complété par Jokinen et Trocheck en mars, inscrivant cinq filets et amassant 11 points en 14 rencontres. Il n'a pas perdu le rythme en étant jumelé à Bjugstad et Jokinen depuis que Trocheck a été blessé, inscrivant cinq filets et amassant 11 points à ses 10 derniers affrontements.

« C'est facile de jouer avec lui, a dit Gallant au sujet de Smith. Je ne connaissais pas vraiment ce jeune avant qu'on en fasse l'acquisition cette année, mais il a été constant. Il est l'un de ces joueurs qui écoulent des pénalités, qui jouent sur le jeu de puissance et qui nous offrent 18 à 20 minutes par match. C'est un gars qui n'hésite pas quand il a la chance de tirer et c'est la raison pour laquelle il marque des buts. »

On a demandé à Gallant de savoir s'il réunira Smith à ses compagnons de jeu initiaux quand Trocheck sera rétabli de sa blessure.

« Je l'ignore, mais j'espère que ce problème se présentera bientôt, nous pourrons donc voir à cela quand Trocheck sera prêt à jouer, a dit Gallant. Mais ce trio de Jokinen, Bjugstad et Reilly a été formidable au cours des séries éliminatoires. Nous devrons voir si nous avons besoin d'apporter des changements. »

Il n'y a pas de garantie non plus à savoir quand Kampfer, 27 ans, sera inséré de nouveau au sein de la formation quand il sera en santé, même si Gallant utilise trois défenseurs qui en sont à leur première expérience en carrière lors des séries éliminatoires.

« Je fais jouer mes meilleurs joueurs; je ne me soucie pas si ce sont des vétérans ou des jeunes, a dit Gallant. Vous respectez vos joueurs, mais à cette période de l'année, vous essayez d'obtenir le meilleur alignement qui vous permettra de gagner des matchs de hockey. À l'occasion, ce pourrait être des joueurs défensifs ou des joueurs robustes. Vous essayez d'avoir un heureux mélange qui vous permettra de gagner des matchs. »

En voir plus