Skip to main content

Alex Kovalev revient en force dans une victoire de 5-3 du Canadien

LNH.com @NHL

MONTREAL - Les joueurs du Canadien ont réussi à faire oublier leurs mauvaises fréquentations et la pénitence imposée à Alex Kovalev. Après avoir encaissé sept défaites en huit rencontres, le Tricolore a renoué avec la victoire en l'emportant 5-3 face aux Sénateurs d'Ottawa, samedi, au Centre Bell.

"Les joueurs se servent parfois de ça - des histoires à l'extérieur de la patinoire - pour raffermir les liens. Ils étaient tannés de ces histoires et ils voulaient se concentrer sur le hockey", a déclaré Guy Carbonneau.

Kovalev a comblé ses nombreux admirateurs en livrant un match à la hauteur de son talent. L'Artiste est revenu en force avec du jeu inspiré. Il a inscrit un but, son 14e, en plus de participer à ceux de Tomas Plekanec (15e) et de Patrice Brisebois (5e). Une performance qui lui a valu la première étoile.

"Les joueurs vont tous me demander trois jours de congé. Je vais devoir faire attention, a blagué Carbonneau qui avait retrouvé le sourire. Personne n'aime voir ce qui est arrivé. Mais des fois, on n'a pas le choix. Detroit vient d'accorder 10 jours de congé à Chris Osgood, a-t-il rappelé.

"Kovalev a très bien travaillé. Il peut aider l'équipe lorsqu'il joue de cette façon," a ajouté l'entraîneur.

Mathieu Schneider (6e) et Mathieu Dandenault (2e) ont aussi marqué. L'attaque à cinq a produit trois buts.

Jaroslav Halak (13-10-1) a mérité la victoire, ayant cédé devant Dany Heatley (28e et 29e) et Jarkko Ruutu. Il a fait face à 47 tirs.

"On n'a pas disputé notre meilleur match. Mais on a récolté deux points. C'est important à ce stade-ci de la saison", a déclaré Halak.

L'étoile de Togliatti

Le public attendait l'occasion de saluer de retour de Kovalev. L'étoile de Togliatti lui en a donné trois dès la première période.

Kovalev a soulevé la foule une première fois en préparant le but de Plekanec à 2:23 du premier vingt. Une passe en diagonale que le Tchèque a complété d'un beau tir durant une supériorité numérique. Il s'agissait du quatrième but de Plekanec en trois matchs depuis son retour d'une suspension.

Kovalev a ensuite doublé l'avance du Tricolore à 5:38. Il a fait les poches au défenseur Chris Phillips à qui il a subtilisé la rondelle dans le territoire des Sénateurs. Kovalev a eu raison du jeune Brian Elliott d'un tir sec décoché sans avertissement. C'était le premier but du Russe en 11 matchs.

Kovalev, enfin, s'est fait remarquer en défense en dégageant sa zone d'un plongeon durant une pénalité à Mike Komisarek. En l'espace de quelques minutes, Kovalev avait réussi à reconquérir un public qui ne l'avait en fait jamais abandonné.

"Il faut de l'instinct pour écouler les pénalités et Alex en a, a commenté Carbonneau. Il lit bien le jeu et il est capable de réagir rapidement. Ce n'est pas la première fois qu'il réalise ce genre de jeu."

Le Canadien a ajouté deux buts au deuxième vingt, chaque fois en supériorité numérique.

Schneider a inscrit son deuxième filet depuis son retour à Montréal. Il a décoché un puissant tir qui a eu raison d'Elliott à 3:25. Ce but a mis fin au match d'Elliott, remplacé par Alex Auld. Brisebois a enchainé à 6:47 d'un lancer presque identique.

Les Sénateurs ont réduit de moitié l'avance du Tricolore en l'espace de deux minutes et neuf secondes. Ruuttu à 7:40, puis Heatley à 9:49.

Dandenault a mis fin aux espoirs de remontée des visiteurs à 19:41 en poussant le disque dans un filet en partie abandonné.

En troisième, trois joueurs du Canadien ont visité le banc des pénalités tôt dans l'engagement. Halak a alors réalisé ses meilleurs arrêts. Heatley a conclu à 17:06 lors d'une double supériorité numérique.

En voir plus