Skip to main content

Balsillie serait revenu à la charge dans le dossier de la vente des Predators

LNH.com @NHL

NASHVILLE, Tennessee - Jim Balsillie semble être revenu à la charge dans le dossier de la vente des Predators de Nashville.

Le milliardaire canadien aurait présenté une lettre à la Commission sportive métropolitaine de Nashville dans laquelle il déclare qu'il ne chercherait pas à modifier le bail que possède l'équipe avec la direction de l'aréna dans la ville du Tennessee, rapportait-on dans l'édition de vendredi du journal The Tennessean.

L'intérêt démontré par Balsillie n'a rien à voir avec l'offre d'un groupe d'hommes d'affaires locaux qui tente d'acheter le club de la LNH. Ce groupe-là tente d'obtenir des crédits d'impôt et d'autres accommodements de la part des autorités municipales avant de finaliser son entente.

Balsillie, co-p.d.g. de la compagnie ontarienne Research In Motion, qui fabrique le BlackBerry, avait conclu une entente de principe avec le propriétaire Craig Leipold pour acheter les Predators en mai dernier, mais celle-ci s'est écroulée quand il a commencé à accepter des dépôts pour des abonnements de saison à Hamilton.

Kevin Lavender, le président de la commission sportive, a déclaré au journal que la lettre de Balsillie était "intrigante", mais il a aussi fait remarquer que le groupe local, mené par David Freeman, détenait des droits exclusifs de négociation avec Leipold jusqu'au 31 octobre.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.