Skip to main content

Avec "Sid the Kid" et "Alex le Grand", un vent de jeunesse souffle sur la LNH

LNH.com @NHL

NEW YORK - Martin Brodeur s'accordait un moment de détente dans un hôtel de Manhattan et il n'en revenait tout simplement pas de constater le talent actuel dans la LNH.

Ce n'est pas tant le nombre de joueurs de talent qui l'impressionnait en cette journée réservée aux médias que leur jeune âge.

"J'étais jeune à un moment donné et j'avais fait la même observation, a raconté le vétéran gardien de 36 ans des Devils du New Jersey. On avait (Wayne) Gretzky et (Mario) Lemieux, de même que Paul Coffey. Aujourd'hui, c'est différent. Nous misons sur une formidable bande de jeunes joueurs, ils sont meilleurs que jamais. C'est un peu bizarre. Dans un tel contexte, tu prends un coup de vieux."

De "Sid the Kid" jusqu'à "Alex le Grand", les grandes vedettes de la LNH ne sont pas des vétérans aguerris au crépuscule de leur carrière. Pas du tout. Ce sont des athlètes dans la jeune vingtaine prêts à dominer le hockey pour des années à venir.

Sidney Crosby s'apprête à entreprendre sa quatrième saison. Deux mois seulement après avoir célébré son 21e anniversaire, le plus populaire représentant de la LNH a été nommé joueur par excellence et il a été couronné champion marqueur. Et - dans le rôle du plus jeune capitaine de l'histoire de la ligue - il a mené les Penguins de Pittsburgh à la finale de la coupe Stanley.

Même si la pression et l'attention de l'extérieur est grande dans son cas, ce n'est rien en comparaison des attentes élevées qu'il se fixe pour lui-même et son équipe. Et il apprend principalement par l'expérience.

"Il n'y a pas de manuel pour apprendre à composer avec cette situation, a précisé Crosby, qui a amassé 99 buts et 294 points à ses 213 premiers matches. Je ne pense pas que c'est quelque chose que vous pouvez apprendre d'un autre. Il faut plutôt trouver ce qui vous convient."

Si Crosby était considéré comme un phénomène avant même d'être réclamé par les Penguins au premier rang du repêchage par les Penguins en 2005, il n'est plus seul dans son monde.

Alex Ovechkin a eu 23 ans le mois dernier et il présente un palmarès comparable à celui de Crosby. Ovechkin, le premier choix de repêchage un an avant Crosby, en est également à sa quatrième saison dans la LNH - ses débuts ayant été retardés d'un an par le lock-out.

Ovechkin a devancé Crosby pour le titre de recrue de l'année en 2006 et il a raflé le titre de joueur par excellence et le championnat des marqueurs la saison dernière quand il a dominé la LNH avec 65 buts et 112 points.

"Ils forment la nouvelle génération dont tout le monde parle, a précisé le centre Anze Kopitar, âgé de 21 ans, qui a mené les Kings de Los Angeles la saison dernière avec 77 points. Je suis certain que tous ces joueurs vont jouer dans cette ligue pour les 15 prochaines années. C'est à espérer que les jeunes joueurs après nous auront le même impact."

Le plus impressionnant dans le cas de Oveckhkin, c'est qu'il a permis aux Capitals de Washington de décrocher le championnat de la section Sud-Est.

Ajoutez le nom de Evgeni Malkin, le coéquipier de Crosby qui a seulement 22 ans, et vous avez un trio de joueurs qui fera le bonheur des amateurs pendant peut-être une décennie. Malkin a mené les Penguins la saison dernière - sa deuxième dans la LNH - avec 47 buts et 106 points et il a pris les choses en main pendant la longue absence de Crosby en raison d'une blessure à la cheville.

Cela lui a permis de terminer au deuxième rang derrière Ovechkin au scrutin du joueur par excellence.

"C'est excitant. Les joueurs de premier plan dans la ligue sont très jeunes, a noté l'attaquant Eric Staal des Hurricanes de la Caroline, lui-même âgé de 24 ans. Vous avez Crosby et Malkin qui ont tout juste 22 ans, et Ovechkin."

L'arrivée de ces nouvelles vedettes ne pouvait mieux tomber.

Après un lock-out dévastateur qui a forcé l'annulation de toute la saison 2004-05, la LNH s'est remise en selle grâce à l'adoption de nouveaux règlements et cette nouvelle bande de grandes vedettes.

"J'ai parfois le sentiment d'être vieux et, pourtant, j'ai seulement 28 ans, a précisé le capitaine du Lightning de Tampa Vincent Lecavalier, premier choix en 1998. Je me sens encore jeune mais, parallèlement, vous voyez des gars faire le saut dans la ligue à 18, 19 ans... C'est plaisant de voir de nouveaux visages. Ils sont jeunes, ce sont des joueurs dynamiques, ils sont excitants à regarder. C'est ça que les gens veulent voir. C'est bon pour la ligue.

"L'arrivée de Sidney Crosby est arrivé au bon moment. Il est le meilleur joueur de la ligue et il bénéficie des nouveaux règlements, du nouveau marketing autour des joueurs. C'est incroyable le nombre de bons joueurs qui ont fait leur entrée dans la ligue ces dernières années."

Outre le trio nommé précédemment, d'autres jeunes joueurs talentueux ont fait sentir leur présence dans leur équipe respective.

A Chicago, Patrick Kane et Jonathan Toews ont contribué à la résurrection des Blackhawks. Kane a été nommé la recrue de l'année, devant Toews.

Rick Nash des Blue Jackets de Columbus et Dion Phaneuf des Flames de Calgary s'inscrivent également dans cette foulée.

En voir plus