Skip to main content

Auston Matthews a déjà tourné la page

Le surdoué des Maple Leafs se concentre déjà sur le match de samedi

par David Alter / Correspondant NHL.com

TORONTO - Vous ne pouvez pas blâmer l'attaquant Auston Matthews des Maple Leafs de Toronto d'avoir eu de la difficulté à trouver le sommeil à l'issue de son premier match dans la LNH mercredi soir.

« Ça m'a pris un peu de temps à me détendre avant d'aller au lit. Mais une fois couché, j'ai bien dormi et je suis reposé pour la séance d'entraînement d'aujourd'hui. »

Ç'a été des débuts fracassants pour Matthews, le premier choix au repêchage 2016 de la LNH. Il a réussi quatre buts dans la défaite de 5-4 en prolongation des Maple Leafs contre les Sénateurs d'Ottawa. Aucun joueur dans l'ère moderne de la LNH n'avait obtenu quatre buts à son premier match.

Mais jeudi a été une journée comme les autres pour Matthews, qui a tôt fait de recentrer sses énergies sur son deuxième match dans la LNH, face aux Bruins de Boston au Air Canada Centre, samedi (19h HE, NHLN, CBC, NESN).

« C'est vraiment spécial, a-t-il réitéré. Le premier match est toujours mémorable. Je n'oublierai jamais ce qui s'est passé mercredi. C'est maintenant chose du passé et nous avons un gros duel sur les bras pour l'ouverture à domicile de notre saison samedi. Je veux me concentrer là-dessus. »

Matthews a reçu les éloges de membres de sa famille et d'amis ainsi que d'actuels et d'anciens joueurs de la LNH. Un gazouillis de l'ancien attaquant Daniel Brière a particulièrement retenu son attention.

« Ç'a été le plus spécial, a dit Matthews. Il a été uns de mes idoles d'enfance et de recevoir des félicitations de sa part c'est très agréable. » 

Tweet from @DannyBriere48: Wow. Absolutely incredible. Congrats #AM34

Ses coéquipiers étaient encore éberlués au lendemain de l'exploit.

« Vous jouez en sa compagnie et puis voilà un premier but, un deuxième, puis un troisième et vous vous demandez 'Qu'est-ce qui se passe?' », a commenté l'attaquant William Nylander, qui a amassé un passe sur deux des buts de Matthews.

« C'est extraordinaire d'avoir du succès de la sorte avec un coéquipier qui en est à son premier match, a mentionné l'attaquant Zach Hyman. Auston accomplit des choses sur la glace que la plupart des joueurs sont incapables de faire. J'essayais simplement de lui créer de l'espace. »

Matthews deviendra vite la coqueluche des partisans des Maple Leafs. Le succès pourrait monter à la tête de n'importe quel de son âge qui se retrouve dans une situation semblable. Matthews a montré qu'il est suffisamment mature afin de gérer cette célébrité soudaine.

L'entraîneur Mike Babcock voit à ce qu'il - ainsi que tous ses troupiers - garde(nt) les pieds sur terre.

« Je dis toujours aux joueurs de ne pas prêter attention à ce que vous dites ou écrivez, a lancé Babcock aux journalistes. Je ne veux pas être impoli avec vous. Nous vivons dans un monde où l'information circule rapidement et où tout le monde a un téléphone en main. Peu importe que vous leur dites d'écouter de la musique country ou de regarder le réseau de télévision de chasse et pêche, ils ne le font pas. 

« Mais la réalité est qu'il y a quatre, cinq ou six personnes dans votre vie qui se préoccupent réellement de vous. Le reste ce n'est que du bruit. Tant que vous comprenez ça, si vous êtes choyé et entouré d'une bonne famille, vous ne vous attarderez pas à ça. »

Matthews a en sa possession les quatre rondelles de son exploit. Elles se retrouveront entre les mains des personnes qui comptent le plus dans sa vie, sa famille.

« Je vais possiblement les remettre à ma mère [Ema], a-t-il mentionné. Elle fera sans doute quelque chose avec, comme elle le fait habituellement. »

 

 

En voir plus