Skip to main content

Aperçu de la saison : Predators de Nashville

L'ajout de P.K. Subban et la profondeur à l'attaque sont des ingrédients pour une bonne saison

par Robby Stanley / Correspondant LNH.com

PREDATORS DE NASHVILLE

Fiche en 2015-16 : 41-27-14, 96 points, 4e dans la section Centrale, 7e dans l'Association de l'Ouest

Séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2016 : Ont éliminé les Ducks d'Anaheim en sept matchs en première ronde; éliminés par les Sharks de San Jose en sept matchs en deuxième ronde de l'Association de l'Ouest

Nouveaux venus : D P.K. Subban, D Yannick Weber

Départs : C Paul Gaustad, AG Eric Nystrom, D Barret Jackman, D Shea Weber, G Carter Hutton

Alignement prévu pour le match d'ouverture

Attaquants

Filip Forsberg -- Ryan Johansen -- Kevin Fiala
Colin Wilson -- Mike Fisher -- James Neal
Viktor Arvidsson -- Mike Ribeiro -- Craig Smith
Calle Jarnkrok -- Colton Sissons -- Miikka Salomaki
Austin Watson

Défenseurs

Mattias Ekholm -- P.K. Subban
Roman Josi -- Ryan Ellis
Matt Carle -- Yannick Weber
Anthony Bitetto

Gardiens

Pekka Rinne
Marek Mazanec
Juuse Saros

Les Predators de Nashville croient qu'il pourrait s'agir de la meilleure équipe de leur histoire.

L'une des plus grandes histoires de la saison morte dans la LNH a été la transaction des Predators qui a fait passer le défenseur Shea Weber, leur capitaine, aux Canadiens de Montréal en retour du défenseur P.K. Subban, qui apporte plus de vitesse à la formation. Ajouter de la vitesse a été un thème récurrent pour les Predators au cours de la saison morte.

Ils ont aussi choisi de rajeunir leurs deux derniers trios, et ils ont ajouté les défenseurs Matt Carle et Yannick Weber afin d'améliorer la mobilité de leur troisième paire de défenseurs.

Les deux premières paires de défenseurs de Nashville font partie des meilleures de la ligue, avec Subban, Roman Josi, Mattias Ekholm et Ryan Ellis. Cette polyvalence va donner aux Predators, à leur entraîneur Peter Laviolette et ses adjoints des options concernant la composition des deux premiers duos. Est-ce que Subban et Josi, deux des patineurs les plus dynamiques de la ligue, vont jouer ensemble? Ou est-ce que Laviolette va utiliser Subban avec Ekholm et Josi avec Ellis? Peu importe, cela semble être un beau problème à régler pour les Predators.

Le centre Mike Fisher a été nommé capitaine à la suite de l'échange de Weber, et il pourrait amorcer la saison à titre de centre du deuxième trio de Nashville. Fisher a obtenu 13 buts et 23 points en 70 matchs la saison dernière, pas la production offensive qu'il espérait, mais il a bon espoir de pouvoir s'améliorer de ce côté.

Les attaquants Filip Forsberg, Ryan Johansen et James Neal devraient être les catalyseurs de l'attaque. Forsberg a inscrit 33 buts en 2015-16, et l'ailier gauche de 22 ans devrait continuer à s'améliorer à mesure qu'il prend de la maturité. Johansen en sera à une première saison complète avec les Predators, lui qui a récolté 34 points en 42 parties avec Nashville après avoir été échangé aux Predators par les Blue Jackets de Columbus le 6 janvier. Neal a marqué 31 buts en 2015-16 et l'équipe s'attend à ce qu'il en marque au moins autant cette saison. Les Predators possèdent plus de profondeur offensivement, mais Forsberg, Johansen et Neal seront les attaquants sur lesquels la production offensive va le plus reposer.

Pekka Rinne demeure le gardien partant. Marek Mazanec et Juuse Saros vont se disputer le poste d'adjoint.

Pourquoi vont-ils participer aux séries éliminatoires

Les Predators semblent compter sur ce qui est peut-être le meilleur alignement de leur histoire. Ils misent sur une brigade défensive jeune, talentueuse et mobile qui peut être aussi dangereuse offensivement que défensivement. De jeunes attaquants comme Forsberg et Johansen ont prouvé qu'ils pouvaient afficher de bonnes statistiques offensives. Les Predators espèrent que la vitesse et la profondeur qu'ils ont assemblées au cours des dernières saisons vont pouvoir les mener à une troisième participation consécutive aux séries éliminatoires.

Pourquoi vont-ils être exclus des séries éliminatoires

Pour peut-être la première fois de leur histoire, la position de gardien représente la principale source d'interrogation pour les Predators à l'aube de la saison. Rinne a connu une saison difficile en 2015-16, terminant la campagne avec une moyenne de buts alloués de 2,48 et un pourcentage d'arrêts de ,908. Il devra mieux faire cette saison si les Predators souhaitent atteindre leurs objectifs. Cependant, avec un historique de blessures et un 34e anniversaire qui sera célébré le 3 novembre, à quel point Rinne peut-il s'améliorer?

Un joueur qui pourrait causer une surprise

Kevin Fiala. Les Predators ont attendu que Fiala, âgé de 20 ans, arrive à maturité sur la glace et hors de celle-ci. L'ailier droit pourrait avoir un impact important grâce à son potentiel offensif élevé. Fiala a amassé 50 points en 66 matchs avec Milwaukee dans la Ligue américaine de hockey la saison dernière, et il semble prêt à effectuer la transition vers la LNH.

Un joueur sur la sellette

Mike Ribeiro. Le directeur général Predators David Poile a critiqué Ribeiro pour son piètre rendement en séries éliminatoires (deux mentions d'aide en 12 parties), et il a indiqué que le centre de 36 ans allait devoir connaître « l'été de sa vie ». Les Predators misent sur avantage de profondeur cette saison, avec les jeunes attaquants Colton Sissons et Calle Jarnkrok dans la formation et de jeunes espoirs comme Vladislav Kamenev qui attendent leur tour. Si Ribeiro ne connaît pas un bon départ cette saison, son poste pourrait être en danger.

Candidats à un honneur individuel

Subban (Norris), Josi (Norris), Fiala (Calder), Laviolette (Jack Adams)

Citation

« Je pense que tout le monde a une année de plus d'expérience. Nous formons un groupe assez jeune avec de très bons vétérans. Simplement avec la manière dont nous avons joué [en séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2016], je crois que nous devrions être meilleurs. Tout le monde a vieilli d'un an, nous sommes plus expérimentés, et je crois que les attentes seront assurément élevées pour ce groupe. C'est excitant. » - Mattias Ekholm

 

En voir plus