Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Tenir le fort

par Staff Writer / Montréal Canadiens

BROSSARD – Les coéquipiers de Carey Price ne sont aucunement alarmés du fait que celui-ci ait quitté la ville pour évaluer la blessure au bas du corps qui le tient à l’écart du jeu depuis une semaine.

« Je ne suis pas vraiment inquiet. J’ai vu Pricey. Je sais qu’il est fait fort. Tout ce que nous savons pour l’instant, c’est qu’il est évalué. C’est tout », a affirmé P.K. Subban, coéquipier du gardien depuis ses débuts dans la LNH en 2009-2010. « Ça ne nous en dit pas vraiment beaucoup sur la situation. Ça ne veut pas nécessairement dire qu’il va être absent plus longtemps. »

« C’est normal, ça arrive plus souvent qu’on le pense. Il fait de son mieux pour revenir et être Carey Price, de la même façon qu’il était avant », a pour sa part confié Brendan Gallagher. « Pour nous, c’est important de continuer à jouer de la même façon et de garder le fort jusqu’à ce qu’il revienne dans l’alignement. »

Les Canadiens ont fait beaucoup plus que « garder le fort » depuis que la direction a annoncé que Price serait absent pour au moins une semaine, le 1er novembre dernier. Ils ont remporté trois de leur quatre affrontements, notamment parce que celui qui le remplace, Mike Condon, ne donne aucunement l’impression d’être une verte recrue de la Ligue nationale.

« Il travaille extrêmement fort, et il mérite tout ce qui lui arrive. Il est l’un des premiers sur la glace à chaque jour. Ça a toujours été comme ça. Il est notre meilleur joueur depuis quelques temps », d’ajouter le numéro 76 à propos du gardien américain, qui a été nommé la troisième étoile de la dernière semaine de la LNH lundi midi. « C’est très spécial de le voir arriver et être aussi tranquille devant le filet. Même s’il donne un mauvais rebond, il ne perd pas son calme. Je ne sais pas si c’est typique d’un gars qui sort de l’Université Princeton, mais il est très brillant. Il garde toujours la même intensité, donc ça l’aide devant le filet. Lorsque tu ajoutes à ça un bon positionnement et une éthique de travail irréprochable, ça donne un très bon gardien. »

Condon, qui a disputé les cinq derniers matchs de l’équipe, présente une fiche de 6-0-1, une moyenne de 1, 57 – la meilleure du circuit – et un pourcentage d’efficacité de 0,940. Des chiffres qui rappellent ceux de… Carey Price.

« Ce n’est pas une situation facile dans laquelle il a été placé. [Price] n’est pas facile à remplacer et personne ne lui a demandé d’être Carey Price non plus », de reconnaître Gallagher, qui a récolté quatre points à ses deux derniers matchs. « Il a simplement été lui-même. Il joue gros devant son filet. Il a fait des arrêts à des moments cruciaux. Il s’est levé au moment où on avait besoin de lui. »

On en saura plus sur l’état de santé de Price mardi après l’entraînement, mais peu importe qui sera entre les poteaux pour les prochaines rencontres, le Tricolore cherchera à répéter la formule qui lui a permis d’amasser 13 victoires en 16 matchs jusqu’ici cette saison, est d’avis P.K. Subban.

« Nous avons une bonne équipe. Tout le monde doit être sur la même page, sinon nous ne sommes plus une équipe, nous sommes des bons joueurs de hockey simplement », de conclure le défenseur, qui compte un but et 13 passes à sa fiche cette saison. « Présentement, nous nous sacrifions pour nos coéquipiers et que ce soit Condon ou Price devant le filet, nous allons faire tout ce qu’il faut pour limiter les tirs vers le gardien et augmenter nos chances de gagner. »

Vincent Régis écrit pour canadiens.com.

LIRE AUSSI
Mike Condon nommé troisième étoile de la semaine dans la LNH
À surveiller cette semaine

Ne jamais abandonner
 

En voir plus