Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Départ fulgurant

par Staff Writer / Montréal Canadiens

PITTSBURGH – 1955, 1970, 1977… 2015. Qu’ont en commun ces années? Un indice. Record.



En effectuant un spectaculaire arrêt en fin de match pour permettre à son équipe de conserver une avance d’un but, Carey Price ne le savait peut-être pas, mais il donnait la chance aux Canadiens d’égaler un record d’équipe qui remontait à 1977-1978. La victoire de 3 à 2 confirmée, l’heure était venue de réécrire les livres d’histoire.

Quatre victoires de suite pour amorcer une saison, un exploit qui n’a été accompli qu’à trois reprises depuis 1909 pour les Canadiens.

« Je n’étais pas au courant. Ce n’est pas facile de gagner dans cette ligue, spécialement sur la route. Nous nous sommes battus ce soir. Nous avons puisé dans nos réserves », a mentionné Brendan Gallagher, qui a obtenu une mention d’aide, sa troisième de la saison, sur le premier but du match marqué par Max Pacioretty. « Ça a été un long voyage. Nous n’avions pas nécessairement toute l’énergie voulue, mais les gars ont puisé dans leurs réserves pour quitter Pittsburgh avec deux points de plus. On se sent bien en ce moment. On peut maintenant retourner à la maison et continuer à jouer de la même façon. »

Les Canadiens ont également égalé le record pour le plus de victoires consécutives sur la route en début de saison en signant ce gain dans la ville de l’acier. Ce voyage a été une excellente occasion pour les hommes de Michel Therrien de souder l’équipe, d’intégrer  les nouveaux… et de gagner des matchs.

« Quand l’horaire est sorti, nous étions vraiment heureux de commencer la saison sur la route pour pouvoir passer du temps ensemble et forger l’esprit d’équipe », poursuit Gallagher qui a vu tous les joueurs contribuer lors de ce voyage, Tomas Fleischmann marquant notamment le but de la victoire, son premier dans l’uniforme des Canadiens. « Mais en même temps, on savait que ce ne serait pas facile. Ce n’est pas simple de gagner dans les arénas adverses dans la ligue. Il y avait quelques endroits hostiles sur ce voyage. »

Parmi ces endroits hostiles, on pouvait compter Toronto, Boston et Ottawa. Trois rivalités naturelles. Les hommes en bleu-blanc-rouge s’attendaient toutefois à ce que le Consol Energy Center soit au sommet.

« Si j’avais parié sur une récolte de huit points en quatre matchs sur la route en partant la saison, j’aurais fait pas mal d’argent. On ne peut pas être plus satisfait du résultat que ça », a lancé Michel Therrien, visiblement satisfait du rendement de sa troupe qui compte le plus de points au classement à l’heure actuelle dans la LNH. « Ce n’est pas facile de commencer la saison avec quatre matchs sur la route. Ça peut être un couteau à double tranchant. Nous étions contents de partir sur la route, mais de finir à Pittsburgh contre une des puissances de la Ligue, les résultats démontrent le caractère de notre équipe. »

Après avoir gâché les matchs d’ouverture à domicile des Maple Leafs, des Sénateurs et des Penguins, en plus d’avoir le dessus sur les Bruins à leur second match, le Tricolore tentera de poursuivre sur sa lancée et de ne pas se faire jouer le même tour jeudi, à Montréal, alors qu’ils accueilleront les Rangers.

« C’était un match difficile à gagner, mais maintenant ça va seulement être plus difficile de rentrer à la maison avec une fiche de 4-0 », explique Max Pacioretty qui a marqué ses troisième et quatrième buts de la saison mardi soir. « On ne peut pas trop se péter les bretelles. Nous n’avons pas été parfaits et il y a place à l’amélioration. Ça arrive que des équipes ne soient pas sur leurs gardes après un bon voyage. Il faut s’assurer d’avoir autant d’intensité pour poursuivre sur notre lancée. »

Printemps 1956, 1971, 1978… Qu’ont en commun ces moments? Les Canadiens soulevaient la coupe Stanley. Coïncidence? Peut-être. L’avenir nous le dira. Pour l’instant, ils chercheront à améliorer ce record en affrontant les Rangers au Centre Bell jeudi soir.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com

VOIR AUSSI
Faits saillants - Canadiens @ Penguins
Après-match: 13 oct.
Max Pacioretty... en chiffres
Cohésion instantanée

Les Canadiens réclament l'attaquant Paul Byron au ballottage des Flames de Calgary

Saisir sa chance

En voir plus