Skip to main content

Des équipes de l'Est visent un retour en séries

Les huit équipes de l'Association de l'Est qui ont manqué les séries la saison dernière espèrent s'y tailler une place cette saison

par Adam Kimelman @NHLAdamK / Directeur de la rédaction adjoint NHL.com

Les huit équipes de l'Association de l'Est qui ont manqué les séries de la Coupe Stanley en 2017 ont le même objectif en tête depuis la deuxième semaine d'avril : trouver le moyen de prolonger leur saison respective jusqu'en mai, voir jusqu'en juin, comme les champions de la Coupe Stanley, les Penguins de Pittsburgh.

LNH.com se penche sur les moyens que devront prendre ces huit équipes pour atteindre cet objectif et participer aux séries éliminatoires cette saison.

ISLANDERS DE NEW YORK

Saison dernière : 41-29-12, 94 points, un point derrière la dernière place de quatrième as.

Fin de saison : Les Islanders ont présenté une fiche de 24-12-4 après que Doug Weight eut été nommé entraîneur de l'équipe, signant notamment six victoires d'affilée pour conclure leur saison, mais ils n'ont toutefois pas été en mesure de rattraper leur retard causé par une fiche de 17-17-8 en début de saison sous la tutelle de Jack Capuano, leur entraîneur précédent.

Changement principal durant la saison morte : Le 22 juin, l'attaquant Jordan Eberle a été acquis des Oilers d'Edmonton en retour de l'attaquant Ryan Strome. Les Islanders espèrent qu'Eberle se découvrira des affinités avec le centre John Tavares sur le premier trio de l'équipe. Les deux ont connu du succès ensemble lors de tournois internationaux, remportant entre autres la médaille d'or au championnat junior de la FIHG en 2009. Cette combinaison pourrait se traduire par plus de victoires qu'il ne leur en aurait fallu la saison dernière pour décrocher une place en séries.

L'équipe pourrait se tailler une place en séries si... Toute équipe qui compte sur un joueur aussi talentueux que Tavares peut aspirer à une participation en séries, sans compter que ce dernier sera motivé à améliorer sa récolte de 28 buts et de 66 points de la saison dernière, sa plus faible lors d'une saison complète depuis sa première saison dans la Ligue en 2009-10 (24 buts, 54 points). L'attaque ne se résumera pas à Tavares. Eberle a marqué au moins 20 buts à cinq reprises en sept saisons dans la LNH; la saison dernière, l'attaquant Anders Lee partageait le 10e rang dans la LNH avec ses 34 buts; et les jeunes espoirs à l'attaque Joshua Ho-Sang (21 ans) et Mathew Barzal (20 ans) sont prêts à contribuer à l'attaque. Le gardien de but Jaroslav Halak a rejoint l'équipe après un séjour dans la Ligue américaine de hockey et a présenté une fiche de 6-1-0 avec une moyenne de but alloué de 1,58 et un taux d'efficacité de ,949. S'il joue aussi bien et que l'attaque produit comme elle le peut, les Islanders pourraient bien se hisser parmi les trois premiers rangs de la section Métropolitaine.

LIGHTNING DE TAMPA BAY 

Saison dernière : 42-30-10, 94 points, un point derrière la dernière place de quatrième as.

Fin de saison : Tampa Bay n'était qu'à un point des Maple Leafs de Toronto, détenteurs de la dernière place du quatrième as, après avoir encaissé un revers de 4-2 aux mains des Canadiens de Montréal le 7 avril, mais les Maple Leafs ont remporté leur partie suivante le lendemain pour éliminer le Lightning.

Changement principal durant la saison morte : L'attaquant Jonathan Drouin a été échangé aux Canadiens de Montréal contre l'espoir Mikhail Sergachev le 15 juin. À titre d'agent libre avec compensation, Drouin allait réclamer un salaire élevé, et le Lightning a choisi d'utiliser cet argent pour s'entendre avec les attaquants Tyler Johnson (sept ans, 35 millions $; 10 juillet) et Ondrej Palat (cinq ans, 26,5 millions $; 14 juillet). Sergachev, neuvième choix au total lors du repêchage de la LNH de 2016, pourrait se tailler une place parmi les quatre premiers défenseurs de l'équipe dès cette saison.

L'équipe pourrait se tailler une place en séries si... Le centre de premier plan Steven Stamkos est en bonne santé, lui qui a manqué 65 parties en raison d'une déchirure du ménisque externe au genou droit. Avant de se blesser, il occupait le troisième rang dans la Ligue avec une production de 20 points (neuf buts et 11 aides) et devrait être aussi dominant à son retour au jeu. Andrei Vasilevskiy a démontré qu'il était un gardien de but numéro 1 après que Ben Bishop eut été échangé aux Kings de Los Angeles le 26 février, cumulant une fiche de 12-4-2 avec une moyenne de buts alloués de 2,27 et un taux d'efficacité de ,930 en 18 parties. Une longue saison morte ayant permis à quelques joueurs de retrouver leur pleine santé, notamment les attaquants Johnson, Palat et Ryan Callahan, ainsi que le défenseur Anton Stralman, le Lightning pourrait se battre pour le premier rang de la section Atlantique.

FLYERS DE PHILADELPHIE

Saison dernière : 39-33-10, 88 points, sept points derrière la dernière place de quatrième as.

Fin de saison : Les Flyers se sont approchés à cinq points de la dernière place de quatrième as après être revenus de l'arrière pour l'emporter 4-3 en prolongation contre les Hurricances de la Caroline le 19 mars, mais, par la suite, ils ont été incapables de réduire davantage cet écart malgré une fiche de 6-3-2 à leurs 11 dernières parties.

Changement principal durant la saison morte : Le gardien de but Brian Elliott a paraphé un contrat de deux ans avec l'équipe le 1er juillet et devrait fournir un peu plus de stabilité que Steve Mason la saison dernière dans un duo avec Michal Neuvirth. Elliott a l'habitude de partager les responsabilités de gardien de but partant, lui qui a joué avec Jake Allen (Blues de St. Louis) de 2012 à 2016) et avec Chad Johnson (Flames de Calgary) la saison dernière.

L'équipe pourrait se tailler une place en séries si... Le centre Claude Giroux a amélioré son coup de patin et est motivé par l'idée de prouver qu'il demeure un joueur de premier plan après avoir obtenu 58 points (14 buts et 44 aides) en 82 matchs la saison dernière, soit sa plus faible production en une saison complète depuis la saison 2009-10 (47 points). Les attaquants Wayne Simmonds et Jakub Voracek sont également à surveiller. Ils pourront s'appuyer sur l'arrivée de jeunes joueurs talentueux, menés entre autres par le centre Nolan Patrick, deuxième choix au total au repêchage de la LNH de 2017 qui aura 19 ans mardi. Les Flyers devraient être meilleurs à forces égales, eux qui n'avaient récolté que 128 buts à 5-contre-5, soit la quatrième production la moins élevée en pareille circonstance dans la Ligue la saison dernière, avec l'arrivée des attaquants Valtteri Filppula et Jordan Weal. La saison dernière, les 12 buts de Filppula, dont cinq en 20 matchs avec les Flyers après qu'il eut été acquis du Lightning de Tampa Bay le 1er mars, ont été marqués à forces égales. Weal a quant à lui compté sept buts à 5-contre-5 en 23 matchs après avoir été rappelé de Lehigh Valley dans la Ligue américaine de hockey le 11 février. La brigade défensive devrait être plus mobile à l'arrivée de deux défenseurs parmi les grands espoirs Samuel Morin, Robert Hagg, Travis Sanheim, Philippe Myers et Mark Friedman, tous âgés d'au plus 22 ans. Morin, 22 ans, 11e choix au repêchage de la LNH de 2013, et Hagg, 22 ans, ont très bien fait lorsqu'ils ont été rappelés pour un match la saison dernière. Grâce à leur unité défensive améliorée, qui devrait faciliter le travail des gardiens Elliott et Neuvirth, les Flyers pourraient lutter pour une place de quatrième as.

HURRICANES DE LA CAROLINE

Saison dernière : 36-31-15, 87 points, huit points derrière la dernière place de quatrième as.

Fin de saison : Un gain de 2-1 contre les Blue Jackets de Columbus le 30 mars a prolongé la séquence de matchs avec au moins un point des Hurricanes à 13 parties (9-0-4) et a permis aux Hurricanes de se rapprocher à quatre points de la dernière place du quatrième as, mais ils n'ont remporté qu'une seule victoire à leurs six derniers matchs (1-4-1) et ont raté les séries pour une huitième saison d'affilée.

Changement principal durant la saison morte : Le 28 avril, le gardien de but Scott Darling a été acquis des Blackhawks de Chicago en échange d'un choix de troisième ronde au repêchage de la LNH de 2017. Il a ensuite conclu une entente de quatre ans évaluée à 16,6 millions $ le 5 mai. La saison dernière, Darling partageait le sixième rang dans la LNH (pour les gardiens de but ayant pris part à un minimum de 30 parties) avec un taux d'efficacité de ,932 à forces égales. La saison dernière, les Hurricanes ont accordé 171 buts à armes égales, soit le deuxième plus grand nombre dans la Ligue, et ont affiché un taux d'efficacité de ,913 en pareilles circonstances, soit le deuxième pire dans la Ligue.

L'équipe pourrait se tailler une place en séries si... L'expérience acquise en remportant la Coupe Stanley de Darling, du défenseur Trevor van Riemsdyk et des attaquants Marcus Kruger et Justin Williams devrait aider un alignement qui est l'un des six plus jeunes dans la ligue la saison dernière (moyenne d'âge de 26,8 ans, d'après le site Hockey-Reference.com). Menés par Justin Faulk, Jaccob Slavin, Brett Pesce et Noah Hanifin, les Hurricanes comptent sur l'une des meilleures brigades défensives de la Ligue, en plus de pouvoir miser sur l'un des jeunes noyaux d'attaquants les plus prometteurs, formé entre autres de Jeff Skinner (25 ans), Victor Rask (24 ans), Elias Lindholm (22 ans) et Sebastian Aho (20 ans). Toutes les pièces sont en place pour que les Hurricanes décrochent enfin une place en séries.

PANTHERS DE LA FLORIDE

Saison dernière : 35-36-11, 81 points, 14 points derrière la dernière place de quatrième as.

Fin de saison : Les Panthers présentaient une fiche de 11-10-1 et n'étaient qu'à deux points d'une place de quatrième as lorsque l'entraîneur Gérard Gallant a été renvoyé après une défaite de 3-2 contre les Hurricanes de la Caroline le 27 novembre. Ce dernier a été remplacé par Tom Rowe, mais l'équipe n'a remporté qu'une victoire à ses six premières parties sous sa tutelle (1-2-3) et a terminé la saison avec une fiche de 24-26-10.

Changement principal durant la saison morte : Le 10 avril, Dale Tallon a de nouveau hérité du poste de directeur général de l'équipe et a nommé Bob Boughner au poste d'entraîneur le 12 juin. Le 16 mai 2016, Tallon avait été nommé président et Rowe avait été promu au poste de directeur général. Rowe a abandonné son poste de directeur général en remplaçant Gallant. À la fin de la saison, lorsque Tallon est redevenu directeur général de l'organisation, Rowe a été nommé conseiller spécial et Boughner, alors entraîneur adjoint avec les Sharks de San Jose, a été embauché.

L'équipe pourrait se tailler une place en séries si... Le défenseur numéro 1 Aaron Ekblad (commotion cérébrale/cou) et les attaquants de premier plan Aleksander Barkov (haut et bas du corps) et Jonathan Huberdeau (tendon d'Achille) sont en santé après avoir été tenus à l'écart du jeu en raison de blessures durant de longues périodes. Barkov et Huberdeau pourraient former une ligne d'attaque menaçante en compagnie d'Evgenii Dadonov. Dadonov a conclu une entente de trois ans avec l'équipe après s'être hissé parmi les cinq meilleurs pointeurs de la Ligue continentale de hockey avec une production de 30 buts et 66 points la saison dernière. Les attaquants Vincent Trocheck, Nick Bjugstad et Radim Vrbata, qui a conclu une entente d'un an avec les Panthers, pourraient chacun marquer 20 buts. La brigade défensive de l'équipe devrait jouer avec une plus grande cohésion, six joueurs réguliers étant de retour à leur poste alors que l'équipe avait entièrement remodelé sa ligne bleue après la saison 2015-16; Keith Yandle, Mark Pysyk et Jason Demers avaient remplacé Brian Campbell, Dmitry Kulikov et Erik Gudbranson. Les Panthers ont remporté le titre de la section Atlantique il y a deux saisons et un certain nombre de leurs joueurs clés sont toujours présents. Les Panthers espèrent donc rester en santé pour briguer l'un des trois premiers rangs de leur section.

RED WINGS DE DETROIT

Saison dernière : 33-36-13, 79 points, 16 points derrière la dernière place de quatrième as.

Fin de saison : Une défaite de 4-1 contre les Hurricanes de la Caroline le 28 mars a mis fin aux espoirs des Red Wings de participer aux séries éliminatoires pour une 25e saison de suite.

Changement principal durant la saison morte : Le défenseur Trevor Daley a paraphé un contrat de trois saisons avec l'équipe le 1er juillet. Il est en bonne santé après que des blessures l'eurent limité à 56 matchs de saison régulière la saison dernière et devrait compléter un premier duo défensif et obtenir plus de temps de jeu que sa moyenne de 20:22 la saison dernière avec les Penguins de Pittsburgh.

L'équipe pourrait se tailler une place en séries si... Henrik Zetterberg, à 36 ans, n'est plus le centre dominant qu'il était il y a 10 ans, mais il a tout de même mené les Red Wings avec une récolte de 68 points et a participé aux 82 matchs de son équipe pour une deuxième année d'affilée. Détroit devrait compter sur une plus grande production de ses jeunes attaquants de talent. Tomas Tatar, 26 ans, a mené l'équipe avec 25 buts. La recrue Anthony Mantha, 23 ans, a obtenu 36 points (17 buts et 19 aides) en 60 parties et pourrait s'affirmer cette saison comme un attaquant de puissance dominant. Dylan Larkin, 21 ans, devrait rebondir après une baisse de production (17 buts et 32 points) par rapport à sa saison recrue en 2015-16 (23 buts et 45 points). Le gardien de but Petr Mrazek (moyenne de buts alloués de 3,04 et taux d'efficacité de ,901 la saison dernière, les pires de sa carrière) cherchera assurément à s'illustrer à la dernière année de son contrat, lui qui n'a pas été protégé au repêchage d'expansion de la LNH. L'alignement des Red Wings regorge suffisamment de talent, surtout si les joueurs répondent aux attentes et que les gardiens de but tiennent le coup, pour inaugurer une nouvelle séquence de participations aux séries dès cette saison.  

SABRES DE BUFFALO

Saison dernière : 33-37-12, 78 points, 17 points derrière la dernière place de quatrième as.

Fin de saison : Les Sabres ont perdu les services de leur centre numéro 1 Jack Eichel lorsque ce dernier s'est blessé à la cheville au dernier entraînement de l'équipe avant le début de la saison. Les Sabres ont cumulé une fiche de 7-9-5 en son absence, glissant au dernier rang de la section Atlantique et accusant un retard insurmontable.

Changement principal durant la saison morte : Le 11 mai, Jason Botterill a été nommé directeur général. Ce dernier a ensuite embauché Phil Housley à titre d'entraîneur le 15 juin. Ils remplacent ainsi Tim Murray (directeur général) et Dan Bylsma (entraîneur), remerciés le 20 avril. Botterill, qui a remporté la Coupe Stanley à trois reprises comme directeur adjoint des Penguins de Pittsburgh, et Housley, qui a débuté sa carrière de membre du Temple de la renommée avec les Sabres en 1982 et a aidé les Predators de Nashville à atteindre la finale de la Coupe Stanley la saison dernière en tant qu'entraîneur adjoint, espèrent que leurs succès passés se transposeront à Buffalo.

L'équipe pourrait se tailler une place en séries si... La saison dernière, les Sabres n'ont jamais pu compter sur leur alignement complet en raison de blessures, qu'il s'agisse de la blessure à la cheville d'Eichel, des fractures aux côtes de l'attaquant Evander Kane subies au premier match de la saison ou des problèmes liés à une commotion cérébrale ayant mis fin à la saison de l'attaquant Kyle Okposo et entraîné son hospitalisation en raison d'effets indésirables liés à l'usage de somnifères en mars. Les blessures se sont également traduites par l'absence prolongée des défenseurs Zach Bogosian, Josh Gorges et Dmitry Kulikov, et de l'attaquant Johan Larsson. À l'exception de Kulikov, qui s'est entendu avec les Jets de Winnipeg à titre d'agent libre, tous les joueurs de premier plan de l'équipe sont en poste et en santé. La brigade défensive devrait être meilleure, le candidat potentiel au trophée Norris Rasmus Ristolainen pouvant compter sur l'arrivée de Nathan Beaulieu (Canadiens de Montréal) et de Marco Scandella (Wild du Minnesota), acquis dans des échanges. Eichel, dixième au classement des pointeurs à compter de son retour au jeu, le 29 novembre, avec une production de 57 points (24 buts et 33 aides), est un joueur dominant qui voudra démontrer l'ampleur de ses talents. Kane, lorsqu'il est en santé, est un joueur de puissance dynamique en mesure de marquer 30 buts, tout comme Okposo et le centre Ryan O'Reilly. L'équipe peut également compter sur une nouvelle vague de jeunes joueurs talentueux, formée notamment des attaquants Justin Bailey (22 ans) et Alexander Nylander (19 ans), et du défenseur Brendan Guhle (20 ans). Si les gardiens de but (Chad Johnson et Robin Lehner) livrent la marchandise, les nouveaux venus en défense répondent aux attentes et que l'équipe demeure en santé, les Sabres pourraient lutter pour une place de quatrième as.

DEVILS DU NEW JERSEY

Saison dernière : 28-40-14, 70 points, 25 points derrière la dernière place de quatrième as.

Fin de saison : Après une défaite de 3-2 aux mains des Islanders de New York le 18 février, les Devils accusaient un retard de quatre points sur la dernière place de quatrième as. Ils ont cumulé une fiche de 0-8-2 à leurs 10 prochaines parties avant de prendre une pause de quatre jours. Les Devils n'ont ensuite renoué avec la victoire que le 16 mars, date à laquelle ils accusaient un retard de 14 points sur la dernière place de quatrième as.

Changement principal durant la saison morte : Les Devils ont repêché Nico Hischier avec le premier choix du repêchage de 2017. Il pourrait bien devenir le premier vrai centre numéro un de l'équipe depuis Scott Gomez, qui avait quitté l'organisation après la saison 2006-07. Hischier devrait aussi dynamiser une attaque classée au 28e rang dans la Ligue la saison dernière avec une production de 180 buts. À ce chapitre, l'attaque des Devils s'est classée parmi les quatre pires cinq saisons de suite. Hischier sera épaulé par les attaquants Kyle Palmieri (26 buts), Taylor Hall (20 buts) et Adam Henrique (20 buts), qui ont chacun atteint la barre des 20 buts, une première pour les Devils depuis la saison 2011-12 (Ilya Kovalchuk, 37 buts; Zach Parise, 31 buts; David Clarkson, 30 buts; Patrik Elias, 26 buts; Petr Sykora, 21 buts). Les Devils ont également acquis les services de l'attaquant Marcus Johansson, qui a marqué 24 buts la saison dernière, un sommet en carrière dans la LNH, des Capitals de Washington le 2 juillet.

L'équipe pourrait se tailler une place en séries si... Cory Schneider est un gardien de but de premier plan capable de remporter des matchs à lui seul. En quatre saisons avec les Devils, il présente un taux d'efficacité de ,919, mais, au cours de cette période, seuls trois autres gardiens de but dans la Ligue ont fait face à plus de tirs que lui (6 467 tirs) et affiché un meilleur pourcentage d'arrêt (Braden Holtby, Corey Crawford et Tuukka Rask; ,921). Si l'on tient compte de leur attaque améliorée, les Devils pourraient grimper rapidement au classement.

En voir plus