Skip to main content

Alex Kovalev donne la victoire au Canadien aux tirs de barrage

LNH.com @NHL

ST.LOUIS - Encore heureux que le Canadien affrontait la pire équipe de l'Association Ouest. Dans un match sans rythme disputé dans une ambiance de maison funéraire, le Tricolore a remporté une courte victoire de 3-2 aux tirs de barrage face aux Blues de St.Louis, dimanche soir, au Scottrade Center.

Alex Kovalev a tranché lors de la fusillade. Le Russe a déjoué Manny Legace d'un revers dans la partie supérieure du filet. Saku Koivu et Andrei Kostistyn avaient auparavant échoué. Carey Price a été parfait en stoppant Brad Boyes, David Perron et Keith Tkachuk.

Andrei Kostitsyn (2e) et Robert Lang (5e) ont réussi les buts du Canadien.

Steve Regier a inscrit les deux buts des Blues, lui qui disputait son premier match dans la Ligue nationale à la suite de son rappel de Peoria (LAH).

"On vient de disputer deux bons matchs", a commenté Guy Carbonneau en parlant aussi de la rencontre de samedi contre Philadelphie. "Ce soir, on a eu la force de revenir, puis de gagner aux tirs de barrage. Ce n'était pas un match parfait mais c'est déjà beaucoup mieux", a ajouté l'entraîneur, visiblement soulagé à la suite de cette victoire.

Carbo a d'ailleurs décidé de donner congé à ses joueurs, lundi, en Caroline.

Un traitement-choc

Guy Carbonneau a voulu donner un traitement-choc à son équipe en jumelant Kovalev, Koivu et Alex Tanguay dès la mise en jeu initiale. La tactique n'a pas été concluante au premier vingt, les Blues inscrivant l'unique but de la période. Un but qui a fait grimacer Carbonneau puisqu'il a été l'oeuvre du quatrième trio du St.Louis.

Regier a fait dévier un lancer de Cam Janssen contre lequel Price a été sans défense. L'unité de Guillaume Latendresse, Steve Bégin et Mathieu Dandenault venait de perdre la mise en jeu à la droite de Price.

Le Tricolore n'a dirigé que six tirs sur Legace. Chaque jeu a semblé compliqué, comme cette courte passe de Lang dans les patins de Kovalev qui a fait perdre une trentaine de secondes à l'attaque à cinq.

McDonald blessé

La période a été coûteuse aux Blues. Le centre Andy McDonald, meilleur pointeur de l'équipe, s'est blessé à la jambe gauche (une cheville, un genou?) lorsque la lame d'un patin s'est enfoncée dans une fissure de la glace. On ne l'a pas revu.

Andrei Kostitsyn a créé l'égalité à 18:05 de la deuxième période. A quatre contre quatre, l'aîné des Kostitsyn a traversé la patinoire sur toute sa longueur avant de glisser la rondelle sous Legace. Price a mérité une aide, sa troisième dans la Ligue nationale.

"Andrei doit jouer de cette façon, il doit s'impliquer, a fait valoir Carbonneau. Il a été frappé par (Barret) Jackman mais il n'a jamais reculé. Il a bien travaillé."

Regier a redonné les devants aux Blues durant une supériorité numérique à 3:24 de la troisième période. Cette fois, il a complété une belle manoeuvre de Perron.

Lang a répliqué à 15:48 alors qu'il s'y est pris par trois fois pour loger le disque derrière Legace.

"Ce but est arrivé au bon moment, a dit Lang. Ce soir, l'équipe était prête à batailler pour gagner. On est même revenus deux fois dans le match."

Durant la prolongation, Francis Bouillon a été atteint à la gorge par un violent tir de Boyes alors que le Canadien se défendait à trois contre quatre. Il a regagné son vestiaire en coup de vent. Heureusement, il n'a pas été blessé sérieusement. Il a même pu en rire après la rencontre.

En voir plus