Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Fin prêts

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTREAL – La rondelle peut maintenant tomber sur la glace pour le match 4.


À quelques heures d’affronter les Bruins dans un match numéro 4, les joueurs des Canadiens ont appris une bonne nouvelle. Jeff Halpern pourrait être de la partie, lui qui a raté les sept derniers matchs du Tricolore en raison d’une blessure au bas du corps.

«Il y a de très bonnes chances que Jeff  soit dans l’alignement ce soir. Quand on regarde son expérience et son leadership, nous savons qu’il nous sera d’une grande aide », a mentionné le pilote des Canadiens.

«Quand il est question de mises en jeu, Eller étant gaucher et Halpern étant droitier, ça nous permet d’utiliser leurs forces dans les bonnes situations», a expliqué Jacques Martin, qui a jumelé les deux joueurs de centre sur le même trio à l’entraînement ce matin.

Malgré les changements probables de personnel, les joueurs, tous autant qu’ils sont connaissent très bien l’importance de la rencontre de jeudi soir.

«D’avoir une série égale 2 à 2 ou d’être en avant 3 à 1, on parle d’une histoire bien différente, mais de s’attarder à ce genre de chose ne nous aidera pas. Il faut rester concentré sur le présent », a lancé Michael Cammalleri, qui a été le premier joueur à être assailli par les questions des journalistes.

Le tireur d’élite des Canadiens qui compte déjà une récolte de quatre points avoue que les histoires d’équipes tirant de l’arrière et revenant en fin de rencontre pour l’emporter en prolongation l’ont beaucoup interpellé.

«Personne ne peut prévoir ce qui se passera – c’est pourquoi nous aimons ce sport, parce qu’on ne peut pas prédire le résultat et que chaque match est différent », a renchéri Cammalleri. «En tant que partisan du sport, je trouve que la première ronde a été incroyable partout dans la Ligue.»

Ayant déjà 67 matchs d’expérience en séries éliminatoires, le vétéran défenseur Brent Sopel sait à quoi s’attendre de l’opposition jeudi soir. Il sait très bien que l’attitude à adopter part tout d’abord du son propre vestiaire.

« Ce que nous voulons ce soir, c’est de nous assurer de joueur de façon constante et de ne pas nous laisser emporter par les émotions », a expliqué Sopel. «Ils vont avoir beaucoup d’énergie et essayer de bâtir sur leur victoire. Il faut leur rendre le travail difficile en amorçant la rencontre aussi bien qu’on le peut. »

Et cette énergie, ils pourront sûrement la puiser des 21 273 spectateurs, qui s’époumoneront une fois de plus pour les encourager. Et les joueurs espèrent bien leur donner quelque chose en retour.

«Nous avons parlé un peu ce matin à quel point nous apprécions nos partisans et comment c’est à chacun de se préparer à montrer leur meilleur », a laissé savoir Jacques Martin.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.


VOIR AUSSI
Jour de match: Desharnais | Martin | Eller | Cammalleri | Sopel | Pyatt | White
Cinq choses à savoir : Match #4
Face à face : Canadiens-Bruins 
En voir plus