Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Soirée mémorable

par Staff Writer / Montréal Canadiens
RALEIGH -- Premier match. Première présence. Premier but. Voici en quelques mots le résumé de la première soirée de Daniel Carr dans la grande Ligue.


Pratiquement un an jour pour jour après que Sven Andrighetto eut réussi pareil exploit, en inscrivant son premier filet dans la LNH à son premier match, Carr, rappelé des IceCaps dimanche dernier, a fait mouche après seulement 2:44 de jeu samedi soir en Caroline.

Malheureusement, comme Andrighetto l’an dernier, Carr a vu son équipe subir la défaite, alors que Jeff Skinner a inscrit le but victorieux en milieu de troisième période pour briser l’égalité et procurer un gain de 3 à 2 aux Hurricanes.

« Il peut être satisfait de sa performance », a affirmé l’entraîneur Michel Therrien, qui a utilisé la recrue pendant 8:21 aux côtés de Christian Thomas et Brian Flynn. « Son trio a joué un bon match. »
Après tout, réaliser un exploit entre autres réussi par le légendaire Mario Lemieux n’est pas banal du tout pour un joueur qui n’a jamais été repêché et qui a été embauché à titre d’agent libre en avril 2014.
« C’est un honneur, mais il faut donner du mérite à CT [Christian Thomas] et Flynner [Brian Flynn]. Ils ont gardé la rondelle en mouvement et j’ai profité de leurs efforts », de confier celui qui avait amassé 17 points en 21 rencontres dans la Ligue américaine. « Je crois que notre trio a bien fait ce soir pour bouger la rondelle et jouer le plus possible dans le territoire adverse. »

Carr, 24 ans, devenait ainsi le septième joueur du Tricolore depuis 1999-2000 à réussir ce fait d’arme, après Jason Ward (3 décembre 1999), Marcel Hossa (10 janvier 2002), Alexander Perezhogin (6 octobre 2005), Jonathan Ferland (3 janvier 2006), Max Pacioretty (2 janvier 2009) et Sven Andrighetto (6 décembre 2014).

« D’être nommé parmi eux, que ce soit mérité ou non, c’est très flatteur », d’affirmer Carr, dont les parents et le frère étaient sur place à Raleigh – pour rendre l’histoire encore plus magique. « C’est incroyable, ils sont là depuis le début. Ce sont eux qui se levaient à 6h00 pour aller me porter à l’aréna. Mon père se réveillait à 5h00 pour faire la glace dans notre cour. Qu’ils soient ici avec mon frère, c’est très spécial. »

Auteur du second filet et dernier joueur de la liste à avoir réalisé cet exploit, Sven Andrighetto était aux premières loges pour assister à ce moment mémorable qui a ravivé certains de ses souvenirs pas si lointains.

« C’était le 6 décembre [2014], je me souviens de la date », se rappelle le Suisse, qui en a inscrit quatre autres dans la grande ligue depuis cette soirée à Dallas. « Je suis très content pour lui. J’ai été chanceux moi aussi de pouvoir profiter de l’expérience d’un premier but dans un premier match, et c’est certainement un jour que je n’oublierai jamais. Je me souviens du jour, de l’heure et de l’endroit, et je suis certain qu’il s’en rappellera lui aussi pour le reste de ses jours. »

Vincent Régis écrit pour canadiens.com.


VOIR AUSSI
  Faits saillants: Canadiens @ Hurricanes
La patience est une vertu
Une carte de moins en moins cachée
Unités (plus que) spéciales
Rapport des IceCaps - 1er déc.

En voir plus