Skip to main content

Après avoir craint le pire, Daniel Brière ne devrait rater qu'un match

LNH.com @NHL

VOORHEES, New Jersey - Daniel Brière a quitté la patinoire pendant le match contre les Flames de Calgary, jeudi, en redoutant que sa blessure à l'aine l'oblige à s'absenter quelques semaines.

Brière avait retrouvé sa sérénité après l'entraînement, vendredi, confiant qu'il ne raterait pas plus d'un match.

Le joueur de centre des Flyers a été examiné par son chirurgien et on lui a expliqué que les cicatrices de sa précédente blessure à l'aine s'étaient déchirées et qu'il y avait eu un saignement interne - un malaise suffisant pour l'obliger à rater le match de samedi contre les Predators de Nashville même s'il pourrait réintégrer la formation dès mardi contre les Sabres de Buffalo.

"C'est un grand soulagement", a confié Brière.

Le Dr. William Meyers, qui a pratiqué les chirurgies à l'aine et à l'abdomen de Brière plus tôt cette saison, a révélé au joueur de centre que des déchirures du genre sont communes. Brière a pris part à un léger entraînement vendredi et il espère patiner samedi.

Brière a déjà raté 51 matchs cette saison en raison de blessures à l'aine et l'abdomen et les Flyers présentent un dossier de 3-6-3 lorsqu'il est dans la formation. Brière, qui a 5 buts et 9 points à sa fiche cette saison, s'est blessé dans la défaite de 5-1 contre les Flames et il n'a pas joué à la troisième période.

Il a précisé qu'il n'avait plus aucune force dans l'aine quand il a quitté le match. Il a bravé la douleur au cours des deux premières périodes dans l'espoir qu'elle passe.

"C'était de pire en pire, a-t-il précisé. J'ai eu la vie difficile à quelques présences en deuxième période. J'avais de la difficulté à batailler pour prendre possession de la rondelle car je tentais de me protéger."

Brière croyait avoir été victime d'une blessure à l'aine qui l'obligerait à une absence de deux à quatre semaines.

Les Flyers (34-19-10) ont bien joué en l'absence de Brière et ils occupent le quatrième rang dans l'Association Est. Il avait totalisé 31 buts et 72 points l'année dernière, sa première après avoir signé un contrat de huit ans pour 52 millions $ US, et il a mené l'équipe à la finale d'association.

L'entraîneur John Stevens est préoccupé par le fait que Brière est toujours incommodé par ce malaise après une longue absence, mais il demeure optimiste qu'il puisse apporter sa contribution dans le dernier droit de la saison.

"??a va lui prendre un peu de temps pour retrouver son niveau de jeu après une si longue absence. Il nous reste 20 matchs à disputer et je pense qu'il est important qu'il revienne au jeu."

En voir plus