Skip to main content

Alex Ovechkin a répondu présent lors du match no 5

L'attaquant des Capitals a récolté un but dans la victoire de 4-2 des siens face aux Penguins

par Tom Gulitti @TomGulittiNHL / Journaliste NHL.com

WASHINGTON - Alex Ovechkin connaissait l'ampleur du défi que son entraîneur Barry Trotz avait placé sur son chemin et sur celui des autres gros canons des Capitals de Washington en les pointant du doigt avant le match no 5 de la série de deuxième ronde face aux Penguins de Pittsburgh, samedi.

Ovechkin a été le premier à reconnaître qu'il n'avait pas bien joué dans le quatrième match et que les Capitals avaient besoin de lui pour demeurer en vie face aux Penguins.

« Nous sommes de grands garçons, a dit Ovechkin. Donc je pense que nous comprenons ce que nous avons à faire si nous jouons bien ou si nous jouons mal. »

 

Alors que la saison des Capitals était en jeu, ils ont répliqué avec des buts de Nicklas Backstrom, d'Evgeny Kuznetsov et d'Ovechkin en troisième période pour combler un déficit d'un but et soutirer un gain de 4-2 au Verizon Center.

« Le groupe de leaders a fait de bonnes choses pour nous ce soir, a indiqué Trotz. Ils l'ont vraiment fait. »

Les Capitals, qui tirent de l'arrière 3-2 dans la série, ont forcé la tenue d'un sixième match lundi (19h30 HE; NBCSN, CBC, TVA Sports). Ils étaient dans la même situation il y a un an contre les Penguins et avaient vu leur saison prendre fin sur le but de Nick Bonino en prolongation dans un revers de 3-2.

Ils sont heureux d'avoir la chance de venger leur échec et de forcer la tenue d'un match ultime au Verizon Center, mercredi.

« C'est parfait, a lancé Backstrom. C'est pourquoi nous jouons. C'est super. »

L'autre alternative aurait été de rentrer à la maison pour un autre long été et de potentiels changements importants à l'équipe. En retard 2-1 après une deuxième période difficile au cours de laquelle ils ont dirigé six tirs au but contre trois pour les Penguins, les Capitals ont continué à bien jouer défensivement.

La chance ne semblait cependant pas être au rendez-vous quand le tir d'Ovechkin a frappé le poteau gauche à 1:38 de la troisième période. Les Capitals ont finalement trouvé le fond du filet par l'entremise de Backstrom à 2:49.

Après avoir bien travaillé avec Andre Burakovsky en contre-attaque, Backstrom a décoché un tir des poignets du cercle gauche qui est passé sous la mitaine de Marc-André Fleury pour créer l'égalité 2-2. Kuznetsov a ensuite enfilé l'aiguille en faisant rebondir la rondelle sur Fleury pour procurer aux Capitals leur première avance de la rencontre à 7:20.

Alors que la foule du Verizon Center était plus bruyante que jamais, Ovechkin a fait sauter le plafond de l'amphithéâtre en marquant 27 secondes plus tard pour faire 4-2. Le défenseur des Penguins Ron Hainsey a bloqué le tir initial d'Ovechkin, mais ce dernier a récupéré la rondelle pour battre Fleury dans la lucarne.

« Nous savons que nous devons bien jouer dans les matchs importants, a dit Ovechkin. Si vous ne tirez pas au but ou que vous ne contrôlez pas la rondelle, vous devez faire différentes choses. Vous avez pu voir que nous avons renversé la vapeur en troisième période et que tout le monde était dédié à la tâche. Nous étions calmes, nous n'avons pas paniqué. Tout le monde savait ce qu'il avait à faire. »

En raison de l'incapacité des Capitals d'accéder à la troisième ronde au cours de ses 12 saisons, Ovechkin a la réputation d'être un joueur qui tombe à plat dans les moments importants. Mais il totalise maintenant 10 buts et 10 aides en 19 matchs de séries lorsque son équipe fait face à l'élimination.

Kuznetsov était si confiant qu'Ovechkin allait rebondir qu'il avait prédit après la défaite de 3-2 des siens lors du match no 4, mercredi, que le capitaine allait inscrire un but.

« Je crois qu'il a bien joué chaque match, a indiqué Kuznetsov. Parfois, ça arrive. Le bond ne tourne pas en ta faveur ou peu importe. Mais j'ai toujours confiance en lui et je sais qu'il sera encore bien meilleur lors de la prochaine rencontre. Il va marquer deux buts lundi. »

Les Capitals aimeraient bien ça.

Trotz a pris des décisions qui semblaient drastiques en mettant Ovechkin sur le troisième trio en compagnie de Lars Eller et de Tom Wilson tout en offrant une promotion à Burakovsky sur la première unité avec Backstrom et T.J. Oshie. Désespéré d'obtenir du soutien offensif de la part de ses deux derniers trios, Trotz avait expliqué sa décision en affirmant qu'il faisait comme ce que les Penguins avaient fait l'an dernier en plaçant Phil Kessel sur le troisième trio.

« J'essayais de nous donner un peu plus de profondeur à l'attaque et j'ai envoyé Alex avec Lars, a expliqué Trotz. C'est un gros trio. Il avait besoin d'un peu de finition. »

Burakovsky est revenu à la vie avec son premier but des séries et avec une aide sur le but égalisateur de Backstrom. Et Ovechkin a enregistré son cinquième des séries.

« Pour nous, je ne crois pas que ce soit une question par rapport à qui joue avec qui, a dit Ovechkin. En ce moment, ce n'est pas le moment de penser à mon temps de jeu. Nous sommes ici pour obtenir des résultats et pour gagner en équipe, pas individuellement. C'est une grosse partie de notre succès. »

En voir plus