Skip to main content

Phillip Danault a fait le plein d'énergie

L'attaquant des Canadiens est prêt pour le dernier droit de la saison… et pour la venue de son petit garçon

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

BROSSARD - Le congé de huit jours que viennent d'obtenir les joueurs des Canadiens de Montréal a assurément fait du bien à tous, mais il a surtout permis à Phillip Danault d'emmagasiner un peu de sommeil avant un mois qui s'annonce fort occupé.

Non seulement le Tricolore disputera 13 matchs au cours des 26 prochains jours, mais l'attaquant québécois et sa conjointe Marie-Pierre attendent impatiemment la naissance d'un petit garçon d'ici la fin du mois.

« J'ai dormi pas mal, a-t-il lancé à la blague. Nous sommes prêts. Ça fait longtemps qu'on l'attend. Les deux chambres sont prêtes, il ne reste plus à ce qu'il soit en santé maintenant. »

À LIRE AUSSI : Shaw de retour à l'entraînementUne expérience inoubliable pour deux jeunes joueurs à San Jose

Alors que la plupart de ses coéquipiers affichaient un teint plutôt basané, jeudi après-midi, Danault ne montrait absolument aucune trace de coup de soleil. Sa femme et lui ont préféré passer les derniers jours dans un chalet à Québec, et disons que le couple n'a pas été épargné par les rigueurs de l'hiver québécois.

Malgré la neige et possiblement quelques séances de pelletage fort nécessaires, Danault a trouvé le moyen de recharger les batteries.

« C'était bien tranquille et magnifique, a-t-il expliqué. Il y avait beaucoup de neige, mais c'est le fun. À la limite, ç'a fait en sorte que j'ai décroché un peu moins. Si ça allait un peu moins bien dans la saison, ça me dérangerait moins d'aller dans le sud, mais ce n'est pas le cas.

« Je n'avais jamais été au repos pendant une semaine complète ici pendant l'hiver. Ça donne le goût de s'acheter une motoneige! »
Même si tout ce qui l'attend dans les prochaines semaines est de l'inconnu, Danault peut à tout le moins compter sur le soutien de plusieurs coéquipiers qui ont eu à jumeler leur nouvelle vie parentale à leur saison de hockey.

La naissance du petit Danault - et le manque de sommeil du nouveau papa - coïncidera avec une intense course aux séries. Ça demandera certainement un peu de gestion.

« Moi j'ai vécu les grossesses durant la saison, mais pas des naissances », a expliqué Charles Hudon, père de deux jeunes filles. « On en parle beaucoup à Phil, on essaie de l'informer sans lui faire peur. Dans mon cas, je m'étais fait dire des choses qui m'avaient effrayé. 

« C'est drôle de le voir réagir parfois quand on parle de bébé. On a hâte pour eux aussi. Je suis certain que sa femme aussi a hâte. Neuf mois de grossesse, j'imagine que c'est long! »

Dominer à domicile

Maintenant que le long congé est chose du passé, Danault et ses coéquipiers n'auront pas vraiment l'occasion de se remettre lentement dans le bain puisqu'ils disputeront cinq matchs en huit jours. La seule chose positive, c'est que tous ces matchs auront lieu devant leurs partisans.

Le Tricolore montre une fiche de 14-10-2 à domicile cette saison, mais il souhaite à tout prix profiter de cet intense séjour pour faire du Centre Bell une forteresse. 

« Tout le monde a beaucoup d'énergie, a lancé Danault. À la maison, c'est le temps d'amasser les victoires et d'avoir de solides performances de 60 minutes. L'entraînement de demain sera encore plus important pour nous préparer pour les deux matchs de la fin de semaine. »

Video: FLA@MTL : Danault procure l'avance du revers

Avec 31 rencontres à faire au calendrier régulier, les Canadiens sont au troisième rang de la section Atlantique, cinq points devant les Sabres de Buffalo qui luttent pour la deuxième place de quatrième as dans l'Est. L'affaire est loin d'être dans la poche et ç'a été le message de Claude Julien avant l'entraînement.

« Je leur ai dit d'être prudents avec ce qu'ils disaient aux médias, a-t-il blagué. Sérieusement, je leur ai dit qu'ils avaient mérité ce congé et qu'il était maintenant temps de remettre les bottes de travail. Nous allons augmenter le tempo dès demain pour être prêts pour les 31 dernières rencontres. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.