Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Trouver le filet

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTREAL – L’intention y était. Les occasions également. Toutefois, le pot de cerises pour mettre sur le gâteau était hors de portée.


Affrontant les Sénateurs d’Ottawa pour la troisième fois en un mois et ayant obtenu un total de sept buts lors des deux premiers affrontements, les partisans s’attendaient à un match où l’offensive serait à l’honneur.

Toutefois, les Canadiens ont eu du mal à mettre la touche finale, Jaroslav Spacek et Brian Gionta trouvant toutefois le fond du filet. Malheureusement, trop peu contre les deux buts d’Alex Kovalev et celui de Zack Smith.

Point positif de cette rencontre c’est le but marqué par Brian Gionta en fin de troisième période, but qui a redonné des ailes au Tricolore pour la fin de la rencontre. Pour le capitaine, la marge est extrêmement mince entre marquer ou non.

« J’essaie juste de faire la même chose que j’ai faite jusqu’ici. Je dois me trouver au bon endroit, essayer de créer quelque chose et obtenir des occasions de marquer », a mentionné le capitaine des Canadiens, qui n’avait pas fait scintiller la lumière rouge au cours des huit derniers matchs. «C’est la seule unité de mesure. Si tu n’obtiens pas d’occasions, tu sais que tu auras beaucoup de choses à changer. C’est juste une question de continuer à créer des occasions. »

Pour l’entraîneur des Canadiens, l’important est de ne pas être frustré par le résultat et pour ce faire, il faut retourner à la base.

«Il faut se demander pourquoi ça ne fonctionne pas. Comme je l’ai déjà dit, Gionta a eu beaucoup d’occasions. Il a fini par marquer, mais il a été parmi ceux qui ont obtenu le plus d’occasions dernièrement », a laissé savoir Jacques Martin. « Ce n’est pas seulement à propos du fait de marquer. Il faut plus se concentrer sur le processus plutôt que sur le résultat. De cette façon, on se concentre sur ce qu’il faut faire pour y arriver et on n’est pas frustré si le résultat final n’est pas celui qui est attendu. »

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.


VOIR AUSSI
Résumé de la rencontre
Faits saillants
Jeu des chiffres - 6 nov. 2010
En voir plus