Skip to main content

30 en 30 : Les meilleurs espoirs des Sharks

L'ailier droit Timo Meier pourrait être prêt à occuper un rôle dans la LNH cette saison

par Eric Gilmore / Correspondant LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 30 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Sharks de San Jose.

Les Sharks de San Jose ne possédaient pas de choix de première et de troisième ronde au repêchage 2016 de la LNH, mais le directeur général Doug Wilson avait passé les deux années précédentes à accumuler des choix supplémentaires et à fournir à San Jose de jeunes joueurs de talent.

Les Sharks ont effectué neuf sélections en 2015, dont l'ailier droit Timo Meier, au neuvième rang. Ils possédaient huit choix en 2014, et ils en ont profité pour repêcher Nikolay Goldobin en première ronde au 27e échelon.

« Je crois que notre système est très bien garni, et je pense que les jeunes joueurs auront de belles chances de percer notre alignement, a noté Wilson. Nous avons hâte de voir la compétition en septembre. »

Voici les cinq meilleurs espoirs des Sharks, selon LNH.com :

1. Timo Meier, AD

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné au 9e rang du repêchage 2015 de la LNH

Saison dernière : Halifax (LHJMQ): 23 MJ, 11-25-36; Rouyn-Noranda (LHJMQ): 29 MJ, 23-28-51

Meier, âgé de 19 ans, est passé bien près de décrocher un poste avec les Sharks au camp d'entraînement la saison dernière. Sa combinaison de gabarit (6 pieds 1 pouce, 209 livres), de force et de vitesse pourrait lui permettre de faire le saut. La question est de savoir si Wilson et l'entraîneur des Sharks Peter DeBoer croient que Meier aura besoin de quelques semaines ou mois avec le Barracuda de San Jose dans la Ligue américaine de hockey afin de faciliter sa transition des rangs juniors.

30 en 30 Sharks: Aperçu de la saison | Grands enjeux | Analyse pour les poolers

« Je crois que vous devenez plus mature à mesure que vous vieillissez, a mentionné Meier au cours du camp de perfectionnement des Sharks en juillet. Je pense avoir beaucoup appris au cours de la dernière saison, ainsi que la saison dernière au camp de la LNH avec les gros canons. J'ai connu une bonne saison l'an dernier. »

Arrivée prévue dans la LNH : Cette saison

2. Markus Sorensen, AD

Comment a-t-il été acquis : Embauché comme joueur autonome le 13 mai 2016

Saison dernière : Djurgardens IF (Ligue élite de Suède): 47 MJ, 15-19-34

Sorensen s'est démarqué au camp de perfectionnement avec sa vitesse et son jeu solide dans les deux sens de la patinoire. Il aura la chance de suivre les traces des autres attaquants scandinaves Melker Karlsson (Suède) et Joonas Donskoi (Finlande) et percer l'alignement des Sharks dès le camp d'entraînement à titre de recrue embauchée comme joueur autonome. Karlsson a accompli cet exploit il y a deux ans, tandis que Donskoi a atteint la LNH l'an dernier.

« Je vois évidemment la chance qui s'offre à moi, mais ce sera très difficile », a souligné Sorensen, âgé de 24 ans, au camp de perfectionnement. « Il y aura plusieurs joueurs qui vont se battre pour quelques postes. Ce sera difficile, mais tous ces joueurs font évidemment très bien, alors je vais tenter de faire de même. Je me donne à 100 pour cent chaque jour. C'est ce que je souhaite faire. »

Sorensen (5 pieds 11 pouces, 170 livres) a été repêché par les Sénateurs d'Ottawa en quatrième ronde (106e au total) en 2010, mais il ne s'est pas entendu avec eux. Il y a deux ans, il a été nommé recrue de l'année de la SHL avec une récolte de 17 buts et 15 passes en 50 matchs.

Arrivée prévue dans la LNH : Cette saison

3. Nikolay Goldobin, AG

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné au 27e rang du repêchage 2014 de la LNH

Saison dernière : Sharks (LNH): 9 MJ, 1-1-2; San Jose (LAH): 60 MJ, 21-23-44

Goldobin, 20 ans, a connu un début de saison difficile dans la LAH l'an dernier, mais il a rebondi et a terminé à égalité au premier rang du Barracuda avec 21 buts. L'attaquant de 5 pieds 11 pouces et 180 livres est un joueur doué offensivement, mais qui doit encore travailler sur sa force et d'améliorer sa défensive avant de se battre pour un poste à temps plein dans la LNH. Il a affiché un différentiel de moins-9 en 60 matchs dans la LAH.

Arrivée prévue dans la LNH : Saison prochaine

4. Jeremy Roy, D

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné au 31e rang du repêchage 2015 de la LNH

Saison dernière : Sherbrooke (LHJMQ): 45 MJ, 6-28-34

Les Sharks ont amélioré leur rang de sélection en deuxième ronde au repêchage 2015 afin de mettre la main sur Roy (6 pieds, 188 livres), lui qui avait été étiqueté comme un choix potentiel de première ronde. Il a disputé une troisième saison avec Sherbrooke, mais a connu un léger recul, du moins au chapitre des statistiques, avec 34 points. Il en avait récolté 44 (14-30-44) en 64 rencontres en 2013-14 puis 43 (5-38-43) en 46 parties en 2014-15. Roy, qui a eu 19 ans en mai, devra progresser avant d'aspirer à un poste au sein d'une brigade défensive qui mise sur six vétérans établis, ainsi que sur Dylan DeMelo (45 matchs dans la LNH) et Mirco Mueller (50).

Arrivée prévue dans la LNH : saison 2018-19

5. Kevin Labanc, AD

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné au 171e rang du repêchage 2014 de la LNH

Saison dernière : Barrie (OHL): 65 MJ, 39-88-127

Les Sharks ont connu du succès dans les dernières rondes du repêchage par le passé, et ils espèrent que Labanc (5 pieds 10 pouces, 175 livres), qui a accepté un contrat de recrue en mars, sera leur plus récente trouvaille. L'attaquant de 20 ans a mené la Ligue de hockey de l'Ontario avec 127 points la saison dernière, et avait amassé 31 buts et 76 passes en 2014-15.

« Kevin est devenu l'un des joueurs les plus productifs de la OHL, et il a élevé son jeu à de nouveaux sommets cette saison, a noté Wilson. Son jeu intelligent et spectaculaire avec la rondelle fait de lui un joueur dangereux, mais avec l'aide de l'entraîneur de Barrie Dale Hawerchuk, son jeu physique et son jeu en défensive ont également progressé. »

Arrivée prévue dans la LNH : saison 2018-19

 

En voir plus