Skip to main content

Andrei K et Plekanec retrouvent leur complicité de la saison dernière

LNH.com @NHL

PITTSBURGH - Andrei Kostitsyn s'était véritablement mis en marche la saison dernière, à la suite du rappel de son frère Sergei des Bulldogs de Hamilton. Cette saison, on dirait que la rétrogradation de frérot dans la Ligue américaine l'a fouetté tout autant.

"?a n'a rien à voir ce qui se passe avec mon frère, a répondu l'aîné des frangins quand on lui a fait remarquer la chose. Tout ce que je m'efforce de faire, c'est de faire de mon mieux."

Kostitsyn et Tomas Plekanec ont affiché, dans les deux derniers matchs, la complicité qu'ils avaient ensemble, la saison dernière, aux côtés d'Alex Kovalev. Plekanec est méconnaissable depuis qu'il a purgé sa suspension de deux rencontres.

"Tomas est plus énergique depuis son retour et Andrei est enjoué. Max (Pacioretty) les complètent bien", a commenté l'entraîneur Guy Carbonneau.

Kostitsyn, qui a marqué dans un quatrième match de suite, a dit également trouver que les deux commencent à jouer comme ils le faisaient, la saison dernière. Est-il prêt à réaccueillir Alex Kovalev avec eux?

"Oui", a simplement répondu le Bélarusse, homme de peu de mots.

Le statut de Kovalev va occuper toute l'avant-scène à Brossard, vendredi, à l'occasion de la séance d'entraînement de l'équipe. On a laissé savoir, après la rencontre, qu'il n'y avait rien de nouveau dans le dossier.

"Bob (le directeur général, Gainey) nous a dit qu'on aurait à gérer la situation vendredi", a indiqué le vice-président aux communications et aux relations communautaires de l'équipe, Donald Beauchamp.

Pour revenir à la défaite de jeudi, la 12e de l'équipe dans ses 15 derniers matchs, les joueurs interrogés dans le vestiaire ont parlé de l'importance de rester positif.

"On doit éliminer tout ce qui est négatif, a avancé le défenseur Mathieu Schneider. Dans un deuxième match d'affilée, on a suffisamment bien joué pour l'emporter. On a fait plusieurs bonnes choses, on a chèrement vendu notre peau. Quand une équipe traverse une séquence difficile semblable, elle doit jouer un match parfait."

Le vétéran défenseur a relevé que le Canadien doit mieux travailler dans sa zone, en faisant en sorte que le gardien n'ait pas à composer avec trop de retours.

"On ne peut pas accorder des buts tout près du filet, comme ç'a été le cas ce soir."

Soulignant que les gardiens avaient été chancelants, Carbonneau a identifié le relâchement que l'équipe a connue au début de la troisième période comme un des tournants de la soirée.

"On venait de créer l'égalité en deuxième période et on jouait bien sur le plan défensif. On ne s'attendait pas de connaître un mauvais début de troisième."

Plekanec a dit que ses coéquipiers et lui ont tout de même connu une bonne fin de voyage.

"On a terminé sur une bonne note. On peut bâtir là-dessus. On a fait beaucoup de choses positives", a-t-il résumé.

En voir plus