Skip to main content
Oficiální stránky Canadiens de Montréal

Faire sa marque

par Staff Writer / Montréal Canadiens

MONTRÉAL – Dale Weise est un homme de parole.



Lorsqu’il a été réintégré dans l’alignement par Michel Therrien mardi dernier contre les Red Wings, Weise avait mentionné qu’il ferait tout en son pouvoir pour conserver son poste.

Weise avait participé à trois des quatre matchs du premier voyage sur la route, n’enregistrant aucun point et présentant un différentiel de moins-3. Ces performances ont été assez pour que l’entraîneur décide de le laisser dans les gradins pour quelques rencontres. Quelques discussions plus tard, il était de retour dans la formation, cette fois-ci au sein du troisième trio.

Après un bon match contre les Red Wings, sans toutefois noircir la feuille de pointage, le natif de Winnipeg a obtenu un vote de confiance de la part de son entraîneur qui l’a envoyé dans la mêlée contre les Rangers. Et il n’a pas déçu, terminant la soirée avec deux mentions d’aide.

«Chaque match, je dois donner une raison à l’entraîneur pour ne pas m’enlever de l’alignement. C’est la situation dans laquelle nous sommes, c’est comme ça. Je crois que c’est une bonne chose », a mentionné Weise qui, jumelé à Lars Eller et Rene Bourque, a disputé 12:39 minutes de jeu contre les Rangers. «Ça garde tout le monde en alerte et personnellement, aussi cliché que ça puisse paraître, je me concentre seulement sur le prochain match. Si tu commences à penser trop loin, ça peut t’affecter mentalement, alors il faut y aller un match à la fois. Je suis bien content de mon match.»

Pour les coéquipiers de Weise, de retrouver le #22 qui faisait la pluie et le beau temps au cours des séries l’an dernier est une excellente chose, surtout lorsque ce dernier peut contribuer à l’offensive.

«Nous sommes chanceux d’avoir un gars comme ça dans l’alignement. Il a été excellent lors du dernier match et c’était la même chose ce soir. Il est l’exemple parfait du genre de profondeur de cette équipe », a mentionné Max Pacioretty qui a bénéficié des mains de Weise en troisième période. «Il peut jouer sur les quatre trios. Quand tu as un gars comme ça qui peut jouer n’importe où, ça rend les choses plus faciles pour l’équipe.»

Le superbe but de Max Pacioretty
D’ailleurs, Pacioretty a eu un excellent exemple de la facilité qu’apporte Weise, recevant une passe parfaite dans l’enclave de la part de l’attaquant de 26 ans. S’il était content de son match directement après celui-ci, il le sera fort probablement aussi lorsqu’il regardera les faits saillants de fin de soirée et qu’il reverra sa mention d’aide sur le but de Max Pacioretty.

«Il a foncé en sortant directement du banc et dès que la rondelle a quitté son bâton, je savais qu’elle arriverait directement sur ma palette. Ça démontre l’ampleur du talent qu’il a », mentionne Pacioretty qui a marqué son troisième de la saison, alors qu’il était posté dans l’enclave et qu’il a bénéficié d’une passe parfaite de Weise. « Nous sommes chanceux de l’avoir dans l’alignement avec nous en ce moment.»

«J’ai entendu Pacioretty demander la passe, alors je savais qu’il était là et que j’avais la défensive sur le dos », a pour sa part expliqué Weise. «Je lui ai envoyé la rondelle le plus rapidement possible. C’est un excellent tireur et il ne va pas rater une occasion pareille. »

S’il a aidé Pacioretty, il a également aidé son compagnon de trio, Lars Eller à marquer, de façon un peu moins élégante toutefois, après une mêlée devant le filet. C’est d’ailleurs, selon Eller, la clé du succès pour sa ligne.

« On a foncé au filet et fait les choses qui font qu’on a connu du succès, spécifiquement pendant les séries l’an dernier. On a réussi à faire ces choses ce soir», a souligné Eller, l’auteur du deuxième filet du Tricolore, qui a également obtenu quatre tirs au cours de la rencontre.

«On travaille fort. C’est la base du jeu de notre trio, on envoie des rondelles vers le filet et on fonce», a lancé pour sa part Weise, qui risque fort bien de demeurer au sein de l’alignement de Michel Therrien pour les prochaines rencontres après une telle performance.

Cette décision, c’est toutefois à l’entraîneur de la prendre, surtout qu’un certain Michaël Bournival devrait rejoindre l’équipe à Edmonton et que Jiri Sekac est également disponible. Mais avec ses performances, disons que Weise a bien plaidé sa cause.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Faits saillants: Rangers @ Canadiens
Le hockey, ça s’enseigne
Le compteur tourne
Les Canadiens s'engagent dans la lutte contre le cancer

En voir plus