Skip to main content

Date limite des échanges: le DG des Sénateurs prévoit d'autres changements

LNH.com @NHL

OTTAWA - Les Sénateurs d'Ottawa n'ont pas encore fait une croix sur la saison mais le directeur général Bryan Murray n'élimine pas la possibilité de se départir de certains éléments si cela permet de renforcer l'équipe en vue de la prochaine campagne.

"De toute évidence nous ne sommes pas là où nous aurions désiré être, a indiqué Murray lundi alors qu'il discutait des plans des Sénateurs à quelques jours de la date limite des échanges dans la LNH, le 4 mars.

"J'espère pouvoir effectuer quelques autres changements, que ce soit d'ajouter des espoirs à l'équipe ou encore des choix au repêchage."

Les Sénateurs, qui recevront les Hurricanes de la Caroline mardi, occupent le 12e rang dans l'Association Est, à 15 points d'une place en séries avec 24 matchs à disputer.

Un petit miracle sera nécessaire si Ottawa veut conserver ses chances de participer aux séries éliminatoires pour une 11e année consécutive. Et pendant que les rumeurs d'échanges vont bon train dans la LNH, Murray songe à l'avenir de son club.

Vendredi, ce dernier a acquis deux éléments qui lui ont manqué pendant une bonne partie de la saison, soit un attaquant talentueux et un défenseur offensif. Murray a cédé aux Islanders de New York le centre Dean McAmmond et le premier choix des Sharks de San Jose au prochain repêchage, et a obtenu en retour Mike Comrie et le défenseur Chris Campoli.

Pendant la séance d'entraînement des siens, lundi, Murray a indiqué qu'il ne s'arrêterait pas là.

"Notre rendement cette année ne nous permet pas de dire qu'il y a des intouchables au sein de cette formation", a-t-il noté.

Jason Spezza, dont la clause de non-échange n'entre pas en vigueur avant cet été, est probablement le joueur pour lequel les Sénateurs obtiendraient le plus. Spezza a signé, l'année dernière, une prolongation de contrat de sept ans et 49 millions $ US.

Murray a toutefois esquivé les questions touchant la vedette des Sénateurs.

"Il est notre joueur de centre numéro un, a répondu le directeur général lorsque questionné au sujet du statut de Spezza..

"Je ne vais pas nommer de noms car ce ne serait pas juste, mis à part les joueurs autonomes."

Cela signifie donc que le défenseur Filip Kuba et l'ailier droit Chris Neil, tous deux admissibles à l'autonomie à compter du 1er juillet, sont disponibles, d'autant plus que les négociations sont apparemment ardues dans leur cas.

Kuba, qui est âgé de 32 ans, touche 3 millions $ cette saison. Quant à Neil, qui a 29 ans, son salaire est de 1,2 million $.

"Je reçois plusieurs coups de téléphone et j'en fais plusieurs. Il y aura de nombreux contacts avec les autres directeurs généraux cette semaine, a précisé Murray.

"Nous allons tenter d'éviter ce qui s'est déjà produit dans le passé, c'est-à-dire laisser partir certains joueurs au mois de juillet sans rien obtenir en retour."

Kuba, le meilleur défenseur des siens avec 28 points, possède une clause de non-échange. Il a précisé, lundi, qu'on ne lui avait pas encore demandé d'y renoncer. Le défenseur, anciennement du Lightning de Tampa Bay, s'est joint au Sénateurs vers la fin de l'été dernier.

Neil, lui, souffre d'une lacération du mollet. Il pourra, au mieux, recommencer à patiner plus tard cette semaine, mais ne sera vraisemblablement pas en mesure d'effectuer un retour au jeu avant la date limite des échanges.

Selon Murray, cela ne devrait pas avoir une incidence sur la valeur marchande de son attaquant aux yeux des équipes qui cherchent à ajouter de la robustesse à leur formation en vue des séries éliminatoires.

En voir plus