Skip to main content

Faire le bon choix entre Matthews et Laine

Des dépisteurs analysent les qualités des deux attaquants les mieux classés en vue du repêchage 2016 de la LNH

par Mike G. Morreale @mikemorrealeNHL / Journaliste NHL.com

Auston Matthews a été excellent au centre. Patrik Laine a été dominant à l'aile.

Voilà la plus grande différence à considérer entre les deux futures vedettes de la LNH quand on tente de prédire dans quel ordre ils seront réclamés au tout début du premier tour du repêchage 2016 de la LNH.

LNH.com a récemment demandé à 13 dépisteurs de la LNH lequel des deux ils choisiraient si on leur donnait l'occasion de prendre une telle décision; Matthews a eu le dessus, 11 votes contre deux.

Lorsqu'on a récemment fait remarquer à Laine qu'à talent égal, les équipes ont tendance à choisir un joueur de centre aux dépens d'un ailier, il a longuement réfléchi avant d'offrir un argument en sa faveur.

« J'ai pris une mise en jeu pour la Finlande au [Championnat du monde 2016 de la FIHG] et je l'ai remportée, alors j'ai un taux de succès de 100 pour cent dans les mises en jeu, a-t-il lancé en souriant. Je n'ai jamais joué au centre, mais si une équipe prête à me repêcher songe à me faire jouer à cette position, j'essaierais d'être bon dans ce rôle. »

C'est tout à l'honneur de Laine, mais il est fort peu probable qu'une équipe le réclame dans ce but. Laine (6 pieds 4 pouces, 201 livres), qui est deuxième au classement final des patineurs internationaux du Bureau central de dépistage de la LNH, peut jouer autant à l'aile droite qu'à l'aile gauche.

Il a joué à l'aile gauche pour Tappara dans la Liiga, la meilleure ligue professionnelle en Finlande, alors l'équipe qui le sélectionnera pourrait certes songer à un tel scénario.

Les Maple Leafs de Toronto auront le premier choix lors du prochain repêchage, qui se déroulera les 24 et 25 juin au First Niagara Center à Buffalo. Les Jets de Winnipeg détiennent le deuxième choix.

Matthews, qui est né à Scottsdale, en Arizona, pourrait devenir le premier joueur américain à être choisi au premier rang depuis que Patrick Kane est devenu un membre des Blackhawks de Chicago en 2007.

Matthews (6 pieds 2 pouces, 216 livres), qui est premier au classement final des patineurs internationaux du Bureau central de dépistage de la LNH, est non seulement à l'aise au centre, il a l'avantage d'avoir peaufiné son jeu dans les trois zones sous les ordres de l'entraîneur du club de Zurich Marc Crawford dans la Ligue nationale A en Suisse.

« Nous parlons ici de deux joueurs magnifiques, mais la réalité, c'est qu'un joueur de centre peut avoir un impact bien plus grand sur un match qu'un ailier; et Auston Matthews s'avère un marqueur et un fabricant de jeux de premier plan au centre, a déclaré l'analyste de hockey du réseau TSN Craig Button à LNH.com. Cela ne garantit pas qu'il va marquer plus de buts ou récolter plus de points que Patrik Laine dans la LNH, mais quand tu cherches à bâtir ton équipe et à installer une fondation solide, Matthews est ce genre de joueur de centre qui est capable d'apporter sa contribution dans tous les aspects du jeu, peu importe l'ampleur des défis. »

Dans la plus importante ligue professionnelle en Suisse, Matthews a inscrit 24 buts et 46 points en 36 matchs, il a décroché le trophée de l'Étoile montante dans la ligue et il a terminé deuxième au scrutin du joueur le plus utile à son équipe.

Il a représenté les États-Unis au Championnat mondial junior 2016 de la FIHG en Finlande, obtenant alors sept buts en sept rencontres et terminant à égalité au premier rang de son équipe pour les points avec 11. Il a également été le meilleur de son équipe pour les mises en jeu, avec un taux de succès de 52,5 pour cent.

Matthews s'est frotté à des joueurs de la LNH à l'occasion du Championnat du monde 2016 de la FIHG en Russie. Il a fini au premier rang de la formation américaine pour les buts (six) et à égalité en première place pour les points (neuf). Il s'alignera avec Équipe Amérique du Nord à la Coupe du monde de hockey 2016.

Laine a totalisé sept buts et 12 points en jouant à l'aile droite au Championnat du monde 2016 de la FIHG et il a été nommé joueur par excellence de la Finlande, qui a raflé la médaille d'argent. Il a par ailleurs été proclamé joueur par excellence des séries éliminatoires de la Liiga en Finlande, après avoir aidé Tappara à remporter le championnat.

Il a aidé l'équipe nationale finlandaise à remporter la médaille d'or quand il joué à l'aile gauche au Championnat mondial junior 2016 de la FIHG et on l'a choisi pour faire partie de la formation d'Équipe Finlande en vue de la Coupe du monde de hockey 2016.

LNH.com a demandé l'avis de 13 dépisteurs de la LNH qui ont regardé Matthews et Laine jouer cette saison. Les dépisteurs ont promis de donner leur avis sincère à la condition qu'on ne révèle pas leur identité.

Les dépisteurs qui favorisent Matthews:

« Selon moi, les gros joueurs de centre sont tellement rares que Matthews représente un cas d'exception en raison de ce simple fait. Mais Winnipeg a quand même de la chance de pouvoir mettre la main sur un joueur comme Laine. C'est un peu comme l'an passé, quand Buffalo a pu réclamer Jack Eichel au deuxième rang après qu'Edmonton eut choisi Connor McDavid. Si Laine est ton choix au deuxième rang, tu es quand même en très bonne position. Mais selon moi, le gros joueur de centre est celui que tu dois prendre en premier. »

« Il s'agit d'une décision difficile à prendre, en fait. Matthews est mon choix par une marge très mince. Malgré son jeune âge, Matthews faisait déjà tellement de choses dans tous les aspects du jeu et il faisait des choses de niveau élite. Au Championnat du monde, Matthews était le joueur-clé de son équipe. Je crois que Laine était un peu mieux entouré au Championnat du monde. Quand tu as un joueur de centre qui patrouille les différentes zones comme Matthews le fait, c'est assez exceptionnel. »

« J'aime bien Matthews, mais l'équipe qui a le deuxième choix va obtenir un très bon joueur aussi. Matthews a un léger avantage et son tir est tout aussi efficace. Et il a une attitude qui indique qu'il veut constamment montrer de quel bois il se chauffe. »

« Je choisirais Matthews parce que c'est un joueur de centre. C'est un joueur plus complet sur toute l'étendue des 200 pieds de la patinoire. »

Les dépisteurs qui favorisent Laine :

« J'ai vu Laine un peu plus souvent que Matthews, j'aime tous les aspects de son jeu. Il est grand, il est fort, il a un bon coup de patin et un bon tir. Il a tout ce qu'on cherche chez un joueur. »

« Laine est mon choix parce que j'aime prendre des risques parfois. Selon moi, Laine a des qualités qui pourraient être plus payantes. Matthews est le choix prudent et c'est plus facile de prédire quel genre de carrière il va connaître. Je trouve que Matthews sera un joueur de centre no 1 qui sera fiable dans les deux sens de la patinoire. Il marquera probablement de 30 à 35 buts à ses meilleures années. Laine, lui, représente toutefois un cas attrayant. Il a des atouts particuliers qui pourraient lui permettre non seulement de devenir une vedette dans la LNH, mais une super-vedette. Je lui prédis des saisons de 45 buts et de 45 à 50 mentions d'aide. Il est très costaud, il est intelligent, il est confiant; ce sont des qualités qui lui donnent un léger avantage dans un contexte où il atteindra son plein potentiel. L'inconvénient, c'est que je me demande à quel point il pourrait avoir tendance à se blesser et s'il deviendra vraiment un joueur complet comme Matthews devrait le devenir. Mais même si Laine représente un choix plus risqué, c'est un choix que j'assume. »

 

En voir plus