Skip to main content

Carnet d'espoir : Benoît-Olivier Groulx

L'attaquant se prépare pour le match des meilleurs espoirs de la LCH et les Mooseheads connaissent d'excellents moments

par Benoît-Olivier Groulx @BO_groulx57 / Collaborateur spécial LNH.com

Tout premier choix de la séance de sélection 2016 de la LHJMQ, Benoît-Olivier Groulx en est à sa deuxième saison avec les Mooseheads d'Halifax (29-10-5). Il a amassé 19 buts et 16 mentions d'aide en 45 matchs et est considéré comme un potentiel choix de première ronde par le Bureau central de dépistage de la LNH. Il a accepté de collaborer mensuellement avec l'équipe de LNH.com jusqu'au repêchage qui se tiendra à Dallas, les 22 et 23 juin.

Salut à tous,

Je vous écris alors que notre séquence de huit victoires amorcée peu après Noël vient de prendre fin avec une défaite de 4-3 en prolongation face aux Wildcats de Moncton. Nous avons tout de même récolté au moins un point dans 12 de nos 13 derniers matchs pour nous hisser au sommet du classement général.

Nous avons tous eu le temps de voir nos familles et nos amis pendant le temps des Fêtes et je pense que ç'a fait beaucoup de bien à toute l'équipe. Les gars se sont entraînés pas mal souvent et ils ont mangé le mieux possible donc nous n'avons pas eu une grosse période d'ajustement au retour et nous avons pu commencer la nouvelle année en force.

Nous connaissons exactement ce que sont nos objectifs pour la deuxième moitié de saison, nous savons ce que nous voulons accomplir. Nous regroupons nos efforts pour atteindre ce point-là.

La séquence que nous connaissons, c'est le fruit d'un gros travail d'équipe du premier au quatrième trio, de nos gardiens et des défenseurs. Il faut vraiment que la chimie soit forte pour gagner huit matchs de suite.

Maintenant que nous sommes premiers au classement, ça nous donne un petit regain d'énergie pour travailler encore plus fort dans les entraînements et dans les matchs pour essayer de creuser l'écart avec les autres équipes.

D'ailleurs, quand les autres équipes voient qu'elles nous affrontent, elles sont conscientes qu'elles ne jouent pas contre une équipe de fond de classement. Ça fait en sorte qu'il faut en donner plus. Mais je pense que si nous travaillons de façon acharnée et de manière collective, nos habiletés vont prendre le dessus.

Nous avons encore deux gros matchs à disputer cette fin de semaine avant que je puisse porter ma concentration sur le match des meilleurs espoirs de la Ligue canadienne de hockey, qui aura lieu jeudi prochain à Guelph.

Mis à part le match, nous prendrons aussi part à des tests d'habiletés sous les yeux de plusieurs recruteurs d'équipes de la LNH.

C'est sûr qu'il va y avoir un peu de nervosité et de fébrilité, mais nous allons jouer un match comme les autres là-bas. Ça importe peu qu'il y ait 100, 30 ou 5 recruteurs dans les estrades. Il y a une raison pour laquelle j'ai été choisi et il faut simplement que je continue dans la même voie qu'avec les Mooseheads.

Je suis très excité et très honoré d'avoir été choisi par la Ligue pour participer à cet évènement. En plus, ma famille va être là et je vais jouer dans la même équipe que mes coéquipiers Jared McIsaac et Alexis Gravel, ça va être excitant.

Le seul bémol, c'est que je vais jouer contre mon autre coéquipier Filip Zadina.

C'est un très bon joueur, il est très dynamique sur la patinoire et il est dangereux de partout. C'est un de mes bons amis donc ça va être plaisant de jouer contre lui. J'ai regardé tous ses matchs au Championnat mondial junior et il faisait les mêmes choses qu'il fait avec nous, donc je n'ai pas été surpris de ses succès.

Ce sera un bon défi et j'espère être en mesure de le contrer.

On se reparle le mois prochain!

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.