Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Vue d'ensemble

par Staff Writer / Montréal Canadiens
BROSSARD – Carey Price n’est peut-être pas en nomination pour le Vézina, mais cela était la 1000e chose qu’il avait en tête vendredi matin.


Malgré qu’il ait terminé ex-æquo pour le nombre de victoires avec 38 en 2010-2011, Price n’a pas suffisamment retenu l’attention des directeurs-gérants du circuit pour obtenir leur vote, Roberto Luongo, Tim Thomas et Pekka Rinne étant les trois finalistes au titre de gardien de l’année dans la LNH. Le gardien du Tricolore ne reviendra donc pas de Las Vegas en juin avec la palme de gardien par excellence dans la LNH, mais ce dernier était davantage préoccupé à permettre à son équipe de remporter le plus précieux des trophées.
L'un des nombreux arrêts spectaculaires de Carey Price

« C’est ce que c’est. Les gars qui sont en nomination méritent d’être là et je n’enlèverai rien à ces gardiens », a souligné Price après avoir appris qu’il ne faisait pas partie des finalistes avant de tourner son attention sur le sujet du moment : les séries. « Si au début de la série vous m’aviez dit qu’après quatre matchs la série allait être égale 2 à 2, je l’aurais pris. C’est maintenant un deux de trois et c’est un sprint jusqu’à la fin. »

Après avoir vu les Bruins et les Canadiens marquer un total de neuf buts jeudi soir, Price et ses coéquipiers tenteront de renouer avec leur style hermétique en défensive qui a permis de limiter Boston à un maigre but lors des deux premiers matchs présentés au TD Garden.

« Jeudi était vraiment un match intense. Les deux équipes ont vraiment bien joué offensivement. Ça va arriver lorsqu’il y a tant de joueurs talentueux sur la glace. », a expliqué Price. « Il semble que les deux équipes veulent l’avantage de la glace adverse. Je suppose qu’en tant qu’équipe, lorsque vous disputez un match sur une patinoire adverse, il est beaucoup plus facile de simplifier votre jeu. C’est pourquoi les équipes ont du succès sur la route. »

Pour seulement la 31e fois dans l’histoire de la LNH, l’équipe visiteuse a remporté chacun des quatre premiers matchs d’une série. Pour le match 5 à Boston, le Tricolore cherchera à gâcher la fête au TD Garden pour une troisième fois de suite en séries.

« Ils ont remporté deux matchs chez-nous, mais je crois que nous avons mieux joué qu’eux durant la majorité de ces matchs. Cela aurait pu aller d’un côté ou d’un autre », a indiqué Price. « Nous avons confiance en nos moyens. Ils ont bien joué aussi, aucun doute là-dessus, et ils ont mérité ce qu’ils ont récolté. Mais je crois que nous avons bien joué également alors je ne suis pas inquiet, nous n’allons pas appuyer sur le bouton de panique pour le moment.

« Ils ont fait face à l’adversité et c’est maintenant à notre tour’ », a renchéri Price. « C’est principalement ce qu’ils disaient lors des deux derniers matchs. Nous ne devons pas nous laisser abattre – nous devons remonter en selle et le faire. »

Shauna Denis écrit pour canadiens.com. Traduit par Alexandre Harvey


VOIR AUSSI:
Cinq choses à savoir : Match #5
Se remonter les manches 
Retour à la case départ 
Faits saillants #4
Le jeu des chiffres - 21 avril 2011
En voir plus