Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Là pour rester

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL – Les spéculations sont terminées. Andrei Markov demeurera dans l’uniforme des Canadiens pour les trois prochaines années. Et il en est très heureux.


Lors d’une conférence téléphonique en direct de la Floride, où il passe des vacances bien méritées, le défenseur étoile des Canadiens a commenté l’entente de trois saisons qu’il a paraphée.

«Je n’ai jamais douté que j’allais revenir avec les Canadiens. Je savais avant que la saison finisse que je voulais demeurer à Montréal. Je suis content qu’on en soit arrivé à cette entente et j’ai hâte à la prochaine saison», a lancé d’entrée de jeu le vétéran de 765 matchs dans la LNH, tous disputés dans l’uniforme bleu-blanc-rouge.

Lorsqu’il mettra le patin sur la glace du Air Canada Centre, le 8 octobre 2014, il s’agira pour lui d’une 14e saison avec les Canadiens, un sommet chez les joueurs actifs de la formation.

«C’est spécial de passer autant de temps avec une même équipe. Ça n’arrive pas souvent. Je suis content de faire partie de cette organisation. Je veux d’ailleurs remercier l’équipe de me donner la chance de pouvoir demeurer ici aussi longtemps», a mentionné celui qui a été repêché au 162e rang, lors de l’encan amateur de 1998.

Âgé de 35 ans, Markov a connu une excellente saison en 2013-2014, accumulant 43 points au passage, dont 21 en avantage numérique. Il s’agissait de sa meilleure récolte depuis la campagne 2008-2009, lui qui a vu ses saisons 2010-2011 et 2011-2012 être grandement écourtées en raison de blessures aux genoux.

«L’organisation à Montréal m’a beaucoup aidé à passer au travers de mes problèmes de santé », a souligné Markov qui n’a raté qu’une seule rencontre depuis le début de la saison 2012-2013. «Maintenant je suis en santé et j’ai vraiment hâte d’amorcer la prochaine saison. Je vais me préparer et tenter d’être en meilleure forme que l’année d’avant. »

Ayant obtenu sa nationalité canadienne, le défenseur d’origine russe avoue qu’il se sent plus que jamais partie intégrante de l’équipe montréalaise, ayant passé l’ensemble de sa carrière dans la ville aux cent clochers.

«Je me sens confortable ici, je me sens comme à la maison. Ce sont les meilleurs partisans au monde. J’aimerais rester avec les Canadiens de Montréal jusqu’à la fin de ma carrière », a mentionné Markov, qui sera âgé de 38 ans lorsque son contrat arrivera à échéance.

Une chose est certaine, si la ville de Voskresensk représente son lieu de naissance, c’est plutôt Montréal qu’il considère comme étant son domicile à présent.

«Je pourrais parler de la ville de Montréal pendant des heures. Chaque soir où tu sautes sur la glace est une soirée spéciale. C’est incroyable d’avoir tous ces partisans derrière toi qui te supportent », a poursuivi Markov qui sert notamment de mentor à son compatriote russe Alexei Emelin.

Faisant partie des éléments-clés du Tricolore depuis de nombreuses années, Markov aime bien ce qu’il voit, surtout dernièrement, dans le vestiaire, ce qui l’a un peu aidé dans sa décision de ne pas tester le marché des joueurs autonomes pour une première fois en carrière.

«Je crois que nous avons une bonne équipe. Nous avons beaucoup de jeunes qui peuvent s’améliorer dans plusieurs facettes de leur jeu. Il faut regarder en avant. Nos deux dernières saisons ont été bonnes», a-t-il ajouté.

Et à en croire Markov, les trois prochaines le seront également.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.


À VOIR AUSSI
Pat Burns parmi les intronisés en 2014
Enlèvement extra-terrestre : Daniel Brière
Les Canadiens concluent une entente de trois saisons avec le défenseur Andrei Markov
Jeu de l'année - Gagnant

En voir plus