Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Un souhait non réalisé

par Staff Writer / Montréal Canadiens
BUFFALO – Deux joueurs de 22 ans ont inscrit des doublés, mais ce ne fut pas suffisant. La série de victoires des Canadiens s’est arrêtée à trois.


Célébrant son 22e anniversaire de naissance ce vendredi, Alex Galchenyuk avait souhaité plus tôt dans la journée une victoire pour son équipe. Il n’aurait peut-être pas dû le dire à haute voix, alors que l’attaquant américain a enfilé ses 13e et 14e buts de la saison dans un revers de 6 à 4 contre Buffalo.

« C’est vraiment décevant. De perdre un match aussi serré qui était aussi important pour nous est vraiment dommage », d’indiquer Galchenyuk, qui a inscrit deux buts quasi identiques en avantage numérique. « Je croyais que nous allions égaler la marque en troisième, mais nous devons regarder en avant. »

Même s’il a enfilé le cinquième doublé de sa carrière, Galchenyuk ne pouvait trouver d’éléments positifs de sa performance offensive.

« À la fin de la journée, à ce stade-ci de l’année, lorsque tu perds, il n’y a rien de positif surtout dans la position où nous sommes », de poursuivre Galchenyuk, alors que le Tricolore se retrouve en 11e position dans l’Est. « Nous savons que nous pouvons mieux jouer, surtout de la façon que nous avons jouée en troisième période, les autres équipes n’ont aucune chance de nous battre. C’est une défaite difficile, mais nous devons tourner la page et nous concentrer sur le prochain match. »

L’autre attaquant de 22 ans de l’équipe, Sven Andrighetto, a aussi enfilé un doublé aux côtés de ses nouveaux compagnons de trio, David Desharnais et Max Pacioretty.

« C’était mon premier match avec eux et je crois que cela a bien commencé », d’expliquer Andrighetto, qui a ainsi mis fin à une disette de 12 matchs sans délier les cordages. « J’essaie d’apporter un élément de vitesse avec ses deux gars et ils m’ont rendu la vie facile de jouer avec eux. »

Ding par ci! Ding par là! Les Canadiens ont constamment bourdonné en troisième période pour parvenir à quitter Buffalo avec deux points au classement, mais Monsieur Poteau a eu le dernier mot.

« Nous avons eu beaucoup de chances de marquer d’autres buts et de gagner le match », a renchéri Andrighetto. À la fin de la troisième période, nous avons eu quelques bonds qui n’ont pas été en notre faveur. S’ils rentrent, nous gagnons le match. »

Si c’était la fête de Galchenyuk, c’est plutôt Andrighetto qui a eu droit à un cadeau de la part du gardien des Sabres Chad Johnson; ce dernier faisant une sortie hasardeuse derrière son filet avant de remettre le disque à l’attaquant des Canadiens.

« Je lui ai coupé son côté fort, mais c’était certainement une belle passe de sa part », a lancé le numéro 42 du Tricolore, le sourire en coin.

Le capitaine des Canadiens n’avait que de bons mots pour son nouveau partenaire de jeu.

« Sven est une punaise d’eau. Il bouge si bien », a expliqué Max Pacioretty. « Il peut faire des jeux et c’était vraiment bien de jouer avec lui. Je crois que notre trio peut accomplir de bonnes choses si nous continuons de jouer comme ça. Nous avons définitivement obtenu beaucoup de chances pour créer l’égalité en troisième période et il en était une grosse raison. »

Si, il y a quelques semaines, l’attaque était en panne sèche, l’entraîneur-chef des Canadiens Michel Therrien a apprécié le travail offensif de ses deux premiers trios. Malheureusement, la défensive n’était pas au rendez-vous, le Tricolore perdant un premier match cette saison lorsqu’il parvient à marquer quatre buts ou plus dans une rencontre. Les 16 premières fois précédentes, la formation montréalaise avait ajouté les deux points au classement à chaque occasion.

« Le trio de Plekanec a créé beaucoup de chances. Galchenyuk a réussi à marquer deux buts. La même chose pour la ligne de Desharnais. Ils ont obtenu des chances. Andrighetto a aussi marqué deux buts. Offensivement, nous avons eu nos chances. Je crois que nous avons travaillé fort. Ce qui nous a coûté le match ce sont les revirements,  que ce soit le relâchement en défensive ou de gros revirements. »

Alex Harvey écrit pour canadiens.com


LIRE AUSSI
Faits saillants: Canadiens-Sabres
Le jeu des chiffres - 12 février 2016
Exemple à suivre
Retour imminent
Se lever au bon moment

En voir plus