Skip to main content

Entre les poteaux : Mes impressions de la première moitié de saison

Notre chroniqueur Mathieu Garon nous fait part de ses surprises et de ses déceptions devant le filet à travers la LNH

par Mathieu Garon @OuiOui_32 / Chroniqueur LNH.com

Mathieu Garon a disputé 12 saisons dans la LNH et signé 144 victoires en 341 matchs. Il a porté les couleurs des Canadiens de Montréal, des Kings de Los Angeles, des Oilers d'Edmonton, des Penguins de Pittsburgh, des Blue Jackets de Columbus et du Lightning de Tampa Bay. Mathieu a accepté de collaborer avec l'équipe de LNH.com chaque semaine pour nous faire découvrir l'univers des gardiens de la LNH.

À lire également : Vasilevskiy pour le Vézina à la mi-saison

Je me suis déjà prononcé sur mon choix du récipiendaire du trophée Vézina à la mi-saison, je veux maintenant jeter un coup d'œil sur les gardiens qui ont retenu l'attention, autre qu'Andrei Vasilevskiy. Voici mon top 3 dans différentes catégories :

Les surprises

Connor Hellebuyck représente une belle surprise. Le gardien des Jets de Winnipeg, qui voit énormément d'action depuis le début de la saison, s'est même vu offrir une invitation pour le Match des étoiles. Il prend de plus en plus de maturité et profite amplement de l'occasion qui lui est offerte.

Les deux suivants sont des gardiens auxiliaires qui ont maintenu d'excellentes statistiques. Carter Hutton des Blues de St. Louis et Aaron Dell des Sharks de San Jose ont bien répondu à l'appel lorsqu'ils en ont eu la chance. Hutton est d'ailleurs le meneur de la LNH au chapitre de la moyenne de buts alloués et du pourcentage d'arrêts. Ils ont tous deux été en mesure de mettre de la pression sur les gardiens partants de leur équipe respective et de faire le travail lorsqu'on a fait appel à eux, ce qui a fait en sorte qu'ils ont joué plus de matchs que prévu.

Les déceptions

Il m'est impossible de parler des gardiens de qui j'en attendais plus sans mentionner le nom de Craig Anderson, qui, tout comme ses Sénateurs d'Ottawa, en arrache énormément cette saison. Le vétéran gardien a connu une bonne saison 2016-2017 en plus d'être extrêmement solide durant les séries éliminatoires. Il avait permis aux siens de se rendre en finale d'association avant de s'incliner en deuxième période de prolongation du septième match face aux puissants Penguins de Pittsburgh. L'histoire est complètement différente cette saison avec Anderson, qui semble avoir perdu ses repères. Il joue très profondément dans son demi-cercle et accorde plusieurs buts faibles à ses adversaires.

Video: CHI@OTT: Panik fait mouche du haut de l'enclave

Selon moi, le deuxième est Matt Murray. Probablement parce que le gagnant des deux dernières finales de la Coupe Stanley avait établi un standard de performance supérieur. Jusqu'ici, il n'a pas été assez solide et ses Penguins devront continuer de se battre afin d'obtenir une place en série. Murray se doit d'être plus constant et d'être un leader pour cette équipe.

Au troisième rang vient le gardien Cam Talbot des Oilers d'Edmonton. Les attentes étaient élevées pour la formation albertaine qui avait réussi à se tailler une place pour les éliminatoires le printemps dernier. Plusieurs les voyaient en tête de l'Association de l'Ouest à l'issue du calendrier. En plus d'avoir été victime de blessures, son rendement a été en dents de scie.

À surveiller

Pour la deuxième moitié de saison, il sera intéressant de voir si Tuukka Rask pourra maintenir la cadence. Après un lent début de saison, il est depuis quelques mois l'un des gardiens les plus dominants de la Ligue. On peut maintenant le considérer comme étant un aspirant au trophée Vézina et les Bruins de Boston grimpent au classement à une vitesse fulgurante.

Avec une équipe remplie de talent, les Ducks d'Anaheim devraient normalement être au haut du classement dans l'Ouest. Or, malgré un bon rendement de leur gardien John Gibson, ceux-ci seraient exclus d'une place en séries si le calendrier régulier se terminait aujourd'hui. Gibson devra redoubler d'ardeur pour éviter la catastrophe.

Marc-André Fleury semble se plaire avec les Golden Knights de Vegas et il brille par ses performances. Il y aura encore plus de pression en deuxième moitié de saison alors que l'équipe Cendrillon n'est plus simplement considérée comme une équipe d'expansion, mais plutôt une aspirante aux grands honneurs.

Les équipes qui ont besoin de meilleures performances devant leur filet

À Ottawa, ce n'est pas seulement Anderson qui en arrache. Mike Condon connaît aussi une saison difficile. Même son de cloche chez les Islanders de New York, qui pourraient causer une surprise, mais sans un meilleur rendement de Jaroslav Halak et Thomas Greiss, il sera impossible d'y arriver. Pour ce qui est des Sabres de Buffalo, ils doivent commencer à évaluer leurs gardiens et tenter de s'améliorer à cette position s'ils veulent éventuellement quitter les bas-fonds du classement.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.