Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Le retour des guerriers

par Staff Writer / Montréal Canadiens

MONTRÉAL - Après un long voyage dans l’Ouest américain, les Canadiens étaient de retour à Montréal mardi matin pour retrouver un peu de leur routine habituelle.

Pour Thomas Vanek, acquis à la date limite des transactions dans la LNH, il s’agit d’une toute première fois en sol montréalais en tant que membre du Tricolore. Il s’exécutera devant ses nouveaux partisans mercredi soir, alors que les Canadiens affronteront leurs rivaux de toujours au Centre Bell, les Bruins de Boston.

Il s’agira très certainement d’une belle entrée en matière pour le joueur autrichien, qui affiche 30 buts et 31 mentions d’aide en 53 parties en carrière contre les Bruins, des chiffres que Vanek peut difficilement expliquer.

« Les chiffres ne sont que des chiffres, » tente-t-il d’expliquer, affirmant ne pas se préparer différemment pour ce match que pour un autre. « C’est une bonne équipe et tu te dois d’être prêt. Tu veux jouer de ton mieux contre les meilleures équipes. C’est un gros match et une bonne équipe, alors tu veux être en mesure de jouer un gros match. Je suis certain que l’ambiance sera incroyable et j’ai très hâte de vivre cette expérience mercredi. »

Pour l’instant, Vanek évolue au sein d’un trio en compagnie de Tomas Plekanec et de Brian Gionta. Lors de l’entrainement de mardi, la nouvelle acquisition des Canadiens a également travaillé avec Max Pacioretty et David Desharnais dans la première vague de l’avantage numérique. Selon le nouveau venu, il ne s’agit que d’une question de temps avant que la chimie opère.

« Il faudra un certain temps pour s’ajuster », a affirmé ce dernier, qui profitait pour la première fois d’un entraînement complet avec sa nouvelle équipe. « Travailler sur l’avantage numérique va bénéficier à tout le monde, donc c’était une bonne journée. »

L’entraîneur-chef tenait sensiblement le même discours face à son nouvel élève, misant sur la patience.

« Ça prend toujours du temps pour qu’un joueur s’ajuste à une nouvelle équipe et de nouveaux coéquipiers », a complété Michel Therrien à propos du rôle de Vanek dans la formation montréalaise. « Je veux être patient avec Pleky. C’est un joueur en qui j’ai beaucoup de confiance. Il joue bien défensivement et il est capable de produire offensivement. Je crois que cette combinaison-là peut bien fonctionner. »

Pour Prust, il s’agit non seulement d’un retour à Montréal, mais aussi d’un retour au jeu très rapproché. L’attaquant originaire de London a reçu le feu vert des médecins pour un retour au jeu suite à une blessure au haut du corps et pourrait réintégrer l’alignement dès mercredi soir face aux Bruins.

« Ça va être bon d’être de retour dans le feu de l’action », a affirmé Prust, « À ce moment-ci de l’année, je n’ai pas le temps de prendre mon temps à retrouver le rythme. Nous ne sommes plus en début de saison, je n’aurai pas le temps de m’habituer. Avec la grande rivalité entre les deux équipes, ça devrait être plutôt facile pour moi de retrouver la vitesse. »

Du côté des blessés, Carey Price s’est entraîné avec ses coéquipiers, faisant face à leurs tirs pour la première fois depuis son retour des Jeux olympiques. Selon Michel Therrien, le cerbère canadien se rapproche d’un retour au jeu, mais ne fera pas partie de la formation qui affrontera les Bruins mercredi soir.

Josh Gorges a aussi rencontré les médias mardi matin, affirmant qu’il vise un retour au jeu quelques matchs avant les séries éliminatoires. Le défenseur vétéran manquera un mois d’activité suite à une opération visant à réparer sa fracture à la main.

« C’est un joueur qui est très important dans la formation », a affirmé l’entraîneur-chef à propos du capitaine-adjoint du Tricolore. « Il formait un excellent duo avec P.K. Subban. Ceci étant dit, il ne sera pas là pour environ un mois. On a été chercher de la profondeur avec Weaver et on a Francis Bouillon qui va réintégrer l’alignement mercredi. Il est au courant qu’il jouera contre les Bruins depuis samedi dernier, alors il n’apprend pas la nouvelle à la dernière minute. »

Élise Robillard écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Échos de vestiaire - 11 mars
Cinquième édition du Radio-Téléthon au profit des enfants défavorisés du Québec
Intervention chirurgicale pour Josh Gorges
Après-match : 8 mars

En voir plus