Skip to main content

Alex Kovalev revient au jeu avec les meilleures intentions au monde

LNH.com @NHL

BROSSARD, Qu De. - Alex Kovalev a retrouvé ses coéquipiers après deux jours de repos. Le joueur-vedette du Canadien va maintenant renouer avec le public, samedi après-midi. Un public qui pourrait bien lui offrir une ovation monstre pour saluer son retour.

Kovalev sera de la formation qui va affronter les Sénateurs d'Ottawa au Centre Bell. Il devrait composer un trio avec Andrei Kostitsyn et Tomas Plekanec, ses deux compagnons de la dernière saison qui semblent avoir retrouvé leurs moyens depuis quelques matchs.

"Je me sens en pleine forme, physiquement et mentalement. Deux jours de congé n'ont jamais fait de mal à personne", a déclaré le Russe lors d'un point presse fort couru au centre d'entraînement de l'équipe, à Brossard.

Affaibli par la maladie

Kovalev a levé le voile sur ses problèmes des dernières semaines. Des problèmes qui ont été attribués à ses relations "tendues" avec Guy Carbonneau et qui ont coïncidé avec le retour du capitaine Saku Koivu. Kovalev n'a pas marqué en 10 matchs, une baisse de régime qui a incité le directeur général Bob Gainey à le retourner chez lui durant 48 heures.

"J'ai été malade récemment. J'ai constaté une perte de poids. Je suis passé de 216 livres à 208 ou 209 livres même si je continuais à bien m'entraîner et à m'alimenter correctement, a-t-il expliqué. Je suis allé voir le médecin pour des tests sanguins. Sans entrer dans les détails, il y avait un petit problème."

Kovalev n'a pu refaire le plein à l'occasion du match des étoiles. Ce manque de repos l'aura rattrapé, semble-t-il.

"Un joueur veut toujours contribuer. C'est pourquoi je n'ai jamais pris congé. Ce fut une erreur."

Une bonne décision

Kovalev, qui aura 36 ans mardi prochain, n'a pas apprécié la suggestion de Gainey lorsque les deux hommes ont eu un premier entretien, mardi.

"Ce fut difficile à accepter. Je n'étais pas d'accord avec la décision, a-t-il raconté. Avec le recul, ce fut une très bonne chose. Aujourd'hui, je me sens vraiment bien. Sur la glace, je n'ai ressenti aucune fatigue. Tout était tellement différent."

Kovalev s'est entretenu avec Carbonneau avant l'entraînement.

"Je n'ai jamais eu de problèmes avec l'entraîneur, a-t-il soutenu. Le système est le même que l'an dernier et j'ai eu du succès."

Carbonneau a confirmé ses propos.

"Il n'y a jamais de problème entre Alex et moi. Il n'y a jamais eu de chicane en trois ans. Pas même quand un article est sorti de Russie. Ca, c'était une invention des médias."

Kovalev est heureux de retrouver Kostitsyn et Plekanec, deux joueurs qui ont récolté cinq buts et quatre passes à leurs deux derniers matchs.

"C'est maintenant à mon tour, a dit l'Artiste. J'espère que je ne vais pas tout gâcher."

Aucune garantie

Le Canadien a encore quatre matchs à disputer d'ici la date limite des transactions du mercredi 4 mars. Gainey n'a pu confirmer si Kovalev demeurera à Montréal jusqu'à la fin de la saison.

"Il n'y a aucune garantie. Et ça vaut pour tous les joueurs, a-t-il prévenu. On cherche toujours à stabiliser et à améliorer l'équipe. Il faut faire ce qu'il faut."

Il reste que Gainey aime bien Kovalev, un individu certes attachant.

"Alex est une personne sincère et passionnée, a-t-il dit. Mais au cours des dernières semaines, il s'est détaché du groupe et des entraîneurs de façon bien involontaire."

Kovalev a confirmé, rappelant qu'il est plutôt secret.

"Bob me comprend. Il est la seule personne en fait à qui j'accepte de me confier."

En voir plus