Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

L'échelle

par Staff Writer / Montréal Canadiens
NEWARK – Le hockey est parfois comme un jeu de serpents et échelles. Michaël Bournival a roulé les dés et grimpe maintenant l’échelle.


Avec une récolte de deux buts, Bournival a sonné la charge pour les Canadiens au New Jersey, alors qu’ils étaient en route pour une cinquième victoire en autant de matchs. Pour le natif de Shawinigan, cette contribution offensive était plus que bienvenue, surtout qu’il pourra dire qu’il a contribué à une soirée historique alors que Carey Price obtenait sa 200e victoire lors de son 400e match en carrière.

«Ça fait du bien d’avoir une soirée comme ça. Maintenant j’y vais un jour à la fois. J’essaie de ne pas penser trop loin. C’est ce que j’ai fait en début d’année et ce n’était pas comme ça que j’avais entamé ma saison l’année d’avant. Je dois revenir à cette base-là, d’y aller au jour le jour », a expliqué Bournival qui disputait seulement un huitième match cette saison.

Victime de la «bonne santé» dans l’alignement des Canadiens en début de saison, Bournival a dû mettre les bouchées doubles à l’entraînement afin de garder la forme, alors qu’il ne faisait pas partie de l’alignement. Réintégré le 4 novembre, le natif de Shawinigan s’est blessé à l’épaule le lendemain, contre les Sabres de Buffalo. Puis une longue convalescence qui le fera rater 15 matchs. De retour à Montréal, il jouera quatre rencontres avant de rater les trois matchs suivants et finalement être utilisé à l’aile au sein du quatrième trio contre les Panthers, puis contre les Devils.

«On a un bon mélange. Andrighetto est un joueur agressif et il voit très bien la glace. Weise travaille fort, termine ses mises en échec et crée de l’espace pour nous», a souligné Bournival au sujet du travail de ses compagnons de trio, Weise obtenant notamment une mention d’aide sur son deuxième filet et fonçant au filet sur le premier. «J’ai été un peu chanceux sur le premier but, mais des buts comme ça, on va les prendre. Je dois l’avouer, j’essayais de faire la passe à Weise.»

Sur la glace pour les deux buts de Bournival, son compagnon Dale Weise a bien saisi les émotions qui transcendaient sur le visage du Shawiniganais de 22 ans, malgré que ce dernier fût plutôt sans voix après avoir fait scintiller la lumière rouge.

«C’est génial de le voir marquer. Il n’a pas dit grand-chose, mais j’ai pu voir le sourire dans son visage. C’est un gars qui travaille fort. C’est super de le voir obtenir des occasions comme ça », a mentionné Dale Weise.

Il s’agissait d’un premier match de deux buts en carrière pour l’ailier gauche, qui a marqué deux fois en trois tirs, en plus de disputer 8 :54 de temps de jeu. Après le match, la première étoile de la soirée a reçu les félicitations d’un marqueur, disons-le, un peu plus naturel.

«Tu veux la contribution de tout le monde et chaque fois que notre quatrième trio peut s’inscrire au tableau, c’est une motivation supplémentaire », a lancé Max Pacioretty, qui a pour sa part enfilé son quinzième de la présente campagne. «Je suis tellement content pour Bourney. Il a travaillé si fort toute l’année. Il a eu des hauts et de bas, des blessures, alors c’est bien de le voir connaître une bonne soirée comme ça. Nous sommes tous très contents pour lui. »

Après une performance de la sorte, Bournival a de très fortes chances de conserver sa place dans l’alignement, du moins pour la rencontre de samedi soir contre les Penguins, d’autant plus que Pierre-Alexandre Parenteau a quitté la rencontre de vendredi et que son état sera réévalué en matinée samedi.

«La glace est cassée. C’est à moi de continuer à travailler fort dans cette voie-là», a conclu Bournival, sourire bien accroché au visage alors qu’il rangeait calmement la cape remise au joueur du match dans son sac.

En souhaitant fort probablement pouvoir la conserver. Prochain arrêt, Pittsburgh.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Faits saillants
Un pas de plus
Q&R de La Première Ligne: Saku Koivu
L’histoire se répète
Petit frère deviendra grand

En voir plus