Skip to main content

Date limite : Brassard pourrait être échangé par les Penguins

Pittsburgh devrait améliorer sa profondeur sur les ailes; Zuccarello, Hayes, McQuaid parmi les potentiels joueurs autonomes sans compensation des Rangers

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

Il reste 25 jours avant la date limite des transactions 2019 dans la LNH, qui aura lieu le 25 février à 15 heures (heure de l'Est), et l'effervescence se fait déjà sentir.

Voici un aperçu de ce qui se trame à travers la Ligue et les plus récentes nouvelles relatives à la date limite des transactions :

Penguins de Pittsburgh

Les Penguins de Pittsburgh n'ont pas à conclure une transaction pour améliorer leur défensive. Tout ce qu'ils ont à faire, c'est réintégrer Justin Schultz à la formation.

À LIRE AUSSI : Malkin veut retrouver sa forme avec les PenguinsMurray et les Penguins résistent à la tempête

Schultz, à l'écart du jeu depuis qu'il s'est fracturé la jambe gauche le 13 octobre, a rejoint les Penguins sur la glace mercredi et arborait un chandail de non-contact lors de l'entraînement matinal au PPG Paints Arena avant la victoire de 4-2 contre le Lightning de Tampa Bay.

Quand Schultz reviendra, ce sera comme si les Penguins avaient ajouté un défenseur avant la date limite des transactions, mais sans avoir à céder quoi que ce soit en retour. C'est l'une des raisons pour lesquelles le directeur général Jim Rutherford était à l'aise d'échanger le défenseur Jamie Oleksiak aux Stars de Dallas en retour d'un choix de quatrième ronde au repêchage 2019 de la LNH lundi.

L'une des raisons pour lesquelles on estimait pouvoir sacrifier Oleksiak est que Pittsburgh a beaucoup de profondeur en défensive avec l'émergence des Marcus Pettersson et Juuso Riikola. Le retour de Schultz leur donnera huit défenseurs du calibre de la LNH.

Cette profondeur devrait permettre à Rutherford d'explorer ses options pour améliorer les Penguins en attaque, peut-être en ajoutant un ailier gauche pouvant jouer sur le deuxième trio avec le joueur de centre Evgeni Malkin et l'ailier droit Phil Kessel.

Rutherford pourrait acquérir un tel joueur en échangeant le centre de troisième trio Derick Brassard, qui écoule la dernière année de son contrat.

Video: NJD@PIT: Brassard complète un beau jeu de passes

Pittsburgh a vu de quoi aurait l'air sa formation sans Brassard mercredi, quand il a été retranché en raison d'une blessure au haut du corps. Matt Cullen occupait le poste de troisième centre avec les ailiers Tanner Pearson et Patric Hornqvist. Cullen, âgé de 42 ans, a joué 14:53, un sommet depuis ses 15:21 le 18 octobre dernier.

Pittsburgh pourrait également offrir une audition à Riley Sheahan au centre de la troisième ligne, particulièrement s'ils font l'acquisition d'un autre ailier gauche.

La profondeur en défensive au retour de Schultz et le talent qu'ils ont au centre placent les Penguins dans une position où ils pourront tenter de s'améliorer ailleurs avant la date limite.

Rangers de New York

L'ailier droit Mats Zuccarello espère être de retour dans la formation quand les Rangers affronteront les Devils du New Jersey, jeudi au Prudential Center (19 h HE, MSG+, MSG, ESPN+, NHL.TV).

Zuccarello a raté un revers de 1-0 contre les Flyers de Philadelphie mardi en raison d'une infection au pied, et il devrait y avoir plusieurs dépisteurs au New Jersey pour le voir, ainsi que plusieurs autres joueurs, à l'œuvre.

Le joueur de 31 ans, qui pourrait devenir joueur autonome sans compensation le 1er juillet, a amassé neuf points (quatre buts, cinq passes) à ses cinq plus récentes sorties, et il est l'un des meilleurs joueurs de location qui pourraient changer d'adresse.

Cela dit, ses coéquipiers ne veulent pas le voir partir.

Lors du weekend du Match des étoiles Honda 2019 de la LNH, le gardien des Rangers Henrik Lundqvist a confié au journaliste NHL.com Pete Jensen qu'il espère que Zuccarello ne sera pas échangé.

Le centre des Rangers Mika Zibanejad abondait dans le même sens que Lundqvist après la rencontre de mardi.

Video: CHI@NYR: Zuccarello n'a qu'à pousser la rondelle

« C'est inévitable d'entendre les rumeurs, mais je ne veux pas qu'il parte, a dit Zibanejad. C'est le côté business du hockey et ce sont des choses qu'on ne contrôle pas, mais il est un grand leader dans ce vestiaire depuis longtemps et c'est un excellent joueur. Tout le monde l'aime. Il a élevé son jeu d'un cran également. Il a rebondi après un départ difficile en raison d'une blessure. Je suis toujours très heureux de jouer avec lui, et je veux évidemment qu'il reste ici. »

Le centre des Rangers Kevin Hayes et le défenseur Adam McQuaid, qui pourraient tous les deux devenir joueurs autonomes sans compensation après la saison, sont eux aussi de potentiels appâts pour un échange. Hayes s'est ouvert en affirmant vouloir signer un nouveau contrat avec les Rangers, mais a également confirmé que l'équipe ne lui avait pas fait une offre.

Flyers de Philadelphie

Wayne Simmonds a indiqué que sa préférence est de demeurer avec les Flyers et de ne pas être échangé avant la date limite des transactions dans la LNH, selon le Courier-Post.

« Je suis ici depuis huit saisons, et j'aimerais l'être pour plus longtemps, mais peu importe ce qui arrivera, il faudra vivre avec », a indiqué l'attaquant au journal jeudi. « Tout ce que je peux faire, c'est me concentrer à faire mon travail. En ce moment, c'est avec les Flyers. »

Le directeur général Chuck Fletcher fait également son travail, et c'est tout à fait logique qu'il discute avec d'autres équipes pour savoir ce qu'il pourrait obtenir en retour de l'ailier droit de 30 ans, qui écoule la dernière année d'un contrat de six ans qui a un impact de 3,97 millions $ sur la masse salariale.

Simmonds est un joueur de location typique qui pourrait générer un bon retour pour les Flyers. Ses habiletés d'attaquant de puissance siéraient parfaitement aux équipes prétendantes ayant besoin d'aide sur l'avantage numérique. Les Canadiens de Montréal, les Predators de Nashville, les Blue Jackets de Columbus et les Golden Knights de Vegas sont tous classés parmi les 11 pires équipes de la LNH au chapitre du pourcentage d'efficacité sur le jeu de puissance.

Simmonds a inscrit en moyenne 12,2 buts par saison avec l'avantage d'un homme à ses sept premières campagnes à Philadelphie. C'est lui qui a inscrit le deuxième plus haut total de buts en avantage numérique dans la LNH (86) au cours de cette période, derrière le capitaine des Capitals de Washington Alex Ovechkin (131).

Video: MIN@PHI: Simmonds bat Dubnyk sous le bras

Le jeu de puissance des Flyers a connu des difficultés cette saison, la raison pour laquelle les chiffres de Simmonds en avantage numérique ont chuté à quatre buts et six points en 50 sorties.

L'autre option pour les Flyers est de tenter de faire signer un nouveau contrat à Simmonds, s'ils croient que son avenir à Philadelphie apportera plus à l'équipe qu'une poignée d'espoirs ou de choix au repêchage d'une formation prétendante.

« Je ne peux pas prédire comment les choses tourneront », avait affirmé Fletcher lundi. « Mais au cours des prochaines semaines, il faudra trouver une solution d'une manière ou d'une autre. »

Islanders de New York

Comme on pouvait s'y attendre, le directeur général des Islanders Lou Lamoriello n'a pas voulu dévoiler ses secrets en discutant de son approche en vue de la date limite des transactions pour son équipe, qui mène la section Métropolitaine, quand il s'est adressé aux médias jeudi.

Cela dit, Lamoriello a indiqué espérer conserver tous les joueurs des Islanders qui pourraient devenir joueurs autonomes sans compensation le 1er juillet, incluant les attaquants Jordan Eberle, Anders Lee, Brock Nelson et Valtteri Filppula. Il a également mentionné croire que les Islanders ont démontré qu'ils sont une bonne équipe, mais qu'ils ont encore plus à prouver.

« Nous savons où nous sommes aujourd'hui, mais le défi est de maintenir cette position, a dit Lamoriello. C'est là où la saison devient plus difficile. Actuellement, nous en sommes encore à l'étape où nous devons voir qui nous sommes. Nous le saurons mieux au cours des prochaines semaines. »

Si Lamoriello veut améliorer quelque chose, l'aspect tout désigné est le jeu de puissance, qui vient à égalité au 23e rang de la LNH (16,7 pour cent), mais affiche une efficacité de 5 en 23 (21,7 pour cent) au cours des huit derniers matchs.

Video: CHI@NYI: Barzal inscrit son deuxième du match

« Je ne sais pas ce que nous allons faire pour l'instant, a indiqué Lamoriello. C'est évident, car nous n'avons rien fait. Mais je pense que notre jeu de puissance sera meilleur que ce que les statistiques démontrent actuellement. Je ne me soucie pas des pourcentages, je me soucie du moment où nous obtenons un but sur le jeu de puissance ou du moment lors duquel nous écoulons une punition. »

Lamoriello a plus tard réitéré son argument selon lequel les Islanders doivent prouver qu'ils peuvent soutenir de tels succès à long terme.

Il est donc possible qu'il opte pour le statu quo au cours des prochaines semaines, histoire de voir où les Islanders se trouveront au classement après leurs 12 prochaines parties. Leur calendrier jusqu'au 23 février sera un véritable défi.

Les Islanders reviennent de leur congé obligatoire de cinq jours à la suite du Match des étoiles en affrontant la meilleure équipe de la LNH, le Lightning de Tampa Bay, vendredi au Nassau Coliseum et les Kings de Los Angeles samedi. Ils disputeront ensuite sept de leurs 10 prochaines parties à l'étranger, incluant des matchs face aux Bruins de Boston, aux Sabres de Buffalo, aux Blue Jackets de Columbus et aux Flames de Calgary.

« J'ai beaucoup confiance en ce groupe, car les joueurs ont démontré avoir beaucoup confiance en eux-mêmes, mais nous devons également respecter l'horaire qui nous attend, a expliqué Lamoriello. Il faut aussi comprendre que nous avons été relativement en santé jusqu'à maintenant. Beaucoup de variables entrent en ligne de compte, mais nous formons une bonne équipe de hockey en ce moment. »

Panthers de la Floride

Les Panthers de la Floride sont à 11 points d'une place en séries, mais ce n'est pas assez pour que le directeur général Dale Tallon jette l'éponge sur cette saison.

« Nous voulons conclure la saison du bon pied et tenter de nous battre pour les séries éliminatoires », a affirmé Tallon jeudi.

Tallon a laissé sous-entendre que les Panthers pourraient être acheteurs à la date limite des transactions, car il croit que son équipe est assez bonne pour connaître une séquence de succès comme lors de la saison dernière.

Les Panthers étaient à 12 points d'une place en séries éliminatoires de la Coupe Stanley après la pause du Match des étoiles la saison dernière, mais ils ont montré une fiche de 25-8-2 lors des 35 dernières parties. Ils ont raté le tournoi printanier par un seul point.

Une partie de la confiance de Tallon vient de la façon dont les Panthers ont joué lors de leurs trois matchs avant la pause du Match des étoiles, trois victoires contre des équipes en position de faire les séries. La Floride a vaincu les Maple Leafs de Toronto 3-1 à domicile, les Predators de Nashville 4-2 à l'étranger et les Sharks de San Jose 6-2 à la maison.

« Je pense que nos joueurs commencent à croire en eux et en ce qu'ils ont à accomplir, a noté Tallon. Il s'agit d'une grosse montagne à gravir, mais nous savons que nous pouvons le faire. Nous l'avons fait l'année passée avec pratiquement la même formation et nous avons ajouté des morceaux. Maintenant que nous sommes en santé, nous allons tenter le coup. »

Video: TOR@FLA: Hoffman redirige un tir derrière Sparks

Tallon a indiqué tâter le marché pour des transactions qui pourraient aider les Panthers dans l'immédiat, mais également à long terme. Il n'est pas entré dans les détails, mais il n'a pas exclu la possibilité d'échanger des joueurs de la formation actuelle de la Floride pour atteindre cet objectif.

« Nous sommes dans un business où les performances font foi de tout, donc je m'attends à ce qu'on livre la marchandise, a expliqué Tallon. Les attentes sont élevées. Nous avons un bon groupe de joueurs et beaucoup de talent, mais la question est de savoir si nos joueurs sont assez passionnés et constants pour faire le travail. Les prochaines semaines nous diront ce que l'avenir réserve à ces joueurs. Nous n'allons pas être inactifs. Nous savons que nous avons de très bons joueurs, et de très bons espoirs. Nous avons un plan. Nous sommes engagés à gagner. [Le propriétaire] Vinny [Viola] nous a donnés tous les outils pour connaître du succès et nous allons faire toutes les choses nécessaires dans le prochain mois pour remporter des championnats dans le futur. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.