Skip to main content

Barrie et Kadri se louent leur maison depuis l'échange

Le défenseur de Toronto et le joueur de centre du Colorado s'affronteront pour la première fois depuis qu'ils ont changé d'adresse

par Mike Zeisberger @Zeisberger / Journaliste NHL.com

DENVER - Tyson Barrie a indiqué qu'il est soulagé de revenir ici après avoir enfin marqué son premier but de la saison.

Il a ensuite plaisanté en affirmant qu'il veut maintenant s'assurer que Nazem Kadri n'a pas saccagé sa maison ici.

À LIRE AUSSI : Rantanen de retour à l'entraînementLes Maple Leafs ont fait des débuts de Keefe un moment spécial

Barrie, un défenseur mobile et habile offensivement, est passé aux Maple Leafs de Toronto dans le cadre de la transaction qui a envoyé Kadri, un joueur de centre fougueux, à l'Avalanche du Colorado le 1er juillet. Les deux joueurs en sont venus à un accord peu de temps après l'échange : Kadri allait déménager dans la demeure de Barrie au Colorado, et ce dernier ferait la même chose au domicile de Kadri à Toronto.

Chacun affrontera son ancienne équipe pour la première fois depuis la transaction, quand l'Avalanche accueillera les Maple Leafs, samedi au Pepsi Center (19 h HE, CBC, SN1, SNO, SNP, ALT, NHL.TV).

Mais avant que la rondelle soit déposée, Barrie devra aller vérifier que Kadri n'a pas vandalisé sa demeure, a-t-il répété à la blague.

« Je dois aller voir si je ne serai pas obligé de détruire l'une de ses machines à café sur un mur chez lui pour me venger », a lancé Barrie en riant. « Quelques gars vont lui rendre visite, donc j'aurai un compte-rendu. »

La rencontre entre Barrie et les médias, vendredi, était remplie de plaisanteries et de moments légers comme celui-là. Il agissait comme si un poids venait de s'enlever de ses épaules. C'est en quelque sorte ce qui s'est produit.

La transition de Kadri avec l'Avalanche s'est déroulée pratiquement sans heurts, mais celle de Barrie avec les Maple Leafs a été complètement différente. Le défenseur avait sept passes en 23 matchs avant jeudi, mais aucun but, et il semblait avoir perdu confiance avec la rondelle. Plusieurs gaffes en défensive faisaient en sorte qu'il semblait être à la recherche de réponses, pas de points.

Tout ça a semblé changer avec l'arrivée de Sheldon Keefe, qui a remplacé Mike Babcock comme entraîneur mercredi. Barrie a indiqué qu'il s'agissait d'un « nouveau départ » et il l'a prouvé en inscrivant son premier but de la saison dans un gain de 3-1 contre les Coyotes de l'Arizona jeudi, lors du premier match de Keefe à la barre d'une équipe de la LNH.

Video: TOR@ARI: Barrie marque son 1er but avec Toronto

La clé : Keefe a encouragé Barrie à démontrer ce qu'il peut accomplir offensivement, et ce, peu importe quand l'occasion se présente.

« Il est un élément important de ce que nous tentons de faire ici », a dit Keefe au sujet de Barrie, qui a obtenu 307 points (75 buts, 232 passes) en 484 matchs au cours de huit saisons avec l'Avalanche.

Après la rencontre, Barrie a déclaré : « Je ne vais pas mentir, ça fait du bien. Surtout avant d'aller à Denver. Je ne voulais pas débarquer là-bas avec aucun but, donc je me sens un peu mieux. »

C'est l'un des objectifs de Keefe, soit de redonner confiance à Barrie. Avant l'entraînement des Maple Leafs à l'Université de Denver, vendredi, l'entraîneur a montré à l'équipe une reprise vidéo du banc de Toronto, qui a explosé de joie quand Barrie a touché la cible contre les Coyotes.

Barrie, qui n'avait jamais vu la réaction de ses coéquipiers, a été touché.

« C'est plaisant de voir que les gars m'encouragent, a-t-il dit. Nous misons sur un bon groupe de joueurs, et nous en sommes à un moment où nous sommes fébriles d'être des Leafs. »

En partie grâce à Keefe, Barrie a retrouvé sa confiance.

Kadri, lui, n'a jamais perdu la sienne.

Après la transaction, il a immédiatement été accueilli dans la grande famille de l'Avalanche par le capitaine Nathan MacKinnon, qui a invité Kadri au camp d'entraînement de saison morte du centre des Penguins de Pittsburgh Sidney Crosby à Vail, au Colorado, histoire de développer une chimie. Ces efforts ont aidé Kadri à se sentir à l'aise chez l'Avalanche. Il cumule 15 points (sept buts, huit passes) en 22 matchs comme deuxième centre.

« Ça fait un bout de temps maintenant que je sens que je fais partie de l'équipe », a dit Kadri cette semaine. « C'est plaisant de voir que tout le monde te soutient et t'accueille à bras ouverts pour te faire sentir comme à la maison. Ça rend les choses plus faciles pour les nouveaux gars. Ç'a été génial jusqu'à maintenant. »

Video: COL@VAN: Kadri bat Demko du côté du bouclier

Chaque joueur essaie de tirer le meilleur de cette nouvelle situation, même si les deux ne voulaient pas être échangés. Barrie a indiqué qu'il encourage encore le Colorado et qu'il avait l'intention d'aller souper avec MacKinnon et quelques anciens coéquipiers vendredi. Au même moment, des joueurs de Toronto devaient aller rendre visite à Kadri au domicile de Barrie.

« J'ai gardé contact avec plusieurs gars », a mentionné Kadri, qui a récolté 357 points (161 buts, 196 aides) en 561 matchs au cours de 10 saisons avec les Maple Leafs. « J'ai été là-bas longtemps et j'ai eu la chance de jouer avec eux pendant plusieurs années, mais c'est ce qui est génial du hockey, tu rencontres de nouvelles personnes et tu te fais de nouveaux amis. »

Les amis deviendront des ennemis jusqu'au son de la sirène finale, samedi. Après, Barrie et Kadri continueront de s'écrire sur une base hebdomadaire pour s'assurer que tout se passe bien dans la maison de l'autre.

« Nous nous étions rencontrés à quelques reprises juste en jouant l'un contre l'autre, a dit Barrie. Je n'avais pas l'intention de louer ma maison, et lui non plus. Nous sommes entrés en contact pour voir si ça pouvait marcher, et ç'a été le cas.

« Nous nous faisons confiance. Nous avons habité la maison de l'autre et ça fonctionne bien jusqu'ici. C'est différent. Nous bâtissons une relation, mais nous ne nous connaissons pas énormément. »

La confiance n'est pas la seule chose que Barrie et Kadri partagent. Les deux ont affirmé que ce sera étrange d'affronter leur ancienne équipe.

« Ce sera de toute évidence un peu étrange, mais je vais tenter d'approcher le match comme tous les autres », a souligné Kadri.
Barrie a ajouté : « Bien sûr, il y aura des émotions. J'ai passé tellement de bons moments ici, j'ai rencontré tellement de bonnes personnes.

« C'est génial d'être de retour. »

* Avec la contribution de la correspondante indépendante NHL.com Jessi Pierce

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.