Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

L’été c’est fait pour jouer

par Staff Writer / Montréal Canadiens
BROSSARD – Après quatre semaines de camp, l’École de hockey des Canadiens se termine, laissant des sourires sur des centaines de jeunes enfants.


Ces sourires, ils les emporteront avec eux, que ce soit à Montréal, Québec, Chicoutimi, ou même en Colombie, à Singapour ou à Dubaï. Parce qu’en effet, plus que jamais, l’École de hockey des Canadiens a accueilli des jeunes enfants de partout sur le globe pour les initier au sport national canadien.

P.K. Subban à l'École de hockey des Canadiens
Provenant d’une bourgade de 30 000 âmes du nord de l’Italie, Michael Gellon n’a pas hésité une seule seconde à inscrire son fils de 10 ans, Daniel, pour une deuxième année de suite.

«Il y a deux ans, ma femme a cherché une école de hockey sur Google et  nous sommes tombés sur celle des Canadiens. C’est certain qu’il y a du hockey sur glace en Italie, mais ici, c’est du vrai hockey », a expliqué celui qui est devenu partisan des Canadiens grâce à l’École de hockey. «Mon fils me demande chaque soir "Papa, pourquoi est-ce qu’on ne vit pas ici". Je vous avoue que je me le demande aussi », a-t-il laissé savoir candidement.

Après avoir redonné espoir aux enfants d’Haïti lors d’une visite plus tôt en juillet, P.K. Subban est venu faire un tour au Complexe sportif Bell, histoire de rencontrer quelques autres jeunes partisans.

«C’est bien. Ce sont les jeunes qui m’appuient. Ce sont les gens qui ultimement, nous appuient dans notre travail. C’est spécial qu’ils s’associent à nous - pas seulement à moi, mais à tout le monde dans l’équipe – alors, c’est bien quand on peut leur redonner du support en retour », a mentionné le jeune défenseur entre deux sessions d’autographes et de prises de photos. «Ils en font tellement pour nous et pour l’organisation, alors ce n’est rien pour moi de prendre une journée, de venir ici, de passer du temps avec eux, de signer quelques autographes et d’accrocher des sourires dans leurs visages.»

Pour une cinquième édition, plus de 750 enfants, jeunes et moins jeunes, ont pu bénéficier des conseils judicieux d’entraîneurs sur la glace, à l’extérieur de la glace, en plus de se faire de nouveaux amis, dans un environnement entièrement Canadiens.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.


VOIR AUSSI
École de hockey des Canadiens
Photos de l'École
Le portier
Le dernier et non le moindre
Le vétéran des vétérans
Josh Gorges sous contrat pour un an
Le nouveau maître des Bulldogs
En voir plus