Skip to main content

Antoine Vermette a vite fait sa place au sein des Blue Jackets

LNH.com @NHL

COLUMBUS - L'arrivée d'Antoine Vermette chez les Blue Jackets de Columbus s'est avérée un succès immédiat et ce n'aurait pas pu se produire à un meilleur temps pour la formation de l'Ohio, qui s'approche de la première participation aux séries de son histoire.

Vermette a été acquis des Sénateurs d'Ottawa à la date limite des transactions en retour du gardien Pascal Leclaire et d'un choix de deuxième ronde au repêchage de 2009. Il a grandement aidé l'attaque des Jackets, alors qu'il a récolté cinq buts et trois aides en huit matchs. La troupe de Ken Hitchcock montre un dossier de 6-1-1 depuis que Vermette s'est joint à eux.

Dès son premier match, un dégelée de 8-2 infligée aux Red Wings de Detroit le 7 mars, Vermette a fait sentir sa présence.

"Tu veux contribuer le plus rapidement possible, a déclaré l'attaquant de St-Agapit. Tu veux sentir que tu fais partie de l'équipe et tenter de contribuer aux succès."

L'état-major des Blue Jackets était confiant que Vermette pourrait aider leur club, qui occupait le sixième rang dans l'Ouest avant leur match de jeudi face aux Flames. Le directeur général Scott Howson l'avait à l'oeil depuis un bon moment. Après que la recrue Derrick Brassard eut été perdue pour la saison en raison d'une blessure à l'épaule subie en décembre, il est devenu impératif d'améliorer la ligne du centre.

"Nous étions en discussions avec les Sénateurs à propos d'Antoine depuis un certain temps déjà, a dit Howson. Comme nous avions une faiblesse au centre, nous pensions qu'il serait un bon ajout à notre formation. Nous croyons qu'il joue comme un centre devrait toujours jouer. Il est toujours en appui au porteur de la rondelle, il est intelligent et il a de la vitesse."

Hitchcock a ajouté que Vermette a attiré l'attention des Blue Jackets par son jeu la saison dernière. Il croit que Vermette stabilise les choses au centre, après les quelques mois passés à faire des expériences. Il fait définitivement partie des six meilleurs attaquants des Jackets et il peut évoluer dans les deux sens de la patinoire.

"Nous avons vu un ailier gauche qui voulait être un centre, a dit Hitchcock. J'ai vraiment accroché sur ce que j'ai vu l'an dernier. Il était le joueur des Sénateurs qui pouvait créer de l'espace à un contre un. Il n'a pas peur d'aller dans les coins et de faire circuler la rondelle pour créer son propre espace.

"Je trouvais qu'il avait l'air d'un gars très fort, qui sait comment jouer profondément dans son territoire aussi bien que profondément en zone adverse."

Vermette se fond d'ailleurs très bien dans le système de jeu de Hitchcock, qui met l'accent sur le contrôle de la rondelle.

"Je sais de quelle façon 'Hitch' aime jouer, a dit le principal intéressé. J'ai joué sous la direction d'entraîneurs qui avaient la même approche."

Son explosion offensive depuis qu'il s'est joint aux Blue Jackets a été la bienvenue au sein de cette formation qui manque habituellement de production offensive, si on fait exception du trio de Rick Nash. La chimie entre Vermette et R.J. Umberger, qui joue à ses côtés, s'est installée rapidement. Depuis quelques temps, le talentueux Jakub Voracek, une recrue, complète leur trio.

"Dès notre premier match à Detroit, nous avons eu beaucoup de succès, a expliqué Umberger. On a poursuivi sur cette lancée. C'est très facile de jouer avec lui. Il a beaucoup de vitesse, protège nos arrières et il est capable de nous trouver dans des zones où bien des gars ne le peuvent pas."

Le fait que les Blue Jackets se battent pour une place en séries a facilité la transition de Vermette. Il faisait partie d'un groupe de joueurs assez nombreux au sein des Sénateurs qui éprouvaient des difficultés, n'ayant obtenu que 28 points, dont neuf buts, en 62 matchs, lui qui avait marqué en moyenne 21 buts au cours des trois dernières saisons.

"C'est une année difficile à Ottawa. Le défi était énorme pour tout le monde là-bas", a conclu Vermette.

En voir plus