Skip to main content

Deux buts qui ne veulent pas dire grand-chose pour Latendresse

LNH.com @NHL

OTTAWA - Le trio de Guillaume Latendresse, Maxim Lapierre et Tom Kostopoulos a disputé un bon match face aux Sénateurs. Le troisième trio du Canadien a marqué trois buts et récolté une passe en plus de terminer la soirée à plus 7. Un seul bémol: Lapierre a perdu six de ses sept mises en jeu.

"On essaie de pousser les autres trios. C'est ce qu'on doit faire pour entrer en séries, a fait valoir Latendresse, auteur de deux buts, ses 10e et 11e. Mais on ne peut pas s'asseoir là-dessus. Deux buts, ça ne veut pas dire grand-chose dans une défaite. Pour nous, c'est un résultat frustrant", a ajouté le patineur de Ste-Catherine, qui arborait une coupure au nez.

Latendresse est venu près d'ajouter un troisième but en deuxième période. Mais un bel arrêt de Brian Elliott l'a privé du premier tour du chapeau de sa carrière.

Selon Bob Gainey, les unités de Saku Koivu et de Tomas Plekanec ont également eu de bons moments.

"Le trio de Koivu a aussi bien fait. Celui de Plekanec n'a pas marqué mais il avait le défi d'affronter celui de (Jason) Spezza."

Le match, finalement, s'est joué devant le filet. Carey Price a concédé quatre buts en 15 lancers. Il a paru faible lors du deuxième but des Sénateurs inscrit par Spezza. Price aurait également dû bloquer le tir de Jarkko Ruutu. Ce quatrième but l'a d'ailleurs sorti de la rencontre.

On peut penser que Jaroslav Halak sera devant le filet face aux Maple Leafs de Toronto, samedi, au Centre Bell.

Les unités spécialisées ont aussi joué un rôle dans ce match. L'attaque du Canadien a été neutralisée en quatre supériorités numériques. Le Tricolore a même profité d'un cinq contre trois pendant 33 secondes au deuxième vingt sans vraiment être menaçant. En revanche, les Sénateurs ont marqué deux buts en autant d'avantages numériques.

Le Canadien a maintenant perdu ses quatre derniers matchs, dont un en prolongation et un autre aux tirs de barrage.

En voir plus