Skip to main content

31 en 31 : Les Sharks de San Jose sous la loupe

Les joueurs de soutien auront plus que jamais leur mot à dire cette saison

par Mike G. Morreale @mikemorrealenhl / Journaliste NHL.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Sharks de San Jose : 

Le défenseur vedette Brent Burns, le vétéran joueur de centre Joe Thornton, le capitaine Joe Pavelski et le gardien étoile Martin Jones sont les principaux rouages des Sharks de San Jose, mais les succès de l'équipe cette saison reposeront grandement sur la contribution des joueurs de soutien.

D'autant que les Sharks ont perdu les services du meilleur marqueur de leur histoire, Patrick Marleau, âgé de 37 ans, qui a été mis sous contrat par les Maple Leafs de Toronto, le 2 juillet. 

En 2015-16, les joueurs de soutien avaient eu leur mot à dire dans le beau parcours des Sharks en séries éliminatoires. Joel Ward a réussi sept buts, Joonas Donskoi et Tomas Hertl six chacun, et Chris Tierney et Melker Karlsson cinq chacun.

Ça n'a pas été le cas au cours de la série de premier tour contre les Oilers d'Edmonton la saison dernière. Hertl, Tierney et Donskoi n'ont pas obtenu de but, Ward et Karlsson un chacun.

La disette s'est produite au moment où les joueurs de centre Thornton et Logan Couture jouaient malgré des blessures. Thornton, âgé de 38 ans, souffrait de déchirures ligamentaires au genou gauche. Il a raté les trois derniers matchs de l'équipe en saison régulière et les deux premiers en séries.

« Plusieurs gars n'ont pas connu la saison qu'ils souhaitaient, j'ai hâte de voir la façon qu'ils vont réagir », note Couture qui a manqué les sept derniers matchs de San Jose en saison régulière en raison d'une blessure au visage. « Il y a plusieurs jeunes qui luttent pour l'obtention de postes et qui poussent dans le dos des vétérans. »

Plusieurs attaquants ont des choses à se faire pardonner.

Hertl, âgé de 23 ans, a connu sa pire récolte de points (10 buts, 12 passes) en 49 matchs à sa quatrième saison dans la ligue; Donskoi, 25 ans, a récolté 17 points (6-11) en 61 matchs; Tierney, 23 ans, a glané 23 points (11-12) en 80 rencontres; Karlsson, 27 ans, a obtenu 22 points (11-11) en 67 matchs. L'ailier droit recrue Timo Meier, 20 ans, a amassé six points (3-3) en 34 sorties.

31 en 31 Sharks: Meilleurs espoirs | Grands enjeux | Analyse pour les poolers

« Il y aura potentiellement cinq ou six joueurs recrues au sein de la formation s'ils parviennent à nous convaincre », a indiqué le directeur général Doug Wilson sur le site Internet des Sharks.

Burns, gagnant du trophée Norris en 2017, a dominé les Sharks au chapitre des points (76) et des passes (47), en plus d'égaler le capitaine Pavelski au chapitre des buts (29) en saison régulière. Il est tombé au neutre en séries, en récoltant trois passes.

Le défenseur Marc-Edouard Vlasic et Jones ont chacun reçu des prolongations de contrat, le 1er juillet. Vlasic s'est vu accorder un contrat de huit saisons (56 millions $) jusqu'à la fin de la saison 2015-26 et Jones s'est lié à l'organisation pour six saisons (34,5 millions $) jusqu'en 2023-24.

« Vlasic peut jouer dans toutes les situations et il s'est épanoui comme un défenseur fiable tant en défense qu'à l'attaque », affirme Wilson.

Vlasic, âgé de 30 ans, a amassé 28 points (six buts, 22 passes) en 75 matchs la saison dernière. En 812 matchs en carrière, il a totalisé 254 points (53 buts, 201 passes) en 11 saisons chez les Sharks. Il fait partie du quatuor impressionnant de défenseurs de l'équipe, en compagnie des Burns, Paul Martin et Justin Braun.

Les Sharks ont vu quitter le défenseur David Schlemko dans le cadre du repêchage d'expansion - Schlemko a aussitôt été échangé aux Canadiens de Montréal. 

L'entraîneur Peter DeBoer devra former un nouveau troisième duo en défense, avec Dylan DeMelo et Brenden Dillon comme principaux candidats. 

« Nous sommes compétitifs depuis que je suis avec l'équipe et je nous vois pas baisser en grade dans un avenir rapproché. Je nous vois demeurer compétitifs pendant plusieurs autres années », prédit Vlasic.

En voir plus